INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Blog
  >  
Ma santé
  >  
5 raisons de faire le plein d’antioxydants
Ma santé

5 raisons de faire le plein d’antioxydants

24/07/2017
Il ne se passe pas un mois sans que les antioxydants ne fassent parler de leurs bienfaits naturels. Mais que sont-ils vraiment ? À quoi servent-ils ? Quelles sont leurs vertus ? Capables de s’opposer à l’action néfaste des radicaux libres, les molécules au pouvoir antioxydant présentent de nombreux atouts pour la santé. Découvrez 5 raisons de faire le plein d’antioxydants pour protéger l’organisme.

1. Lutter contre le vieillissement cellulaire

Les antioxydants sont réputés pour leurs effets anti-âge. En effet, en bloquant l’attaque des radicaux libres sur nos cellules, les antioxydants contribuent à lutter contre le vieillissement prématuré de l’organisme. Ils réduisent ce qu’on appelle plus communément le stress oxydant, ou stress oxydatif. À l’origine de dégâts cellulaires, une augmentation du stress oxydant affecte aussi bien les tissus de l’organisme que les organes. Ce phénomène est d’ailleurs impliqué dans l’apparition de plusieurs effets de l’âge, dont le vieillissement cutané et l’apparition de rides. Cela explique pourquoi les antioxydants sont de plus en plus prisés pour lutter contre le vieillissement de l’organisme !

Quel antioxydant choisir ? Parmi les nombreuses molécules antioxydantes, l’astaxanthine est souvent mise en avant pour ses puissants effets protecteurs. Appartenant à la grande famille des caroténoïdes, l’astaxanthine n’est autre que le pigment naturel responsable de la coloration rose ou rouge de certains crustacés.

2. Prévenir certaines maladies cardio-vasculaires

En luttant contre le vieillissement prématuré de l’organisme, les antioxydants contribuent à la prévention des maladies cardio-vasculaires. Outre le fait qu’ils protègent le cœur contre les dommages des radicaux libres, certains antioxydants ont également révélé une action hypocholestérolémiante. Autrement dit, ces molécules ont la capacité de limiter le dépôt de cholestérol sur la paroi des artères. Ce phénomène, connu sous le nom d’athérosclérose, est à l’origine de nombreuses maladies cardio-vasculaires. En provoquant un rétrécissement et une altération de la paroi des vaisseaux, l’accumulation de cholestérol au niveau de la paroi des artères (plaque d’athérome) augmente le risque d’hypertension artérielle, d’accident vasculaire cérébral (AVC), d’infarctus du myocarde… Autant dire que les antioxydants sont bons pour le cœur et méritent leur place dans notre quotidien !

Quel antioxydant choisir ? Associé au célèbre paradoxe français (French paradox), le resvératrol est un puissant antioxydant présent dans le raisin et dans le vin. Appartenant à la famille des polyphénols, le resvératrol a révélé des résultats positifs pour la prévention des maladies cardio-vasculaires. D’après certaines études, l’activité de ce polyphénol pourrait également contribuer à lutter contre le syndrome métabolique, un ensemble de signes cliniques favorisant le développement de certains troubles cardio-vasculaires.

3. Protéger le cerveau et le système nerveux

Au-delà du système cardio-vasculaire, l’activité des antioxydants est également bénéfique pour la santé du cerveau et le bon fonctionnement du système nerveux. En effet, plusieurs études ont montré que ces molécules présentaient une activité neuroprotectrice, permettant de limiter la survenue de troubles cognitifs et de troubles neurologiques. À ce titre, certains antioxydants naturels sont d’ailleurs à l’étude pour prévenir l’apparition et le développement de certaines maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. Les premiers résultats de ces travaux ouvrent des perspectives thérapeutiques prometteuses !

Quel antioxydant choisir ? Puissant antioxydant et agent neuroprotecteur, l’acide R-lipoïque suscite l’intérêt de la communauté scientifique depuis de nombreuses années. Pour nous faire profiter de ses effets bénéfiques, cet antioxydant est aujourd’hui disponible en supplémentation nutritionnelle.

4. Limiter la survenue de certains cancers

En étudiant les facteurs de risque de cancer, les chercheurs ont identifié de nombreux paramètres environnementaux et externes tels que le tabagisme, l’alcoolisme, la pollution et l’alimentation. En effet, la qualité de notre alimentation impacte fortement l’état de santé de notre organisme. Des études ont notamment montré qu’une alimentation déséquilibrée pouvait favoriser l’apparition d’une tumeur maligne. Pour prévenir ce développement cancéreux, ces travaux scientifiques ont également mis en évidence plusieurs nutriments et molécules bénéfiques, dont les antioxydants !

Quel antioxydant choisir ? Pour capitaliser sur les effets protecteurs et préventifs des antioxydants, des formules synergiques ont été développées. C’est notamment le cas de la formulation AntiOxidant Synergy qui réunit une dizaine d’antioxydants différents, dont le resvératrol du raisin, la curcumine du curcuma et l’épigallocatéchine gallate (EGCg) du thé vert.

5. Contrer les effets néfastes de la pollution

La pollution de l’air expose notre organisme à de nombreuses particules fines dont les effets sont néfastes pour la santé. Des études ont montré qu’une exposition à ces microparticules était à l’origine d’une augmentation du stress oxydant. À long terme, les radicaux libres induits par le stress oxydant peuvent être à l’origine de maladies cardio-vasculaires, de maladies respiratoires et de pathologies chroniques. En s’opposant aux dommages causés par les radicaux libres, les antioxydants présentent ainsi un fort intérêt thérapeutique pour lutter contre les effets néfastes de la pollution.

Quel antioxydant choisir ? Plusieurs études ont confirmé les effets protecteurs des antioxydants face à la pollution atmosphérique. Parmi les antioxydants étudiés, la vitamine E s’est révélée particulièrement efficace pour s’opposer à l’augmentation du stress oxydant.

Vous avez aimé, partagez
A découvrir aussi
Hypertrophie bénigne de la prostate : traitement et prévention
15/06/2018
L’hypertrophie bénigne de la prostate se manifeste fréquemment chez l’homme de plus de 40 ans. Comme son nom l’indique, elle est majoritairement bénigne. Néanmoins, ses symptômes sont particulièrement contraignants au quotidien et des complications peuvent parfois survenir. Comment reconnaître l’hypertrophie bénigne de la prostate ? Quand consulter ? Quel traitement ? Comment protéger sa prostate ? Les experts de SuperSmart vous expliquent tout ce qu’il faut savoir sur l’hypertrophie prostatique : causes, symptômes, diagnostic, traitement, prévention…
Ma santéLire article
MSM : les bienfaits du soufre organique !
29/05/2018
Depuis les années 1990, les suppléments de MSM connaissent un grand succès car ils apportent une quantité non négligeable de soufre organique. À ne pas confondre avec le dioxyde de soufre qui est un gaz toxique, le soufre organique est un oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il entre dans la composition de nombreuses structures de celui-ci notamment au niveau des ongles, des cheveux, des articulations et des tissus conjonctifs comme le derme de la peau. Autant dire que maintenir des niveaux adéquats de soufre au sein de l’organisme peut présenter de nombreux atouts. C’est précisément pour cette raison que le MSM a suscité un grand intérêt au sein de la communauté scientifique. Cette source de soufre organique peut contribuer au bien-être en permettant par exemple d’apaiser naturellement les douleurs articulaires en cas d’arthrose. Une supplémentation en MSM peut aussi présenter des bienfaits pour combattre le vieillissement de la peau, lutter contre les allergies saisonnières et favoriser la détoxication de l’organisme. Pour tout savoir sur ce supplément de soufre organique, les experts de SuperSmart ont préparé pour vous un guide pratique. Vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir sur le MSM : ses caractéristiques, ses propriétés, ses bienfaits, ses utilisations, sa posologie, l’avis de la communauté scientifique…
Ma santéLire article
Neurotransmetteur GABA : un anti-stress naturel
15/05/2018
Derrière les lettres GABA se cache l’acide gamma-aminobutyrique. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui joue un rôle clé au niveau du cerveau ! Les recherches ont montré qu’il possédait une puissante action relaxante. C’est d’ailleurs pour cette raison que les chercheurs ont souvent tendance à présenter le GABA comme un antistress, un anxiolytique, un myorelaxant et un antidépresseur naturel. Des études ont également montré son intérêt pour les insomniaques, les personnes hypertendues, les sportifs et les personnes en surpoids/obésité. Aujourd’hui disponible sous forme de complément alimentaire, le GABA suscite un grand intérêt au sein de la communauté scientifique. Pour tout savoir sur ce neurotransmetteur, les experts de SuperSmart vous ont préparé un guide pratique. Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur le GABA naturel : ses caractéristiques, son mécanisme d’action, ses propriétés, ses bienfaits, ses utilisations, les dernières recherches, les avis de la communauté scientifique…
Ma santéLire article
Dans le même thème
Commentaires
Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Une remise permanente de 5% sur tous vos achats
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
Continuer mon shopping
keyboard_arrow_up