INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Accueil
  >  
Catégories
  >  
Détoxification
  >  
Dihydromyricetin 300 mg
Dihydromyricetin 300 mg
Nouveau
Dihydromyricetin 300 mg

Un flavonoïde naturel contre les effets néfastes de l’alcool

  • possède un pouvoir antioxydant pour soutenir l’organisme ;
  • présente une activité bénéfique pour protéger le foie ;
  • favoriserait l’élimination de l’alcool par l’organisme ;
  • pourrait prévenir les symptômes de la gueule de bois.

Quantité : 60 Gél. Vég. 66.00 €
(77.34 US$)
Ajouter au panier

+

La dihydromyricétine, un composé naturel réputé

Présentée par certains chercheurs comme le remède miracle contre la « gueule de bois », la dihydromyricétine est un composé naturel très étudié ces dernières années. Également connue sous le nom d’ampélopsine, cette molécule est présente dans plusieurs plantes du genre Ampélopsis comme l’Ampelopsis grossedentata, l’Ampelopsis japonica ou encore l’Ampelopsis megalophylla. Ce principe actif naturel a également été identifié dans une plante médicinale réputée de la pharmacopée asiatique, Hovenia dulcis. Utilisée depuis plusieurs siècles en Chine, au Japon et en Corée, cette herbe médicinale est préconisée dans de nombreuses situations. Si certains la recommandent pour ses propriétés laxatives, cette plante est également employée pour lutter contre la fièvre, les infections parasitaires et les troubles hépatiques. C’est précisément pour son activité hépatoprotectrice que les chercheurs ont commencé à s’intéresser à son efficacité contre les effets secondaires de l’alcool. Outre son action de protection du foie contre les dommages liés à l’alcool, la dihydromyricétine a révélé d’autres atouts pour éviter les lendemains de soirées difficiles.

Un fort potentiel contre les effets néfastes de l’alcool

Des études récentes ont montré que la dihydromyricétine pourrait présenter un grand intérêt pour limiter les dommages causés par une consommation excessive d’alcool. D’après ces travaux, non seulement cette molécule pourrait protéger certains organes vitaux comme le foie et le cerveau, mais elle lutterait également contre certains effets secondaires de l’ivresse tels que la perte de coordination des mouvements, l'augmentation du temps de réaction ou encore la difficulté à s’exprimer. Les chercheurs suggèrent que la dihydromyricétine agirait à différents niveaux de l’organisme :
  • pour limiter les dommages causés par l’alcool, grâce à son pouvoir antioxydant ;
  • pour favoriser l’élimination de l’alcool, en stimulant l’activité enzymatique de l’alcool déshydrogénase ;
  • pour lutter contre la toxicité induite par l’alcool, en protégeant et en détoxifiant le foie.
La dihydromyricétine, une molécule naturelle sans danger

Compte tenu des dernières découvertes sur la dihydromyricétine, cette molécule est aujourd’hui présentée comme le produit miracle contre la « gueule de bois » et les lendemains de soirées arrosées. Grâce à ses propriétés antioxydantes et hépatoprotectrices, ce flavonoïde est également employé pour le traitement de certaines maladies du foie et la prise en charge du sevrage alcoolique. Issu de plantes, ce principe actif naturel a, de plus, l’avantage de ne présenter aucun risque. À ce jour, aucun effet secondaire à l’utilisation de ce produit n’a été rapporté. Afin de capitaliser sur les atouts de la dihydromyricétine, celle-ci est désormais disponible à l’achat sous forme de gélules végétales. Chaque gélule contient 300 mg d’extrait d’Ampelopsis grossedentata standardisé à 98 % de dihydromyricétine. Ce dosage optimal permet de proposer une posologie de deux gélules par jour. Cette posologie peut néanmoins être adaptée en fonction de vos besoins et des conseils de votre thérapeute. Pour lutter contre les effets néfastes de l’alcool, d’autres produits peuvent également vous intéresser : la nouvelle formule Alcohol Detox, l’extrait naturel de kudzu, ainsi que la célèbre formulation ayurvédique LIV 52®.
Dose journalière : 2 gélules
Nombre de doses par boîte: 20

Quantité
par dose

Extrait d’Ampelopsis grossedentata standardisé à 98% de dihydromyricétine 600 mg
Autres ingrédients : cellulose microcristalline, stéarate de magnésium.


adultes. Prendre 2 gélules par jour. Chaque gélule contient 300 mg d’extrait d’Ampelopsis grossedentata standardisé à 98% de dihydromyricétine.
Attention : Malgré l’intérêt de ce produit, il est important de rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Précautions : Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel (ou complément alimentaire) qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.
La Société
Appel gratuit
0800 _666 742
De 8h30 à 19h00