INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Accueil
  >  
Catégories
  >  
Immunitaire
  >  
Organic Royal jelly 4 % 10-HDA
Organic Royal jelly 4 % 10-HDA
Nouveau
Gelée royale Bio
Gelée royale, un trésor naturel de vitalité 100 % bio
  • Fabriquée en Europe
  • Aide à régénérer et revitaliser
  • Format pratique (gélules)
  • Issue de l’agriculture biologique
  • Idéal à chaque changement de saison
  • Dosage précis : standardisé à 4 % de 10-HDA

Quantité : 90 Gél. Vég. 27.00 €
(31.45 US$)
Ajouter au panier

+

Partagez votre témoignage

Qu’est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale est une des substances les plus riches que l’on puisse trouver dans la nature. Sa teneur exceptionnelle en nutriments rares en fait un allié de choix à chaque changement de saison pour affronter sereinement les coups de fatigue et retrouver de l’entrain.

Elle est produite à partir de la sécrétion des abeilles ouvrières d’une substance blanchâtre très sucrée entre le 4ème et le 15ème jour de leur vie. Elle constitue la nourriture exclusive des larves appelées à devenir reines ou de la reine elle-même lorsqu’elle quitte la colonie.

La gelée royale est considérée comme un aliment de premier ordre, en raison de sa richesse en éléments nutritionnels essentiels. La gelée est une sorte de pâte épaisse et blanchâtre à l’odeur peu prononcée. Sa saveur, en revanche, est acide et brûlante, ce qui la rend particulièrement difficile à avaler lorsqu’elle est fraîche et non lyophilisée (1).

Elle contribue notamment à :

  • Renforcer le système immunitaire lorsqu’il est affaibli, en particulier lors des changements de saison.
  • Redonner entrain, énergie et vitalité en période de fatigue ou d’épuisement grâce à sa composition complexe et complète.
  • Redonner à la peau, aux ongles et aux phanères un "coup de jeune" (d’où un usage important de la gelée royale dans de très nombreuses spécialités cosmétiques).

Quels sont les composants exceptionnels de la gelée royale ?

La gelée royale renferme des composés chimiques tout à fait exceptionnels. Elle se caractérise par une grande diversité de glucides, de lipides et protéines. Le 10HDA, dont la teneur varie de 3 à 5 %, reste cependant le composé le plus actif d’après la littérature scientifique.

Les glucides de la gelée royale

Les glucides constituent environ 10 à 20 % de la gelée royale. Les principaux sont le fructose et le glucose, qui représentent environ 90 % des glucides totaux, mais il est fréquent de retrouver également du galactose, du maltose, du tréhalose, du turanose et du palatinose (2).

Les protéines de la gelée royale

Les protéines font partie des constituants majeur de la gelée royale. On y trouve en quantité très appréciable des acides aminés libres (surtout la proline, la lysine la glutamine et l’acide glutamique) (3-4) mais aussi des protéines remarquables qu’on appelle les Major Royal Jelly Proteins (MRJP).

Ce sont des protéines rares synthétisées par les glandes des abeilles et impliquées dans le fonctionnement de leur système cognitif. Ils appartiennent à la famille des apalbumines (5). Aux côtés de celles-ci, on retrouve une protéine antimicrobienne, la royallisine, dont la gelée royale est à ce jour la seule source connue (6).

Enfin, la gelée royale compte également des jelléines, qui se composent de 8 à 9 acides aminés seulement.

Les lipides de la gelée royale

La gelée royale ne contient pas énormément de lipides mais ceux qu’elle contient sont de qualité exceptionnelle. L’acide gras le plus en vue est l’acide 10-hydroxy-2-décénoïque (10H2DA) : c’est un composé tout à fait remarquable déjà cité précédemment. On compte également de l’acide gluconique (24 %), du 10HDA (22 %) et divers acides dicarboxyliques (5 %) (7).

A la différence de la majorité des acides gras d’origine animale et végétale, les acides gras de la gelée royale sont des acides à chaîne courte (8 à 10 atomes de carbone), lesquels sont réputés pour leurs bienfaits sur la muqueuse intestinale.

Les vitamines et minéraux de la gelée royale

La gelée royale contient de nombreuses vitamines, en particulier l’ensemble des vitamines du groupe B. Elle contient par ailleurs plusieurs minéraux dont le potassium, le calcium, le magnésium, le zinc, le fer et le cuivre.

D’où vient la gelée royale ? Comment est-elle produite ?

La gelée royale est la nourriture exclusive des reines et des larves lors de leurs premiers jours de vie. Elle est donc particulièrement rare. Heureusement, une technique moderne a vu le jour lors des dernières décennies et a permis de la rendre plus accessible.

La production de gelée royale est un travail minutieux qui demande une grande patience aux apiculteurs. La technique repose sur plusieurs étapes fondamentales :
  • Posséder une colonie de forte densité et en bonne santé, car une ruche faible ne produit que très peu de gelée royale.
  • Assurer une nourriture suffisante à la ruche par l’intermédiaire de miel ou de sirop concentré.
  • Isoler la reine afin de rendre la colonie orpheline et stimuler la production de gelée royale en vue d’un nouvel élevage royal.
  • Greffer une larve dans une cellule royale à l’aide d’outils appropriés et d’une habileté propre à l’apiculteur.
  • Récolter la gelée royale au bout de 3 jours en grattant la cire des cellules royales déposée par les abeilles.

La gelée royale proposée par Supersmart a ensuite été lyophilisée puis mise en gélules selon une technique moderne qui n’altère en rien les précieux composants de la gelée royale. Elle a perdu environ les deux tiers de son poids en eau au cours du procédé : 100 mg de gelée lyophilisée correspondent à environ 300 mg de gelée fraîche.

Quels sont les mécanismes d’action de la gelée royale ?

Les mécanismes d’action de la gelée royale s’expliquent par sa composition et sa diversité exceptionnelle. On lui attribue des effets antioxydants supérieurs aux miels (8) et comparables à ceux de la vitamine C et de la vitamine E, grâce à sa richesse en peptides et en acides aminés libres (9).

En médecine traditionnelle chinoise, elle est considérée comme un tonique, tandis qu’en Europe de l’Est, elle est réputée pour être un très bon adaptogène (une substance qui accroît la résistance de l’organisme aux divers stress qui le touchent).

Comme le miel et la propolis, elle est exploitée par l’homme depuis des temps ancestraux. On a retrouvé en effet de nombreuses traces d’une relation étroite entre les Hommes du Néolithique et les abeilles sauvages (10), bien avant que ne soit créée l’apiculture vers -2400 par différentes civilisations en même temps comme les Maya ou la Rome antique.

Certains auteurs expliquent les bienfaits potentiels sur l’homme en s’appuyant sur les effets qu’elle induit sur les larves : c’est elle qui entraîne le développement des organes reproducteurs de la reine et qui accélère sont développement (15 jours chez la reine contre 21 chez une ouvrière). C’est donc grâce à la gelée royale que la reine jouit d’une fertilité et d’une durée de vie exceptionnelles.

Les questions fréquentes des internautes

Avec quoi peut-on associer la gelée royale ?

La gelée royale s’associe idéalement avec le ginseng, la propolis verte, Robuvit®, un extrait de bois de chêne utilisé pour réduire la fatigue ou encore l’Asc2P 250 mg, une forme stable et puissante de vitamine C.

Doit-on conserver la gelée royale au réfrigérateur ?

Il n’est pas nécessaire de conserver la gelée royale lyophilisée au réfrigérateur.

Qui peut profiter des compléments alimentaires de gelée royale ?

Tout le monde peut profiter de la gelée royale, et en particulier les sportifs, les femmes enceintes, les personnes âgées de plus de 40 ans, les personnes fatiguées, fragiles ou souvent malades.

Quels sont les avantages de ce supplément de gelée royale ?

On compte au moins 3 avantages majeurs à choisir et acheter le complément alimentaire de gelée royale Supersmart :

  • Son format pratique : la gelée royale possède un goût spécifique si désagréable qu’il est impossible de la faire avaler à des enfants… Son conditionnement en gélule peu contraignant lui permet donc une certaine facilité d’utilisation.
  • Son origine 100 % issu de l’agriculture biologique. L’apiculture est devenue plus difficile de nos jours à cause de la fragilité des colonies et de l’utilisation des produits phytosanitaires dans l’environnement. C’est pourquoi la production de ce complément n’a pas utilisé de composés organophosphorés, de répulsifs chimiques, de paradichlorobenzène ou d’antibiotiques à l’abord des ruches contrairement à de nombreux compléments de gelée royale moins onéreux.
  • Son dosage précis en 10HDA. La teneur en 10HDA, l’acide gras présentant le plus d’intérêt dans la gelée royale, est garanti à 4 % dans ce complément. Des chercheurs ont montré que la quantité de 10HDA était liée à l’origine de la gelée royale : plus la gelée est de qualité, plus elle augmente. Or, la majorité des gelées royales testées ne contenaient que 2 à 3,4 % de 10HDA, au maximum.

Quel dosage faut-il privilégier ?

On recommande la prise de 2 à 3 gélules par jour pour une cure renouvelable plusieurs fois de l’année en cas de besoin.

Il est d’usage de la prendre avant le petit-déjeuner, pendant 4 à 6 semaines.

Mise à jour : 30/05/2018

Notes

Ce produit ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et équilibrée, et à un mode de vie sain. Respecter les conseils d'utilisation, la dose journalière conseillée et la date limite d'utilisation. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants de moins de 15 ans. Tenir hors de portée des jeunes enfants. A conserver dans un endroit sec et frais.

Références

1. Krell R. Value Sadded Products from Beekeeping, Numéro 124. Food and Agriculture Organization;1996.409p.
2. Sesta G. Determination of sugars in royal jelly by HPLC. Apidologie. 2006 Jan;37(1):84– 90.
3. Sabatini AG, Marcazzan GL, Caboni MF, Bogdanov S, Almeida S Muradian Lb. Quality and standardisation of royal jelly. J ApiProduct ApiMedical Sci.2009;1(1):1–6.
4. Boselli E, Caboni MF, Sabatini AG, Marcazzan GL, Lercker G. Determination and changes of free amino acids in royal jelly during storage. Apidologie. 2003 Mar;34(2):129–37.
5. Scarselli R, Donadio E, Giuffrida MG, Fortunato D, Conti A, Balestreri E, et al. Towards royal jelly proteome.PROTEOMICS.2005 Feb 1;5(3):769–76.
6. Fujiwara S, Imai J, Fujiwara M, Yaeshima T, Kawashima T, Kobayashi K. A potent antibacterial protein in royal jelly. Purification and determination of the primary structure of royalisin.JBiolChem.1990Jul5;265(19):11333–7.
7. Ramadan MF, AlSGhamdi A. Bioactive compounds and healthS promoting properties of royal jelly: A review. J FunctFoods.2012 Jan;4(1):39–52.
8. Nagai T, Sakai M, Inoue R, Inoue H, Suzuki N. Antioxidative activities of some commercially honeys, royal jelly, and propolis. Food Chem. 2001 Nov;75(2):237–40.
9. Guo H, Kouzuma Y, Yonekura M. Isolation and Properties of Antioxidative Peptides from WaterS Soluble Royal Jelly Protein Hydrolysate. Food Sci Technol Res. 2005;11(2):222–30
10. Chauvin R, editor. Traité de biologie de l’abeille. Paris: Masson et Cie; 1968. 152p.

Dose journalière : 3 gélules
Nombre de doses par boîte : 30

Quantité
par dose

Gelée royale lyophilisée 3:1 issue de l’agriculture biologique standardisée à 4 % 10-HDA 300 mg
Autres ingrédients : Gomme d’acacia, son de riz.


Adultes. Prendre 2 gélules le matin avec le petit déjeuner, et éventuellement une autre gélule à midi avec le repas. Chaque gélule contient 100 mg de gelée royale lyophilisée issue de l’agriculture biologique.

Précautions : Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel (ou complément alimentaire) qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
Continuer mon shopping
keyboard_arrow_up