INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Blog
  >  
Mes conseils
  >  
7 astuces pour lutter contre les effets du décalage horaire
Mes conseils

7 astuces pour lutter contre les effets du décalage horaire

08/08/2017
À l’aller comme au retour, les grands voyages exposent inévitablement notre organisme à un grand bouleversement. Et pour cause, puisque notre horloge interne doit faire face aux effets du décalage horaire. À ce titre, les scientifiques de la NASA estiment qu’il faudrait en moyenne un jour par fuseau horaire traversé pour retrouver un rythme normal. Heureusement, des astuces existent pour lutter contre les fameux effets du « jet lag ». Découvrez une sélection de 7 astuces pour aider l’organisme à s’adapter ou à se remettre d’un décalage horaire.

1. Préparer son organisme à l’heure locale

Quelques jours avant le départ, il est conseillé de préparer son horloge interne au décalage horaire. Pour cela, vous pouvez par exemple décaler progressivement les heures de vos repas et de votre coucher vers celles de la destination. Cela facilitera l’adaptation de votre organisme une fois sur place. Au moment d’entrer dans l’avion, pensez aussi à changer l’heure de votre montre pour aider votre cerveau à se préparer au nouvel horaire.

2. Adapter son sommeil lors du vol

Lors du vol, il n’est pas forcément conseillé de dormir. En effet, il est préférable de se coordonner avec l’heure de la destination. Évitez de dormir si votre vol coïncide avec le jour sur place. Dans le cas contraire, s’il fait nuit à votre destination, détendez-vous et essayez de dormir pour arriver en forme. Si vous avez des difficultés à vous endormir en avion, vous pouvez miser sur des formulations à partir de principes actifs naturels comme Natural Sleep Formula.

3. Sortir, bouger et profiter de la journée

Une fois sur place, il convient d’éviter les siestes qui auront tendance à perturber l’horloge interne. Pour vous aider à lutter contre la fatigue causée par le décalage horaire, il est conseillé de sortir et de bouger pour garder l’organisme en activité. L’exposition à la lumière du jour facilitera également l’adaptation de l’organisme à l’heure locale.

4. Éviter les somnifères pour avoir un sommeil réparateur

Si vous avez décidé de partir vers l’est, il est fréquent de ressentir des difficultés d’endormissement. Si vous avez plutôt opté pour l’ouest, les réveils auront tendance à être très matinaux. Quelle que soit votre destination, évitez les somnifères pour lutter contre les troubles du sommeil. Préférez plutôt un supplément en tryptophane pour favoriser l’endormissement et éviter les insomnies. Acide aminé essentiel, cette molécule est un précurseur de la mélatonine, une molécule plus connue sous la dénomination d’hormone du sommeil.

5. Miser sur la mélatonine pour adapter le rythme biologique

Considérée comme l’hormone du sommeil ou l’hormone de l’obscurité, la mélatonine joue un rôle clé dans la régulation de l’horloge biologique. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une supplémentation en mélatonine est souvent préconisée pour lutter contre le « syndrome du jet lag ». Pour favoriser l’endormissement et faciliter l’adaptation au décalage horaire, cette molécule est disponible sous la forme de gélules ou d’un spray.

6. Manger léger et équilibré

Comme le sommeil, l’appétit et la digestion peuvent être fortement impactés par le décalage horaire. Pour limiter les troubles digestifs lors de déplacements à l’étranger, il est conseillé de manger léger et équilibré. Il convient également d’attendre les heures de repas et d’éviter les grignotages. En cas de fringales répétitives, un coupe-faim naturel, comme l’extrait de caroube, peut permettre de limiter la sensation de faim. D’autres compléments alimentaires, comme la formule optimisée Appetite Control Formula, peuvent également vous aider à réguler votre appétit.

7. Hydrater l’organisme

Si la déshydratation n’est pas une conséquence directe du décalage horaire, elle peut accentuer les effets du « jet lag » tels que la fatigue. C’est pourquoi il est important de maintenir une bonne hydratation de l’organisme. Néanmoins, évitez les boissons stimulantes comme le café et le thé qui sont connues pour altérer la qualité du sommeil. De la même façon, l’alcool n’est pas conseillé.

Vous avez aimé, partagez
A découvrir aussi
Retour de vacances : comment se préparer à la rentrée ?
05/09/2017
À chaque rentrée, c’est la même chose ! Tous les bénéfices des vacances semblent s’estomper en quelques jours : le stress refait son apparition, la fatigue se fait ressentir, le moral n’est pas au beau fixe, la motivation n’y est pas… Pour éviter ces effets de rentrée, rien de mieux qu’une bonne préparation. Découvrez nos conseils pour une rentrée en toute sérénité !
Mes conseilsLire article
Mauvaise haleine : comment s’en débarrasser ?
01/09/2017
Sujet gênant et souvent tabou, la mauvaise haleine est un phénomène courant qui touche une personne sur deux. Si elle peut être due à certains aliments, elle est majoritairement causée par une accumulation de bactéries au niveau de la langue, des dents et des gencives. Pour se débarrasser de ces « bactéries malodorantes », plusieurs solutions existent. Découvrez quatre conseils pour lutter contre la mauvaise haleine.
Mes conseilsLire article
Fortes chaleurs : 6 astuces pour bien dormir
07/07/2017
Il fait beaucoup trop chaud pour vous endormir ? Vous vous réveillez en pleine nuit à cause de la chaleur ? Avec la hausse des températures, bien dormir peut devenir un véritable parcours du combattant. Pour vous aider, nous avons sélectionné les 6 meilleures astuces pour retrouver un sommeil réparateur malgré les fortes chaleurs.
Mes conseilsLire article
Dans le même thème
Commentaires
Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis