0
fr
US
SuperSmartSuper-nutrition Blog
X
× Acheter par problème de santé Acheter par ingrédient Les meilleures ventes Nouveautés Promotions Mon compte Accès professionnel Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Accueil Acheter par problème de santé Système immunitaire et Infections Organic Royal Jelly + Robuvit
Organic Royal Jelly + Robuvit
Organic Royal Jelly + Robuvit Organic Royal Jelly + Robuvit Organic Royal Jelly + Robuvit
Organic Royal Jelly + Robuvit
Système immunitaire et Infections Avis clients
34.49 €(38.17 US$) en stock
Description
Un extrait de bois de chêne français breveté contre la fatigue chronique
  • Normalisé à 20 % de roburines pour une efficacité maximale.
  • Contribue à réduire la fatigue, améliorer les performances physiques et l’humeur.
  • Breveté et soutenu par des études cliniques.
  • Fabriqué à partir de chênes français du Massif Central.
  • Optimise la machinerie cellulaire et la synthèse protéique.
Un trésor naturel de vitalité 100 % bio
  • Gelée royale fabriquée en Europe.
  • Aide à régénérer et revitaliser l'organisme.
  • Format pratique (gélules).
  • Issu de l’agriculture biologique.
  • Idéal à chaque changement de saison.
  • Dosage précis : standardisé à 4 % de 10-HDA.
-
+
Ajouter au panier
Liste d'envie
Organic Royal jelly 4 % 10-HDA

Qu’est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale est une des substances les plus riches que l’on puisse trouver dans la nature avec la propolis verte. Sa teneur exceptionnelle en nutriments rares en fait un allié de choix à chaque changement de saison pour affronter sereinement les coups de fatigue et retrouver de l’entrain.

Elle est produite à partir de la sécrétion des abeilles ouvrières d’une substance blanchâtre très sucrée entre le 4ème et le 15ème jour de leur vie. Elle constitue la nourriture exclusive des larves appelées à devenir reines ou de la reine elle-même lorsqu’elle quitte la colonie.

La gelée royale est considérée comme un aliment de premier ordre, en raison de sa richesse en éléments nutritionnels essentiels. La gelée est une sorte de pâte épaisse et blanchâtre à l’odeur peu prononcée. Sa saveur, en revanche, est acide et brûlante, ce qui la rend particulièrement difficile à avaler lorsqu’elle est fraîche et non lyophilisée (1).

Elle contribue notamment à :

  • Renforcer le système immunitaire lorsqu’il est affaibli, en particulier lors des changements de saison.
  • Redonner entrain, énergie et vitalité en période de fatigue ou d’épuisement grâce à sa composition complexe et complète.
  • Redonner à la peau, aux ongles et aux phanères un "coup de jeune" (d’où un usage important de la gelée royale dans de très nombreuses spécialités cosmétiques).

Quels sont les composants exceptionnels de la gelée royale ?

La gelée royale renferme des composés chimiques tout à fait exceptionnels. Elle se caractérise par une grande diversité de glucides, de lipides et protéines. Le 10HDA, dont la teneur varie de 3 à 5 %, reste cependant le composé le plus actif d’après la littérature scientifique.

Les glucides de la gelée royale

Les glucides constituent environ 10 à 20 % de la gelée royale. Les principaux sont le fructose et le glucose, qui représentent environ 90 % des glucides totaux, mais il est fréquent de retrouver également du galactose, du maltose, du tréhalose, du turanose et du palatinose (2).

Les protéines de la gelée royale

Les protéines font partie des constituants majeur de la gelée royale. On y trouve en quantité très appréciable des acides aminés libres (surtout la proline, la lysine la glutamine et l’acide glutamique) (3-4) mais aussi des protéines remarquables qu’on appelle les Major Royal Jelly Proteins (MRJP).

Ce sont des protéines rares synthétisées par les glandes des abeilles et impliquées dans le fonctionnement de leur système cognitif. Ils appartiennent à la famille des apalbumines (5). Aux côtés de celles-ci, on retrouve une protéine antimicrobienne, la royallisine, dont la gelée royale est à ce jour la seule source connue (6).

Enfin, la gelée royale compte également des jelléines, qui se composent de 8 à 9 acides aminés seulement.

Les lipides de la gelée royale

La gelée royale ne contient pas énormément de lipides mais ceux qu’elle contient sont de qualité exceptionnelle. L’acide gras le plus en vue est l’acide 10-hydroxy-2-décénoïque (10H2DA) : c’est un composé tout à fait remarquable déjà cité précédemment. On compte également de l’acide gluconique (24 %), du 10HDA (22 %) et divers acides dicarboxyliques (5 %) (7).

A la différence de la majorité des acides gras d’origine animale et végétale, les acides gras de la gelée royale sont des acides à chaîne courte (8 à 10 atomes de carbone), lesquels sont réputés pour leurs bienfaits sur la muqueuse intestinale.

Les vitamines et minéraux de la gelée royale

La gelée royale contient de nombreuses vitamines, en particulier l’ensemble des vitamines du groupe B. Elle contient par ailleurs plusieurs minéraux dont le potassium, le calcium, le magnésium, le zinc, le fer et le cuivre.

D’où vient la gelée royale ? Comment est-elle produite ?

La gelée royale est la nourriture exclusive des reines et des larves lors de leurs premiers jours de vie. Elle est donc particulièrement rare. Heureusement, une technique moderne a vu le jour lors des dernières décennies et a permis de la rendre plus accessible.

La production de gelée royale est un travail minutieux qui demande une grande patience aux apiculteurs. La technique repose sur plusieurs étapes fondamentales :
  • Posséder une colonie de forte densité et en bonne santé, car une ruche faible ne produit que très peu de gelée royale.
  • Assurer une nourriture suffisante à la ruche par l’intermédiaire de miel ou de sirop concentré.
  • Isoler la reine afin de rendre la colonie orpheline et stimuler la production de gelée royale en vue d’un nouvel élevage royal.
  • Greffer une larve dans une cellule royale à l’aide d’outils appropriés et d’une habileté propre à l’apiculteur.
  • Récolter la gelée royale au bout de 3 jours en grattant la cire des cellules royales déposée par les abeilles.

La gelée royale proposée par Supersmart a ensuite été lyophilisée puis mise en gélules selon une technique moderne qui n’altère en rien les précieux composants de la gelée royale. Elle a perdu environ les deux tiers de son poids en eau au cours du procédé : 100 mg de gelée lyophilisée correspondent à environ 300 mg de gelée fraîche.

Quels sont les mécanismes d’action de la gelée royale ?

Les mécanismes d’action de la gelée royale s’expliquent par sa composition et sa diversité exceptionnelle. On lui attribue des effets antioxydants supérieurs aux miels (8) et comparables à ceux de la vitamine C et de la vitamine E, grâce à sa richesse en peptides et en acides aminés libres (9).

En médecine traditionnelle chinoise, elle est considérée comme un tonique, tandis qu’en Europe de l’Est, elle est réputée pour être un très bon adaptogène (une substance qui accroît la résistance de l’organisme aux divers stress qui le touchent).

Comme le miel et la propolis, elle est exploitée par l’homme depuis des temps ancestraux. On a retrouvé en effet de nombreuses traces d’une relation étroite entre les Hommes du Néolithique et les abeilles sauvages (10), bien avant que ne soit créée l’apiculture vers -2400 par différentes civilisations en même temps comme les Maya ou la Rome antique.

Certains auteurs expliquent les bienfaits potentiels sur l’homme en s’appuyant sur les effets qu’elle induit sur les larves : c’est elle qui entraîne le développement des organes reproducteurs de la reine et qui accélère sont développement (15 jours chez la reine contre 21 chez une ouvrière). C’est donc grâce à la gelée royale que la reine jouit d’une fertilité et d’une durée de vie exceptionnelles.

Les questions fréquentes des internautes

Avec quoi peut-on associer la gelée royale ?

La gelée royale s’associe idéalement avec le ginseng, la propolis verte, Robuvit®, un extrait de bois de chêne utilisé pour réduire la fatigue ou encore l’Asc2P 250 mg, une forme stable et puissante de vitamine C.

Doit-on conserver la gelée royale au réfrigérateur ?

Il n’est pas nécessaire de conserver la gelée royale lyophilisée au réfrigérateur.

Qui peut profiter des compléments alimentaires de gelée royale ?

Tout le monde peut profiter de la gelée royale, et en particulier les sportifs, les femmes enceintes, les personnes âgées de plus de 40 ans, les personnes fatiguées, fragiles ou souvent malades.

Quels sont les avantages de ce supplément de gelée royale ?

On compte au moins 3 avantages majeurs à choisir et acheter le complément alimentaire de gelée royale Supersmart :

  • Son format pratique : la gelée royale possède un goût spécifique si désagréable qu’il est impossible de la faire avaler à des enfants… Son conditionnement en gélule peu contraignant lui permet donc une certaine facilité d’utilisation.
  • Son origine 100 % issu de l’agriculture biologique. L’apiculture est devenue plus difficile de nos jours à cause de la fragilité des colonies et de l’utilisation des produits phytosanitaires dans l’environnement. C’est pourquoi la production de ce complément n’a pas utilisé de composés organophosphorés, de répulsifs chimiques, de paradichlorobenzène ou d’antibiotiques à l’abord des ruches contrairement à de nombreux compléments de gelée royale moins onéreux.
  • Son dosage précis en 10HDA. La teneur en 10HDA, l’acide gras présentant le plus d’intérêt dans la gelée royale, est garanti à 4 % dans ce complément. Des chercheurs ont montré que la quantité de 10HDA était liée à l’origine de la gelée royale : plus la gelée est de qualité, plus elle augmente. Or, la majorité des gelées royales testées ne contenaient que 2 à 3,4 % de 10HDA, au maximum.
  • Quel dosage faut-il privilégier ?

    On recommande la prise de 2 à 3 gélules par jour pour une cure renouvelable plusieurs fois de l’année en cas de besoin.

    Il est d’usage de la prendre avant le petit-déjeuner, pendant 4 à 6 semaines.

    Ces compléments de renforcement de l'organisme pourraient aussi vous intéresser

    Supersmart vous propose d'autres compléments alimentaires naturels destinés à améliorer la réponse immunitaire :

    Mise à jour : 30/05/2018

    Notes

    Ce produit ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et équilibrée, et à un mode de vie sain. Respecter les conseils d'utilisation, la dose journalière conseillée et la date limite d'utilisation. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants de moins de 15 ans. Tenir hors de portée des jeunes enfants. A conserver dans un endroit sec et frais.

    Informations nutritionnellesOrganic Royal jelly 4 % 10-HDA
    Dose journalière : 3 gélules
    Nombre de doses par boîte : 30

    Quantité
    par dose

    Gelée royale lyophilisée 3:1 issue de l’agriculture biologique standardisée à 4 % 10-HDA 300 mg
    Autres ingrédients : Gomme d’acacia, son de riz.
    Conseils d'utilisationOrganic Royal jelly 4 % 10-HDA
    Adultes. Prendre 2 gélules le matin avec le petit déjeuner, et éventuellement une autre gélule à midi avec le repas. Chaque gélule contient 100 mg de gelée royale lyophilisée issue de l’agriculture biologique.
    Robuvit®De tout temps, le chêne a été le plus vénéré des arbres. Le Robuvit®, extrait de bois de chêne français (Quercus robur) par extraction à l’eau, renferme de nombreux composés flavonoïques : acide gallique, acide éllagique, castalagine, vescalagine, et surtout des roburines (A, B, C, D, E,) responsables de ses propriétés, uniquement retrouvées dans le bois de chêne français dont la liste des vertus ne cesse de s’allonger.

    Il réduit considérablement la fatigue et améliore l’humeur

    La fatigue chronique, avec ses aspects multiples, peut affecter tout un chacun, indépendamment de son âge, de son sexe, de son statut socioéconomique et des diverses périodes de sa vie. Cela peut aller du sommeil non réparateur au manque d’énergie, à l’épuisement, à la fatigue musculaire ainsi qu’à d’autres symptômes variés pour lesquels il n’existe pas, à ce jour, des normes de traitement codifiées.

    Pour remédier à ces états, outre les vitamines, les associations de minéraux et notamment le magnésium et certains acides aminés, il est souvent fait appel à des substances médicamenteuses non dépourvues d’effets secondaires (excitation secondaire transitoire artificielle) et n’apportant pas de réelle résolution au problème.

    Les données enregistrées par 89 médecins généralistes sur 1 428 consultations ont montré que la prévalence de la fatigue était de 25 %. La fatigue est un symptôme important en raison de son association avec des problèmes physiques, psychologiques et sociaux. La prévalence du syndrome de fatigue chronique (SFC) est de 3,28 %. Elle est plus élevée entre 40 et 59 ans et affecte quatre fois plus les femmes que les hommes.

    Les symptômes du syndrome de fatigue chronique incluent :
      • la perte de mémoire et/ou de concentration ;
      • des maux de gorge ;
      • des ganglions lymphatiques au niveau du cou et des aisselles ;
      • des douleurs musculaires inexpliquées ;
      • des douleurs qui se déplacent d’une articulation à l’autre, sans gonflement ou rougeur ;
      • des maux de tête ;
      • un sommeil non réparateur ;
      • un épuisement extrême durant plus de 24 heures après la pratique d’une activité physique ou mentale.
    Mais également des symptômes secondaires : une hypersensibilité aux bruits, des douleurs abdominales, des symptômes gastro-intestinaux, des modifications du poids, des vertiges, des sautes d’humeur…
    Robuvit®, un extrait de bois de chêne standardisé en roburines, constitue LE nouvel espoir pour les millions de personnes souffrant de syndrome de fatigue chronique. Les mécanismes d’action possibles des roburines incluent des changements dans le fonctionnement des ribosomes, ces petites entités moléculaires siégeant à l’intérieur des cellules, aptes à créer de nouvelles protéines dans le corps.
    Des modifications dans le fonctionnement de ces ribosomes ont été observées chez les personnes infectées par le virus d’Epstein-Barr, qui est fortement associé au syndrome de fatigue chronique.
    Soutenir la biogenèse des ribosomes et en renforcer le fonctionnement s’avère donc une toute nouvelle approche dans la gestion du SFC.
    De plus, même pour ceux qui n’en souffrent pas, le Robuvit® est considéré comme un nouveau complément capable de maintenir la synthèse des protéines cellulaires.

    Résultats des études cliniques

    Une étude clinique a été réalisée sur 80 personnes atteintes du SFC. 38 sujets ont pris du Robuvit® pendant 6 mois et 42 autres ont servi de témoins. Les participants ont été évalués par un questionnaire développé par l’université de Washington MAF (évaluation multidimensionnelle de la fatigue) et les résultats ont clairement démontré une amélioration de la fatigue et du stress oxydatif.

    Avant cette étude, une étude clinique humaine, publiée dans la revue Panminerva Medica, en mars 2014, avait répertorié l’ensemble des propriétés du Robuvit®.
    Cette étude a été réalisée sur 91 personnes, pendant 6 mois. 48 personnes ont pris un supplément de Robuvit®, à raison de 200 mg par jour, et 43 autres ont servi de témoins.
    Les questionnaires spécifiques du SFC et celui de l’échelle des changements d’humeur (BMIS) ont été utilisés pour évaluer les variations de l’humeur des patients atteints de ce syndrome. Au commencement de l’étude, les patients devaient avoir au moins 5 symptômes du SFC. Les chercheurs ont également évalué le stress oxydatif chez chacun d’eux et 61 sujets sur 91 présentaient une valeur accrue de stress oxydatif. Cette évaluation a été répétée à 3 et 6 mois.
    Selon les résultats de cette étude, la prise de Robuvit® a permis une réduction des symptômes primaires du syndrome de fatigue chronique :
      • 18 % de la faiblesse et de l’épuisement ;
      • 44 % de troubles du sommeil ;
      • 29 % de pertes de mémoire à court terme ; • 62 % de douleurs musculaires ;
      • 51 % de douleurs articulaires ;
      • 33 % de céphalées et des états névralgiques ;
      • 47 % de ganglions lymphatiques du cou et des aisselles.
    Des réductions notables au niveau des symptômes secondaires ont également été observées, en particulier au niveau de l’hypersensibilité (aux bruits, à l’alimentation, aux médicaments), des vertiges, de la dépression associée, des modifications du poids, des sautes d’humeur, mais également de l’allergie.

    Il limite les phénomènes allergiques cutanés

    En effet, les allergies et les hypersensibilités comme symptômes du SFC ont été étudiées lors d’une nouvelle étude humaine. Conduite sur 14 participantes volontaires et 16 femmes dans le groupe de test, elle a permis d’évaluer l’effet de la supplémentation en Robuvit® sur les réactions cutanées induites par l’histamine (érythème et tuméfaction).

    Dans le protocole, les sujets ont reçu une dose de 300 mg de Robuvit pendant 3 jours et une injection intradermique d’histamine. Il a été observé, à l’issue de ces 3 jours, une réduction significative de la tuméfaction et de l’érythème (rougeur) en réponse à l’injection d’histamine, traduisant une activité antihistaminique du Robuvit® et un rôle protecteur contre les œdèmes.

    Il booste la capacité antioxydante sanguine

    Robuvit® possède également des fonctions antioxydantes importantes le rendant capable d’agir au niveau cellulaire profond, ce qui le distingue des autres produits à visée purement symptomatique. Ses propriétés antioxydantes ont été mises en évidence dans une étude pilote, sur des volontaires, par évaluation des marqueurs de stress oxydatif, de l’activité des enzymes antioxydantes (SOD, catalase, glutathion peroxydase) et de la capacité antioxydante totale du plasma.

    Une prise journalière de 300 mg pendant un mois diminue donc de façon significative le niveau d’AOPP (Advanced Oxidation Protein Products) et de peroxydes lipidiques sériques (LP), et augmente de manière notable les activités de la SOD et de la catalase, ainsi que la capacité antioxydante totale du plasma.

    Il soutient les paramètres du foie

    Lors d’une étude contre placebo effectuée sur 61 patients (32 sous Robuvit® et 29 en cas-contrôles), pendant 12 semaines, la prise de Robuvit®, à raison de 200 mg par jour (ou 300 mg pour les personnes de plus de 80 kilos), a significativement normalisé les taux d’ASAT, ALAT, phosphatase alcaline et gamma GT, et réduit le stress oxydatif plasmatique.

    Il améliorerait la fonction lymphatique

    Selon une petite étude pilote venant d’être publiée, la prise de Robuvit® pourrait réduire les lymphœdèmes au niveau des jambes et améliorer la microcirculation ainsi que l’oxygénation des tissus, à raison de 300 à 600 mg par jour pendant 8 semaines.
    La prise de Robuvit® permet donc :
      • de diminuer la fatigue générale au niveau cellulaire ;
      • de maintenir un fonctionnement harmonieux du métabolisme énergétique ;
      • d’assurer une production accrue des ribosomes conduisant à la formation de protéines structurelles ;
      • de booster la capacité antioxydante du sang ;
      • de diminuer la glycémie à jeun de 97,6 mg/dL à 87,5 mg/dL en 4 semaines ;
      • de réduire les niveaux d’homocystéine dans le sang (un marqueur du risque cardio-vasculaire), après seulement 4 semaines de traitement, de 10,4 µmol/litre à 8,7 µmol/litre ;
      • de réduire et rendre plus supportables les symptômes liés aux états de fatigue ;
      • de contribuer à une meilleure qualité de vie, car les états de fatigue sont souvent associés au vieillissement, y compris prématuré.
    D’autres études prometteuses, non encore publiées, ont également mis en évidence ses propriétés régulatrices sur :
      • la circulation au niveau des pieds des diabétiques atteints de microangiopathies ;
      • la qualité du sperme, à raison de 300 mg par jour, pendant 4 semaines en diminuant les radicaux libres, en augmentant le volume séminal et le nombre de spermatozoïdes ;
      • le soutien des sportifs d’endurance, à raison de 300 mg par jour pendant deux semaines d’entraînement, pour abaisser de façon notable les temps réalisés lors d’un marathon et d’un triathlon, tout en diminuant les taux de radicaux libres dans le plasma une heure après l’exercice et en protégeant les cellules sanguines de l’hémolyse.
    La supplémentation par le Robuvit® est totalement sécuritaire selon les études de toxicité orales et compatible avec toute autre supplémentation nutritionnelle. Durant les études cliniques, aucun effet secondaire n’a été observé.
    La posologie moyenne est d’une gélule végétale, dosée à 100 mg de Robuvit®, une à deux fois par jour. Dans les états de fatigue chronique anciens, le plus souvent liés au stress oxydatif, il est nécessaire d’effectuer un traitement de trois à six mois
    Informations nutritionnellesRobuvit®
    Dose journalière : 2 gélules
    Nombre de doses par boîte : 30
    Quantité par dose
    Robuvit® (Extrait de Quercus robur standardisé à 20% de Roburines) 200 mg
    Autres ingrédients: gomme d'acacia, son de riz blanc.
    Conseils d'utilisationRobuvit®
    adultes. Prendre 2 gélules par jour.
    Chaque gélule contient 100 mg de Robuvit®.

    Packs synergie

    Abonnez-vous à notre newsletter
    et obtenez un rabais permanent de 5%
    Notre sélection d'articles
    Quelles sont les meilleures huiles essentielles anti-infectieuses ?

    Les huiles essentielles anti-infectieuses font partie des remèdes naturels les plus célèbres. Mais lesquelles choisir ? Quelle association privilégier ? Découvrez les meilleures huiles essentielles anti-infectieuses.

    Miel, gelée royale, propolis : quels bienfaits ?

    Les produits de la ruche ont la cote ces dernières années. Zoom sur les bienfaits du miel, de la gelée royale et de la propolis.

    Allergies saisonnières : 5 gestes indispensables !

    Eternuements, toux, yeux larmoyants…. les allergies saisonnières empoisonnent la vie de plus de 20% de Français et sont en augmentation constante ces dernières années. Quels bons gestes adopter ? On vous dit tout.

    Organic Royal Jelly + Robuvit
    -
    +
    34.49 €
    (38.17 US$)
    Ajouter au panier
    © 1997-2019 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
    © 1997-2019 Supersmart.com®
    Tous droits de reproduction réservés
    x
    secure