INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Accueil
  >  
Catégories
  >  
Système endocrinien
  >  
Natural Anti Prolactin Support
Natural Anti Prolactin Support
Nouveau
Natural Anti Prolactin Support

Synergie de nutriments pour un meilleur équilibre hormonal sexuel

  • Contient les ingrédients les plus étudiés pour diminuer un taux de prolactine élevé
  • Conçue pour rétablir l’équilibre libidinal

Disponibilité : en stock

Quantité : 120 Gél. Vég. 40.00 €
(43.57 US$)
Ajouter au panier

+

Certificat d'analyse
La prolactine est une hormone peptidique sécrétée par les cellules lactotropes de l’anté-hypophyse. Elle est constituée de 199 acides aminés, dont près de 50 % sont en commun avec l’hormone de croissance.

La prolactine se lie à des récepteurs membranaires spécifiques (glandes mammaires, ovaires, utérus, testicules…) et possède de multiples propriétés :

Elle a principalement un effet lactogénique, c’est-à-dire qu’elle permet le déclenchement et le maintien de la lactation chez la femme après l’accouchement.
Elle participe à l’équilibre libidinal avec d’autres hormones et joue donc un rôle majeur dans les sensations de plaisir et de bien-être sexuels.
Elle a aussi un rôle angiogénique (formation de nouveaux vaisseaux sanguins).
La régulation de la prolactine s’effectue via :
    • la dopamine qui inhibe sa libération ;
    • la PRH (prolactin releasing hormone) et la TRH (thyrotropine releasing hormone) qui stimulent sa production, tout comme les estrogènes, en diminuant la sécrétion de dopamine et en agissant directement sur l’hypophyse. Sa libération est aussi augmentée pendant l’orgasme et son effet peut être ressenti durant plusieurs heures.
L’hypoprolactinémie est assez rare et engendre principalement une baisse de la libido pouvant s’accompagner de fatigue, d’un syndrome dépressif, d’une prise de poids.

Elle est en général induite par la consommation de substances le plus souvent agonistes dopaminergiques (dopamine, gaba, bromocriptine).
Toutefois, la prolactine est ambivalente, car elle est dotée à la fois d’effets favorables mais aussi d’effets défavorables, notamment quand elle est en excès, chez les femmes mais également chez les hommes.
L’hyperprolactinémie est donc, elle, plus répandue. Les causes d’un excès de prolactine peuvent être diverses : adénomes hypophysaires (augmentation du volume de cette glande), prise de produits psychotropes ou d’antagonistes dopaminergiques (dompéridone). Elle peut se traduire par :
    • Chez la femme : de la galactorrhée (production et émission de lait par les glandes mammaires dans une situation anormale), une baisse de la libido, de l’ostéoporose, des aménorrhées (absence de règles).
    • Chez l’homme : un abaissement de la testostérone, des troubles de la fonction érectile, une absence de désir, une diminution de la production de sperme…
La prise de Natural Anti Prolactin Support va donc permettre de limiter ces désagréments, sans avoir les effets secondaires observés lors de la prise de certaines spécialités pharmaceutiques prescrites dans ce contexte (bromocriptine, cabergoline) et notamment des effets indésirables au niveau cardio-vasculaire, de la tension artérielle et du sommeil par diminution de la mélatonine…

Une formulation exclusive et 100 % naturelle

Natural Anti Prolactin Support est une formulation exclusive qui regroupe l’ensemble des substances qui se sont révélées cliniquement actives et totalement sûres pour diminuer un taux de prolactine élevé :

Des tocophérols naturels

La vitamine E naturelle est le D-alpha tocophérol, mais les études montrent désormais qu’il faut privilégier le spectre total de la vitamine E, c’est-à-dire l’ensemble des tocophérols naturels dont les propriétés antioxydantes sont parfaitement reconnues.

Une étude récente a montré qu’une forte dose de tocophérols naturels, comme celle présente dans Natural Anti Prolactin Support, permettait d’abaisser à près de 70 % les taux de prolactine.

Du pyridoxal 5-phosphate et de l’orotate de zinc

Comme toutes les vitamines du groupe B, la vitamine B6 possède de multiples fonctions dans l’organisme. Elle améliore en effet l’humeur, joue un rôle dans l’équilibre de la tension artérielle et dans le maintien d’une glycémie normale…

Mais elle est aussi essentielle à la production de testostérone et surtout à la diminution des taux de prolactine, certainement par modulation des récepteurs dopaminergiques au niveau hypothalamique, aussi bien chez la femme que chez l’homme, tout en augmentant les taux d’hormone de croissance, surtout durant l’exercice physique.

La vitamine B6 est également étroitement liée à l’action du zinc et de nombreuses études ont montré que la déficience en zinc augmentait les taux de prolactine. Le zinc joue en effet un rôle significatif dans l’homéostasie hormonale, car il interagit avec la plupart des hormones, surtout pituitaires, telles que la prolactine qu’il parvient à inhiber et dont on sait qu’elle stimule la synthèse néfaste de dihydrotestostérone.

Ces nutriments sont associés à quatre extraits de plantes, hautement concentrés en substances actives, pour abaisser de façon notable les niveaux élevés de prolactine :
    • Le Mucuna pruriens, standardisé en L-dopa, inhibe la production de prolactine de manière analogue à la bromocriptine et à la L-dopa, sans effets secondaires. Sa prise chez des personnes fertiles ou stériles améliore dans les deux cas les fonctions dopaminergiques et accroît de façon notable le nombre et l’activité des spermatozoïdes chez les sujets stériles. Il possède également des effets antidépresseurs, anti-anxiogènes et neurostimulants.
    • L’ashwaganda (Whitania somnifera), encore appelé « ginseng indien » (en comparaison avec le Panax Ginseng aux propriétés multiples), est un agoniste du gaba, un adaptogène reconnu et largement utilisé pour aider à se détendre et contribuer au lâcher-prise en cas de stress.
    • L’extrait de racine de ginseng américain (Panax quinquefolius), lors d’études réalisées chez le rat, réduit de près de 50 % les taux de prolactine. Il améliore également la fonction érectile en augmentant la production de monoxyde d’azote (NO), tout en réduisant les niveaux de prolactine et en ciblant le système dopaminergique.
    • L’extrait de racine de maca permet l’élévation des taux de dopamine et de NO. Elle agit donc favorablement en cas de troubles érectiles et en cas de baisse de la fertilité. Elle abaisse aussi de façon notable les taux de prolactine.
Afin de bénéficier de ces avantages, il est recommandé de prendre 4 gélules par jour.
Dose journalière : 4 gélules
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
Covi-ox® T-30 P (mélange standardisé à 30 % de tocophérols naturels) 300 mg
Pyridoxal-5-phosphate (Vitamine B6) 150 mg
Orotate de zinc 100 mg
Extrait de Mucuna pruriens standardisé à 15 % L-dopa 200 mg
Extrait 4:1 de racine de ginseng américain (Panax quinquefolius) 250 mg
Extrait de racine d’ashwagandha (Withania somnifera) standardisé à 5 % withanolides 250 mg
Extrait 4:1 de racine de maca 300 mg
Autres ingrédients: cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, dioxyde de silcium. Covi-ox® T-30 P, BASF, Allemagne.


adultes. Prendre quatre gélules par jour.

Précautions : Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel (ou complément alimentaire) qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.
La Société
Appel gratuit
0800 _666 742
De 8h30 à 19h00