INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Accueil
  >  
Catégories
  >  
Renforcement Osseux
  >  
Super Bone Formula
Super Bone Formula
Super Bone Formula

Formule de soutien nutritionnel à la fonction osseuse

  • Associe 4 ingrédients reconnus pour leur implication dans la santé des os (calcium, magnésium, vitamine K2 et vitamine D3) (1) (2) (3) (4)
  • Contient un extrait de Bambou (Bambusa arundinacea) qui favorise la santé des os et des articulations (5)

Quantité : 120 Comprimés 69.00 €
(80.34 US$)
Ajouter au panier

+Certificat d'analyse

Partagez votre témoignage

Super Bone Formula associe plusieurs nutriments sophistiqués très absorbables et reconnus pour leur contribution à la bonne santé des os comme le calcium, le magnésium, la vitamine D3 et la ménaquinone-7.

Les facteurs nutritionnels jouent un rôle physiologique indéniable dans l’acquisition et le maintien de la masse osseuse. Ces facteurs interviennent dans la survenue des fractures essentiellement par leur influence sur la densité osseuse, principale composante de la résistance osseuse.

Que contient Super Bone Formula ?

De la vitamine K

La vitamine K est nécessaire à l’incorporation dans la matrice osseuse de deux protéines synthétisées par les ostéoblastes, l’ostéocalcine et la néphrocalcine. Son rôle sur la formation osseuse, sur le remodelage osseux ainsi que sur l’excrétion urinaire du calcium est désormais bien documenté.

Dans Super Bone Formula, la vitamine K est sous forme de de ménaquinone-7 (MK-7), extraite du Natto. Il s’agit de la fraction de la vitamine K2 dont la biodisponibilité est la plus élevée. Son activité est renforcée lorsqu’elle est associée à la vitamine D3, qui agit sur la formation osseuse en augmentant la densité minérale. L’activité de la ménaquinone-7 est également accrue lorsque du calcium lui est associé.

Du magnésium

Le magnésium est un constituant mineur de l’os, mais il est nécessaire à la synthèse de la vitamine D et à l’action de la PTH. Un manque de magnésium est associé à une réduction du magnésium osseux, à l’ostéoporose et à la fragilité osseuse, ce qui rend souvent souhaitable la supplémentation.

Une étude récente (6) montre que la déficience en magnésium est un phénomène fréquent. Elle résulterait de plusieurs facteurs :

  • La modification des habitudes alimentaires : nous consommons de plus en plus de produits raffinés, artificiels et pauvres en micronutriments. Les aliments riches en magnésium, comme les fruits à coques et les légumineuses, sont progressivement mis sur la touche.
  • L’augmentation du stress et la baisse du temps de sommeil augmentent les besoins en magnésium (7). Notre rythme de vie harassant perturberait notre système nerveux et épuiserait plus rapidement les stocks.
  • La consommation d’alcool (8) et la perturbation de l’équilibre acido-basique de l’organisme (qui favorise la fuite urinaire des cations comme le magnésium).
  • Certaines maladies comme le diabète (9) et le syndrome métabolique (10).
  • La prise de médicaments, notamment les diurétiques, les antibiotiques et les IPP (utilisés dans la prise en charge des ulcères gastriques et du reflux gastro-oesophagien) (11).

Cette même étude montre que la vitamine D ne peut pas être correctement utilisée par l’organisme si les taux de magnésium sont trop bas. Le peu de vitamine D circulant dans l’organisme (créée à partir des rayons du soleil ou apportée par l’alimentation et les suppléments) est donc sous-exploitée.

De la vitamine D

La vitamine D facilite l’absorption active du calcium présent dans le tube digestif et contribue à sa résorption par les os. C’est une action particulièrement importante, notamment en cas de faibles apports alimentaires en calcium. Plusieurs études ont montré que des apports en vitamine D réduisaient ainsi la perte d’os hivernale, diminuaient la densité minérale de l’os (12) et abaissaient les taux élevés de PTH (13).

Il est même admis que la vitamine D joue un rôle important dans la genèse de l’ostéoporose. Elle maintient également des proportions de calcium et de PO4 dans le liquide extracelllulaire au cours de la formation osseuse. Elle favorise la formation des ostéoclastes et la synthèse de messagers cellulaires décisifs (14).

Une étude récente (15) a montré qu’un senior sur deux n’atteignait pas les niveaux sanguins minimum recommandés, alors même que ces niveaux sont calculés pour subvenir aux besoins de base et sont donc loin des niveaux optimaux pour leur santé.

Du calcium

Parmi tous les nutriments utiles à la fonction osseuse, c’est le calcium qui a été le mieux étudié. Plusieurs études montrent l’existence d’une corrélation entre un apport supplémentaire en calcium et la masse osseuse. Avec l’activité physique et les hormones sexuelles, il fait partie des trois autres facteurs essentiels intervenant sur la densité et la masse osseuses.

Dans Super Bone formula, on trouve le calcium sous 2 formes différentes :

  • Le KoACT™, un nouveau composé, chélate breveté de calcium et de collagène, la protéine fibreuse forte et flexible qui soutient la structure de l’os et l’aide à supporter les multiples impacts quotidiens.
  • Le Fruitex-B™ ou fructoborate de calcium, une formulation complexe bore – fructose – calcium similaire à celle que la nature apporte dans les fruits et les légumes. Cette forme complexée du bore est supérieurement biodisponible.

De l’extrait de de bambou Tabashir

L’extrait contenu dans Super Bone Formula contient plus de 70 % de silicium organique, dix fois plus que la prèle. Il s’agit d’un extrait contribuant à la santé de la peau, des ligaments, des tendons et des os. L’assimilation du silicium diminue avec l’âge et peut influencer la santé osseuse, effet d’autant plus important qu’il joue un rôle prépondérant dans l’assimilation des minéraux en aidant à la recalcification et au maintien de l’équilibre Ca/Mg. Enfin, le silicium stimule les chondroblastes en permettant le dépôt du sulfate de chondroïtine et de l’acide hyaluronique au sein de la matrice du cartilage.

Cerise sur le gâteau, Super Bone Formula contient également du strontium (un élément naturel qui soutient la différentiation des ostéoblastes) et de l’ipriflavone (un isoflavone de la daïdzéine du soja dont l’activité se rapporte à celle des œstrogènes).


Notes

Ce produit ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et équilibrée, et à un mode de vie sain. Respecter les conseils d'utilisation, la dose journalière conseillée et la date limite d'utilisation. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants de moins de 15 ans. Tenir hors de portée des jeunes enfants. A conserver dans un endroit sec et frais.


Références

1. EFSA opinion reference : 2009;7(9):1210, 2009;7(9):1272, 2010;8(10):1725, 2011;9(6):2203

2. EFSA opinion reference : 2009;7(9):1216

3. EFSA opinion reference : 2009;7(9):1227, 2011;9(6):2203

4. EFSA opinion reference : 2009;7(9):1228

5. EFSA ID : 2723 Claims on botanical substances for which finalisation is pending

6. Anne Marie Uwitonze, Mohammed S. Razzaque. Role of Magnesium in Vitamin D Activation and Function. The Journal of the American Osteopathic Association, 2018; 118 (3): 181 DOI: 10.7556/jaoa.2018.037

7. Seelig MS. Consequences of magnesium deficiency on the enhancement of stress reactions; preventive and therapeutic implications (a review) J Am Coll Nutr. 1994;13:429–46. doi: 10.1080/07315724.1994.10718432.

8. Elisaf M, Merkourpoulos M, Tsianos EV, Siamopoulos KC. Pathogenetic mechanisms of hypomagnesemia in alcoholic patients. J Trace Elem Med Biol. 1995;9:210–4. doi: 10.1016/S0946-672X(11)80026-X.

9. Gommers LM, Hoenderop JG, Bindels RJ, de Baaij JH. Hypomagnesemia in Type 2 Diabetes: A Vicious Circle? Diabetes. 2016;65:3–13. doi: 10.2337/db15-1028.

10. Lima Mde L, Cruz T, Rodrigues LE, Bomfim O, Melo J, Correia R, et al. Serum and intracellular magnesium deficiency in patients with metabolic syndrome–evidences for its relation to insulin resistance. Diabetes Res Clin Pract.

11. de Baaij JH, Hoenderop JG, Bindels RJ. Magnesium in man: implications for health and disease. Physiol Rev. 2015;95:1–46. doi: 10.1152/physrev.00012.2014.

12. S., LaValley, M. P., Simms, R. W., and Felson, D. T. The role of vitamin D in corticosteroid-induced osteoporosis: a meta-analytic approach. Arthritis Rheum 1999;42(8):1740-1751.

13. Dawson-Hughes et coll., 1991

14. Mundy et Martin, 1993

15. Romy Conzade, Wolfgang Koenig, Margit Heier, Andrea Schneider, Eva Grill, Annette Peters, Barbara Thorand. Prevalence and Predictors of Subclinical Micronutrient Deficiency in German Older Adults: Results from the Population-Based KORA-Age Study. Nutrients, 2017; 9 (12): 1276 DOI: 10.3390/nu9121276

Dose journalière : 4 comprimés
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
Calcium [de 3000 mg de KoAct™ (chélate de calcium et collagène) et 240 mg de Fruitex-B™ (fructoborate de calcium)] 312 mg
Magnésium (de 535 mg de carbonate de magnésium) 150 mg
Ipriflavone 600 mg
Strontium (de 300 mg de citrate de strontium) 96 mg
Silicium (de 35 mg d’extrait de bambou tabashir standardisé à 70 % de Silicium) 24.5 mg
Vitamine D3 1 000 UI
Bore [de 240 mg de Fruitex B™ (fructoborate de calcium)] 6 mg
Vitamine K2 (de 10 mg de ménaquinone-7 1 %) 100 mcg
Autres ingrédients : Phosphate dicalcique, cellulose microcristalline, acide stéarique, crosscarmellose sodium, dioxyde de silicium.


Adultes. Prendre 4 comprimés par jour avec les repas.

Précautions : Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel (ou complément alimentaire) qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
Continuer mon shopping
keyboard_arrow_up