SuperSmartSuper-nutrition Nutranews
X
× Acheter par problème de santé Acheter par ingrédient Les meilleures ventes Nouveautés SOLDES Mon compte Smart Prescription Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Accueil Acheter par problème de santé Anti-âge Senolytic Complex + DNA Repair
Senolytic Complex + DNA Repair
Anti-âge Avis clients
117.00 €(131.31 US$) en stock
Description
Formule optimisée pour réparer l’ADN
  • Activité antimutagène.
  • Conçue pour s’opposer au vieillissement.
  • Réunit de nombreuses substances antioxydantes qui freinent le stress oxydatif.
Les sénolytiques : une formule révolutionnaire pour pulvériser les cellules sénescentes à l’origine du vieillissement
  • Contribue à rajeunir rapidement et durablement tout l’organisme.
  • Favorise l’autodestruction des cellules sénescentes qui sont à l’origine du vieillissement et des troubles liés à l’âge (fragilité musculaire, déclin cognitif, troubles cardio-vasculaires, inflammation chronique…).
  • Riche en fisétine, le composé sénolytique naturel le plus puissant jamais identifié.
  • Contient de la quercétine phytosomale 20 fois plus assimilable que la quercétine classique.
  • S’appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes (sénothérapie).
-
+
Ajouter au panier
Liste d'envie
Senolytic Complex + DNA Repair
Atteindre ou conserver une santé optimale passe avant tout par une bonne santé cellulaire. Protéger et réparer l’ADN endommagé sont probablement les préoccupations majeures des scientifiques pour accroître la durée de vie de l’organisme. DNA Repair, nouvelle formule totalement inédite, va non seulement protéger l’ADN, mais également augmenter la capacité de réparation de notre support génétique.

Nos cellules se multiplient chaque jour, mais l’ADN, à l’intérieur de celles-ci, est fragile et susceptible de subir des dommages en raison de divers facteurs : attaque par les radicaux libres, manque de vitamines, de minéraux, d’enzymes… Lorsque l’ADN est endommagé, on observe un affaiblissement des fonctions cellulaires pouvant aller jusqu’à l’impossibilité pour les cellules de se répliquer et de poursuivre leurs divisions.
En fait, chaque jour l’ADN subit des dommages, mais lorsque des générations entières de cellules se trouvent endommagées, c’est la réserve potentielle vitale qui est compromise au niveau des organes et des tissus, accélérant dramatiquement le vieillissement.
La science contemporaine confirme en effet que c’est la destruction progressive de l’ADN qui mène d’abord au vieillissement accéléré puis à l’affaiblissement global du corps dont les capacités d’autoréparation sont limitées et, surtout, de moins en moins efficaces avec l’âge. Les cellules se répliquent alors sous une forme endommagée ou corrompue, puis elles cessent de se diviser.
Il est cependant possible, avec des suppléments nutritionnels soigneusement sélectionnés, de faire obstacle à ce processus dégénératif. DNA REPAIR contient donc des extraits spécifiques de plantes, des vitamines et minéraux ainsi que des substances antioxydantes qui agiront en synergie pour soutenir les processus de réparation de l’ADN.

Une formulation exclusive et vraiment efficace

L’AC-11®
est un extrait botanique breveté hydrosoluble d’Uncaria tomentosa. Les nombreuses études cliniques ont confirmé que ses carboxy alkyl esters (CAE) sont de puissants agents réparateurs des dommages de l’ADN cellulaire, qu’ils soient corrélés à l’exposition aux rayons solaires ou au stress oxydatif de toute origine.
• De plus, les bénéfices de la prise d’AC-11® vont bien au-delà de ceux liés à la réparation de l’ADN endommagé. En effet, les multiples recherches effectuées sur ce produit montrent que l’AC-11® :
    - renforce le système immunitaire en soutenant notamment les lymphocytes (il augmente leur durée de vie) ;
    - stimule la production de collagène de type 3 (au niveau cutané) ;
    - répare les tissus musculaires ;
    - améliore la réponse à l’inflammation en normalisant le NF-kB, lequel est un facteur de transcription nucléaire régissant le codage génétique de nombreuses protéines qui régulent l’apoptose cellulaire et les mécanismes liés à l’inflammation et à la croissance cellulaire.
• L’AC-11®, standardisé en CAE, est donc sans conteste l’un des agents les plus actifs pour s’opposer au vieillissement, en complément d’autres substances antioxydantes et réparatrices.
L’extrait de brocoli contenu dans DNA Repair est standardisé à 10 % de sulforaphane. Ce glucosinolate très étudié est un activateur enzymatique. Il est comparable à l’I3C (indole-3-carbinol) et est capable de neutraliser des substances carcinogènes par activation des enzymes de détoxication hépatique dites de phase 2. Il peut également protéger contre certains cancers chimiquement induits, comme ceux du côlon et de la prostate. C’est un protecteur majeur de l’intégrité cellulaire.
Afin de renforcer son action, un extrait de raifort (Wasabi - Horse radish) a été ajouté pour sa teneur en glucosinolates divers qui interviennent dans la régulation des enzymes hépatiques, préservent l’ADN et améliorent la réponse aux processus inflammatoires.
Les arabinogalactanes extraites du mélèze (Larix occidentalis) font obstacle aux processus inflammatoires et soutiennent très efficacement le système immunitaire en augmentant les NK (d’où leur utilisation lors de métastases hépatiques) et les lymphokines, s’opposant ainsi à la destruction de l’ADN cellulaire lors d’agressions diverses.
Le Curcuma longa, et plus particulièrement les curcuminoïdes qu’il contient, fait partie des meilleures substances capables de préserver l’ADN cellulaire et de se comporter comme de puissants agents de détoxication. Toutes les études confirment que le curcuma est un antioxydant général, un protecteur contre le cancer, un réducteur des processus inflammatoires et que sa prise induit une baisse des éléments mutagènes.
Le Complexe SOD-Gliadines est la seule forme stable orale de SOD (superoxyde dismutase). Cet extrait de melon combiné à une protéine extraite du blé (la gliadine), protège l’ADN des dommages oxydatifs.
AuroraBlue® est un mélange exclusif de poudres de baies de type Vaccinium (alaskaense, ovaliforium, membranaceum, uliginosum, cespitosum) extrêmement riche en anthocyanes, en proanthocyanidines, en flavonols (quercétine, myricétine, fisétine, catéchines), en stilbènes, en vitamines (C et K), en minéraux et oligo-éléments…
L’excellent profil nutritionnel de ce complexe unique et les substances qu’il apporte vont permettre :
    • de bonnes duplications cellulaires ;
    • de lutter contre les phénomènes inflammatoires et oxydatifs et, ainsi, de protéger l’ADN de ces attaques dégénératives au niveau cellulaire.
La chlorophylle, sous forme de sel cuprique sodique, vient compléter ces autres substances en agissant contre les radicaux libres et en se liant à certains composés chimiques toxiques. Elle contribue ainsi à leur élimination.

Et enfin, la vitamine B9 sous sa forme la plus biodisponible (Quatrefolic®), la vitamine B12 (méthylcobalamine) et le pidolate de zinc sont trois catalyseurs indispensables intervenant dans les processus d’oxydoréduction et de méthylation de l’ADN.

Ce complexe peut être pris durant de longues périodes, seul ou couplé au cycloastragénol, qui stimule également la réparation de l’ADN en activant la télomérase, ou encore à la pyrroloquinoline quinone (PQQ) qui protège l’ADN mitochondrial.
Dose journalière : 2 gélules
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
AC-11® (extrait breveté d’Uncaria tomentosa standardisé à 8 % de carboxy alkyl esters) 250 mg
Extrait de brocoli standardisé à 10 % de sulforaphane glucosinolate 150 mg
Extrait de mélèze standardisé à 85 % d’arabinogalactanes 125 mg
Extrait de Curcuma longa standardisée à 95 % de curcuminoïdes 100 mg
Complexe SOD-Gliadines contenant un extrait de melon (Cucumis melo L) combiné à un extrait de blé (Triticum vulgare) sur support maltodextrine végétale apportant 500 UI (unité NBT) de SOD 100 mg
Sel cuprique-sodique de la chlorophylle (dont 4 mg de cuivre soit 400 % AJR) 100 mg
AuroraBlue® (Mélange propriétaire de poudres de Vaccinium alaskaense, Vaccinium ovaliforium, Vaccinium membranaceum, Vaccinium uliginosum, Vaccinium cespitosum) 100 mg
Extrait de wasabi 4/1 50 mg
Pidolate de zinc (dont 3 mg de zinc, soit 20 % AJR) 15 mg
Méthylcobalamine 200 mcg
Quatrefolic® acide (6S)-5-méthyltétrahydrofolicacidolinique (de 200 mcg de 54-59 % de sels de glucosamine et d’acide (6S)-5-méthyltétrahydrofolicacidolinique) 108 mc
Autres ingrédients : Gomme d'acacia, farine de riz.
Quatrefolic®, Gnosis, Italie. GliSODin®, Isocell, France.
AuroraBlue®, Denali, USA. AC-11® est une marque déposée d'Optigenex Inc., USA. (European Patent Nos. 1,485,114 A2, 1,096,943 B1)
Adultes. Prendre deux gélules par jour.

Senolytic Complex est une formule « sénolytique » inédite, dirigée contre le vieillissement et qui s’appuie sur les toutes dernières découvertes de la médecine anti-âge.
Le terme « sénolytique », récemment proposé par la communauté scientifique, souligne sa capacité à éliminer les cellules sénescentes (c’est-à-dire séniles) dont la présence dans l’organisme a été identifiée ces dernières années comme étant, avec le stress oxydatif et le raccourcissement des télomères, l'une des causes du vieillissement. Jusqu’à présent, aucun traitement n’existait pour empêcher ou ralentir ce processus, ce qui fait de Senolytic Complex un traitement totalement révolutionnaire.

La formule contient les composés sénolytiques naturels les plus puissants jamais identifiés : la quercétine (sous une forme 20 fois plus biodisponible que la quercétine classique), la théaflavine et surtout, la fisétine, un flavonoïde prodigieux qui enflamme la communauté scientifique.

À qui s’adresse le complément Senolytic Complex ?

Senolytic Complex est destiné à toutes les personnes âgées de plus de 40 ans, en cure ou en prise prolongée, pour éliminer les cellules sénescentes et prévenir leur réapparition.

Elle est particulièrement recommandée aux profils suivants :

  • les personnes désireuses de prolonger leur espérance de vie ;
  • les personnes soucieuses de maintenir une bonne condition physique et un état de santé optimal au cours de leur vieillissement ;
  • les personnes déjà victimes de troubles liés à l’âge (fragilité musculaire, troubles cardio-vasculaires, troubles de la vue et de l’audition, déclin cognitif, ostéoporose…) et celles qui souhaitent en réduire le risque.

Comment fonctionne Senolytic Complex ?

La découverte de cellules sénescentes envahissant l’organisme

Illustration des mécanismes de la sénescence cellulaire

Le rôle des cellules sénescentes dans le vieillissement

En 2014, des chercheurs ont fait une avancée majeure dans la lutte contre le vieillissement. Ils ont identifié des cellules totalement défraîchies dans les tissus des personnes de plus de 40 ans. Ces cellules, dites « sénescentes », sont des cellules abominables (1), déformées, incapables de se diviser et réparties dans tous les tissus de l’organisme. Elles ne sont plus en état de fonctionner normalement, mais elles n’ont pas été éliminées par l’organisme et s’accumulent donc pathologiquement dans le milieu.

Ces cellules sont rares chez les jeunes individus, mais elles augmentent avec l’âge, en particulier dans le tissu adipeux, le muscle squelettique, les vaisseaux sanguins, le cerveau, les reins et la peau (2-3).

Leurs conséquences dramatiques sur les cellules saines et sur l’organisme

Malheureusement, les cellules sénescentes ne se contentent pas d’occuper le terrain : elles freinent l’activité des cellules saines voisines en libérant continuellement des substances pro-inflammatoires (IL-1, IL-6 et IL-8), des vésicules et des protéines insolubles (fibronectine, collagène) dans le milieu extracellulaire (4-7). Ces substances sont de véritables cris de détresse : elles indiquent aux autres cellules l’état de détérioration avancé dans lequel elles se trouvent, mais elles influent considérablement sur le fonctionnement des cellules saines voisines (8) !

De nombreuses études ont pu démontrer, ces trois dernières années, que la quantité de cellules sénescentes dans l’organisme était directement liée au rythme du vieillissement (9) et au développement des troubles liés à l’âge. Une faible quantité de cellules sénescentes suffit à semer le chaos dans un tissu (10) et à provoquer l’apparition de nombreux troubles liés à l’âge : inflammation systémique, arthrose, athérosclérose, maladies chroniques (11), sarcopénie, cataracte, résistance à l’insuline, hyporéactivité vasculaire (12) (13)...

Comment chasser ces cellules « parasites » ?

En temps normal, ces cellules devraient s’autodétruire pour éviter de nuire à l’organisme (on appelle cela l’apoptose), mais chez elles, le mécanisme ne fonctionne pas. Elles sont donc condamnées à parasiter l’organisme et à semer le chaos tout autour d’elles.(14).

Heureusement, les chercheurs ont identifié plusieurs composés capables de réparer spécifiquement ce mécanisme défectueux et d’entraîner ainsi leur autodestruction. Ils ont appelé ces composés hors du commun des « sénolytiques ».

La première étude ayant permis d’identifier des sénolytiques a été publiée en 2015 dans la célèbre revue scientifique Aging Cell (15). La quercétine, un composé flavonique naturel, associée à un médicament anticancéreux, avait permis de réduire drastiquement le nombre de cellules sénescentes et d’abaisser fortement la sécrétion de facteurs pro-inflammatoires dans l’organisme étudié. En à peine 5 semaines, cette combinaison avait permis de réduire fortement la mortalité et la détérioration physique.

Depuis cette date, des dizaines de recherches ont permis d’identifier des composés naturels ayant les mêmes propriétés (16-17). Elles ont entraîné le développement d’une nouvelle thérapie révolutionnaire, le traitement sénolytique, capable de tuer sélectivement les cellules sénescentes pour atténuer la sévérité des maladies liées à l’âge, augmenter la résilience ainsi que la longévité, et retarder les effets du vieillissement.

Ce traitement consiste en un immense nettoyage, un dépoussiérage complet qui permet aux cellules saines de reprendre le contrôle de l’organisme et de fonctionner de nouveau à plein régime. C’est une formidable avancée pour lutter contre le vieillissement.

De quoi se compose Senolytic Complex ?

Senolytic Complex contient trois composés sénolytiques d’exception (la fisétine, la quercétine et la théaflavine) et trois autres composés anti-âge d’intérêt (la vitamine C, le nicotinamide mononucléotide et la bromélaïne).

Illustration du fonctionnement de Senolytic Complex

Senolytic Complex permet d'éliminer les cellules sénescentes

La fisétine, le sénolytique le plus puissant.

La fisétine fait partie de la grande famille des flavonoïdes, un groupe de composés polyphénoliques antioxydants (18) que l’on trouve en petites quantités dans les fraises, les mangues et certaines plantes. Parmi les flavonoïdes testés, la fisétine s’est montrée la plus efficace pour réduire les cellules sénescentes (19).

Elle a permis d’étendre la longévité (20-21) et de réduire les marqueurs de la sénescence chez l’homme. Sa nature hydrophobe lui permet de pénétrer facilement dans les cellules via la membrane cellulaire (22). Elle favorise ensuite l’auto-destruction des cellules anormales (comme les cellules sénescentes) en activant diverses protéines caractéristiques. L’une de ses spécificités est de réduire la fraction des cellules sénescentes de l’immunité (lymphocytes T et NK), ce qui permet d’amplifier son effet bénéfique car les cellules immunitaires sont importantes pour nettoyer les cellules sénescentes (23). Par ailleurs, elle inhibe l’activité de plusieurs cytokines inflammatoires comme TNFα, IL-6, et le facteur de transcription NF-Κb et présente des effets anti-hyperlipidémiques (24).

Elle est dosée à 100 mg par prise quotidienne (on en consomme en moyenne 0,4 mg par jour (25) via l’alimentation).

Plus d’informations sur la fisétine et ses propriétés sénolytiques : Fisetin is a senotherapeutic that extends health and lifespan.

La quercétine et la théaflavine, deux autres composés sénolytiques de référence

Comme les cellules sénescentes utilisent des mécanismes différents pour résister à la mort programmée (26-27), il est important d’ajouter d’autres composés sénolytiques à la formule. Le choix s’est porté sur la quercétine et la théaflavine, car les deux composés sont des sénolytiques naturels mis en évidence par la recherche.

Comme la fisétine, la quercétine fait partie des flavonoïdes. Elle est extraite de Styphnolobium japonicum, le « sophora du Japon », également appelé « arbre à miel », et conditionnée sous une forme phytosomique qui maximise son absorption dans le flux sanguin. Elle est reconnue pour être un composé sénolytique de référence, en association avec la théaflavine, un polyphénol du thé noir.

La bromélaïne, le NMN et la vitamine C

Senolytic Complex est renforcée par l’adjonction de substances anti-âge œuvrant en symbiose comme le nicotinamide mononucléotide, qui constitue un élément essentiel à la production d’énergie cellulaire et à la longévité des protéines sirtuines, la bromélaïne, une enzyme qui lutte activement contre l’inflammation systémique, et la vitamine C (sous forme non acide), un puissant antioxydant capable de soutenir le système immunitaire.

Comment prendre Senolytic Complex ?

Senolytic Complex peut être utilisée en cure (annuelle ou trimestrielle) (28) ou en continu selon les besoins. La prise des gélules doit se faire au moment des repas.

Le traitement sénolytique (ou sénothérapie) peut s’inscrire dans un programme en trois temps :

  1. Débarrasser l’organisme de ses cellules sénescentes (même un nettoyage partiel semble avoir des effets bénéfiques (29)) à l’aide de Senolytic Complex.
  2. Empêcher l’apparition de nouvelles cellules sénescentes en améliorant son hygiène de vie, en se protégeant des facteurs qui provoquent le vieillissement des cellules, en renforçant les systèmes de réparation de l’ADN (à l’aide de DNA Repair) et les systèmes antioxydants (à l’aide de Resveratrol synergy). Senolytic Complex participe activement à empêcher leur réapparition grâce à la vitamine C et à la bromélaïne. En effet, plusieurs mécanismes sont à l’origine de leur apparition, mais deux d’entre eux semblent prépondérants : les taux d’inflammation élevés et le stress oxydatif.
  3. Stimuler et renforcer le système immunitaire pour qu’il participe aussi au nettoyage des cellules sénescentes (à l’aide d’un extrait de champignon immunostimulant).

Attention : la fisétine n’est pas recommandée en parallèle d’une consommation de médicaments de la classe des antivitaminiques K, qui sont des anticoagulants oraux répandus (30).

Les tout derniers travaux montrent qu’une telle formule peut procurer de puissants effets rajeunissants, améliorer la condition des personnes victimes de troubles liés à l’âge, retarder le vieillissement et prolonger la durée de vie.
Un privilège sensationnel qui propulse le complément alimentaire directement au sommet de la nutrition anti-âge et qui devrait faire de nombreux heureux…

Rédaction : Avril 2019

Note : ce produit ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et équilibrée ainsi qu’à un mode de vie sain. Respecter les conseils d’utilisation, la dose journalière conseillée et la date limite d’utilisation. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 15 ans. Tenir hors de portée des jeunes enfants. À conserver dans un endroit sec et frais.

Références

  1. Swanson E.C., Manning B., Zhang H., Lawrence J.B. Higher-order unfolding of satellite heterochromatin is a consistent and early event in cell senescence. J Cell Biol. 2013;203(6):929–942.
  2. Tchkonia T., Morbeck D.E., von Zglinicki T., van Deursen J., Lustgarten J., Scrable H. Fat tissue, aging, and cellular senescence. Aging Cell. 2010;9:667–684
  3. Tchkonia T., Morbeck D.E., von Zglinicki T., van Deursen J., Lustgarten J., Scrable H. Fat tissue, aging, and cellular senescence. Aging Cell. 2010;9:667–684.
  4. Lee BY, Han JA, Im JS, Morrone A, Johung K, Goodwin EC, et al. Senescence-associated beta-galactosidase is lysosomal beta-galactosidase. Aging Cell. 2006;5(2):187–95. Epub 2006/04/22. 10.1111/j.1474-9726.2006.00199.x
  5. Toutfaire M, Bauwens E, Debacq-Chainiaux F. Biochem Pharmacol. The impact of cellular senescence in skin ageing: A notion of mosaic and therapeutic strategies.
  6. Oct 15;142:1-12. doi: 10.1016/j.bcp.2017.04.011. Epub 2017 Apr 10.
  7. L. Urbanelli, S. Buratta, K. Sagini, B. Tancini, C. Emiliani, Extracellular vesicles as new players in cellular senescence, Int. J. Mol. Sci. 17 (9) (2016).
  8. L. Urbanelli, S. Buratta, K. Sagini, B. Tancini, C. Emiliani, Extracellular vesicles as new players in cellular senescence, Int. J. Mol. Sci. 17 (9) (2016).
  9. M. Toutfaire et al., The impact of cellular senescence in skin ageing: A notion of mosaic and therapeutic strategies, Biochem. Pharmacol. (2017), http://dx.doi.org/10.1016/j.bcp.2017.04.011
  10. Campisi J. Aging, cellular senescence, and cancer. Annual review of physiology. 2013;75:685–705. Epub 2012/11/13. 10.1146/annurev-physiol-030212-183653 .
  11. Herbig U., Ferreira M., Condel L., Carey D., Sedivy J.M. Cellular senescence in aging primates. Science. 2006;311(5765):1257.
  12. Zhu Y, Armstrong JL, Tchkonia T, Kirkland JL. Cellular senescence and the senescent secretory phenotype in age-related chronic diseases. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2014;17:324–28. doi: 10.1097/MCO.0000000000000065.
  13. Xu M, Palmer AK, Ding H, Weivoda MM, Pirtskhalava T, White TA, Sepe A, Johnson KO, Stout MB, Giorgadze N, Jensen MD, LeBrasseur NK, Tchkonia T, Kirkland JL. Targeting senescent cells enhances adipogenesis and metabolic function in old age. eLife. 2015;4:e12997. doi: 10.7554/eLife.12997.
  14. Xu M, Bradley EW, Weivoda MM, Hwang SM, Pirtskhalava T, Decklever T, Curran GL, Ogrodnik M, Jurk D, Johnson KO, Lowe V, Tchkonia T, Westendorf JJ, Kirkland JL. Transplanted senescent cells induce an osteoarthritis-like condition in mice. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. doi: 10.1093/gerona/glw154.2016glw154
  15. Jeyapalan JC, Sedivy JM. Cellular senescence and organismal aging. Mech Ageing Dev. 2008;129(7–8):467–74. Epub 2008/05/27. 10.1016/j.mad.2008.04.001
  16. Zhu Y, Tchkonia T, Pirtskhalava T, Gower AC, Ding H, Giorgadze N, et al. The Achilles’ heel of senescent cells: from transcriptome to senolytic drugs. Aging cell. 2015;14(4):644–58. 10.1111/acel.12344
  17. Wang Y, Chang J, Liu X, Zhang X, Zhang S, Zhang X, et al. Discovery of piperlongumine as a potential novel lead for the development of senolytic agents. Aging (Albany NY). 2016;8(11):2915–26. 10.18632/aging.101100. PMC5191878.
  18. Zhu Y, Tchkonia T, Fuhrmann‐Stroissnigg H, Dai HM, Ling YY, Stout MB, et al. Identification of a novel senolytic agent, navitoclax, targeting the Bcl‐2 family of anti‐apoptotic factors. Aging Cell. 2016;15(3):428–35. 10.1111/acel.12445
  19. Khan N, Syed DN, Ahmad N, Mukhtar H. Fisetin: a dietary antioxidant for health promotion. Antioxid Redox Signal. 2013;19:151–62. doi: 10.1089/ars.2012.4901.
  20. MJ Yousefzadeh, Zhu Y et al. Fisetin is a senotherapeutic that extends health and lifespan. EBioMedicine. 2018 Oct;36:18-28. doi: 10.1016/j.ebiom.2018.09.015. Epub 2018 Sep 29.
  21. Howitz K.T., Bitterman K.J., Cohen H.Y., Lamming D.W., Lavu S., Wood J.G. Small molecule activators of sirtuins extend Saccharomyces cerevisiae lifespan. Nature. 2003;425(6954):191–196.
  22. Wood J.G., Rogina B., Lavu S., Howitz K., Helfand S.L., Tatar M. Sirtuin activators mimic caloric restriction and delay ageing in metazoans. Nature. 2004;430(7000):686–689.
  23. Ishige K, Schubert D, Sagara Y. Flavonoids protect neuronal cells from oxidative stress by three distinct mechanisms. Free Radic Biol Med. 2001;30:433–46. doi: 10.1016/S0891-5849(00)00498-6.
  24. Iannello A., Thompson T.W., Ardolino M., Lowe S.W., Raulet D.H. p53-dependent chemokine production by senescent tumor cells supports NKG2D-dependent tumor elimination by natural killer cells. J Exp Med. 2013;210(10):2057–2069
  25. Prasath G.S., Subramanian S.P. Fisetin, a tetra hydroxy flavone recuperates antioxidant status and protects hepatocellular ultrastructure from hyperglycemia mediated oxidative stress in streptozotocin induced experimental diabetes in rats. Food Chem Toxicol. 2013;59:249–255.
  26. Arai Y., Watanabe S., Kimira M., Shimoi K., Mochizuki R., Kinae N. Dietary intakes of flavonols, flavones and isoflavones by Japanese women and the inverse correlation between quercetin intake and plasma LDL cholesterol concentration. J Nutr. 2000;130(9):2243–2250
  27. Zhu Y., Tchkonia T., Pirtskhalava T., Gower A., Ding H., Giorgadze N. The Achilles' heel of senescent cells: from transcriptome to senolytic drugs. Aging Cell. 2015;14:644–658.
  28. Niedernhofer L.J., Robbins P.D. Senotherapeutics for healthy ageing. Nat Rev Drug Discov. 2018;17(5):377.
  29. Kirkland J.L., Tchkonia T., Zhu Y., Niedernhofer L.J., Robbins P.D. The clinical potential of senolytic drugs. J Am Geriatr Soc. 2017;65(10):2297–2301
  30. T. Tchkonia, Y. Zhu, J. van Deursen, J. Campisi, J.L. Kirkland, Cellular senescence and the senescent secretory phenotype: therapeutic opportunities, J. Clin. Invest. 123 (3) (2013) 966–972.
  31. Touil YS, Auzeil N, Boulinguez F, Saighi H, Regazzetti A, Scherman D, Chabot GG. Fisetin disposition and metabolism in mice: identification of geraldol as an active metabolite. Biochem Pharmacol. 2011;82:1731–39. doi: 10.1016/j.bcp.2011.07.097
Dose journalière : 3 gélules
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
Quercefit® (Complexe de phytosomes de tournesol et de quercetine de Sophora japonica standardisé à 40% de lecithine et 40% de quercétine) 400 mg
Bromélaïne 2000 GDU/g 200 mg
Vitamine C (Ester C®) 100 mg*
Fisétine de tige de Rhus succedanea 100 mg
Extrait de feuilles de thé noir décaféiné 300 mg
Nicotinamide mononucléotide 10 mg
Autres ingrédients : gomme d’acacia, farine de riz blanc.
*AJR en Vitamine C 125 %
Quercefit®, Indena, Italy. Ester C®, Ester C Company.
Adultes. Prendre 3 gélules végétales par jour.
Abonnez-vous à notre newsletter
et obtenez un rabais permanent de 5%

Les incontournables

Reccomandation de la formule multivitaminée Daily 3 par une nutritionnisteDaily 3®

La formule multivitaminée la plus complète que l’on puisse prendre en une seule gélule(43 vitamines et nutriments antioxydants).

49.00 €(54.99 US$)
+
Photographie d'une nutritionniste qui prend le tour de taille d'une personne en surpoidsLactobacillus gasseri

Lactobacillus gasseri, une souche probiotique renommée pour le confort intestinal et la gestion du poids.

21.00 €(23.57 US$)
+
Nouveau
CBD 25 mgCBD 25 mg

Un analgésique naturel et puissant pour éliminer durablement les douleurs

63.00 €(70.70 US$)
+
Photographie d'un homme qui a du mal à trouver le sommeilMelatonin Spray 1 mg

Un complément de mélatonine sous forme de spray pour des effets rapides

18.00 €(20.20 US$)
+
Une photographie de l'épine-vinette contenant de la berberineBerberine 500 mg

Un extrait pur à 97 % issu de l’épine-vinette (Berberis vulgaris) pour la santé cardiovasculaire

32.00 €(35.91 US$)
+
Nouveau
Représentation d'une cellule sénescente cibléeSenolytic Complex

Les sénolytiques : une formule révolutionnaire pour pulvériser les cellules sénescentes à l’origine du vieillissement

84.00 €(94.27 US$)
+
Vitamine D3Vitamin D3 5000 UI

Une forme biodisponible de la vitamine D3, au dosage puissant, pour une absorption optimale.

18.00 €(20.20 US$)
+
Acides gras Oméga 3Super Omega 3 - 500 mg

Un des compléments d'oméga-3 les plus naturels, les plus purs, les plus puissants et les plus stables du marché

25.00 €(28.06 US$)
+
Photographie d'un récipient contenant de la poudre de curcumaSuper Curcuma 500 mg

Un extrait de curcuma breveté et conçu pour une absorption optimale des curcuminoïdes (29 fois plus assimilables que les produits conventionnels)

45.00 €(50.50 US$)
+
Smart PillsSmart Pills

Une formule de stimulation cérébrale exceptionnelle (nootropique)

33.00 €(37.04 US$)
+
-35%
Photographie d'une grenade et d'autres fruits rouges antioxydantsAntiOxidant Synergy

Une puissante défense antioxydante polyvalente.

27.95 €43.00 €(31.37 US$)
+
Senolytic Complex + DNA Repair
-
+
117.00 €
(131.31 US$)
Ajouter au panier
x
secure

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
Continuer mon shopping