INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Blog
  >  
Ma santé
  >  
Bienfaits des probiotiques : tout ce qu’il faut savoir !
Ma santé

Bienfaits des probiotiques : tout ce qu’il faut savoir !

11/10/2018
Équilibre, harmonie, bien-être, prévention. Voici quelques mots qui introduisent parfaitement les bienfaits des probiotiques pour l’organisme. En effet, ces derniers ne manquent pas d’atouts pour notre corps, et ce à de multiples niveaux. Confort intestinal, perte de poids, lutte contre les infections, bénéfices cardio-vasculaires… la liste des bienfaits des probiotiques est longue et ne cesse de s’allonger ces dernières années. Plusieurs milliers d’études ont déjà été menées, et les travaux continuent tant le potentiel préventif et curatif des probiotiques est vaste ! Pour vous aider à y voir plus clair, les experts SuperSmart ont préparé pour vous un guide pratique. Cet article répond à toutes vos questions sur les meilleurs probiotiques, de leur définition à leurs multiples atouts pour la santé !

Définition : qu’est-ce qu’un probiotique ?

Avant toute chose, il convient de s’intéresser à la définition d’un probiotique ou, plus exactement, à quoi servent des probiotiques. Il faut savoir que ce terme est relativement récent. Il a été défini au début des années 2000 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Food and Agriculture Organization (FAO) des Nations Unies. Les experts en ont donné la définition suivante : « les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates, produisent un bénéfice pour la santé de l’hôte ».

Dans le langage courant, on parle aussi de « bonnes bactéries », en opposition aux bactéries pathogènes qui colonisent et affectent l’organisme. À ce stade, il est intéressant d’évoquer la notion de microbiote, ou flore microbienne. Il s’agit d’un ensemble de micro-organismes où peuvent cohabiter des agents pathogènes et des agents bénéfiques. Il existe un équilibre fragile entre les deux. Si les souches pathogènes prennent le dessus sur les souches bénéfiques, on parle de dysbiose. Un déséquilibre apparaît et peut se manifester par différents troubles de l’organisme. Une cure en probiotiques vient éviter ce déséquilibre ou lutter contre celui-ci, d’où ses multiples bienfaits au sein de l’organisme.

Comment les probiotiques agissent-ils ?

Comme cela a été évoqué précédemment, les suppléments de probiotiques ont deux objectifs principaux : maintenir ou reconstituer la flore microbienne. La plus connue est la flore intestinale, ou microbiote intestinal. Elle est aussi la plus conséquente, car elle accueille à elle seule entre 1000 et 100 000 milliards de micro-organismes, ce qui représente beaucoup plus que le nombre de cellules contenues dans le corps humain et équivaut à un poids d’environ 2 kg. L’équilibre entre les souches bénéfiques et pathogènes au niveau du microbiote intestinal est crucial. Le déséquilibre est notamment connu pour être responsable d’un inconfort digestif et du développement de certaines infections.

Il est d’ailleurs fréquent d’entendre dire qu’il faut « refaire » sa flore intestinale après une gastro-entérite ou reconstituer son microbiote après une diarrhée. Cela signifie qu’il faut se débarrasser de souches pathogènes et rétablir un bon niveau de souches bénéfiques, notamment grâce à des suppléments de probiotiques. Parmi ceux-ci, certains sont d’ailleurs utilisés depuis plusieurs décennies pour lutter contre les infections gastro-intestinales. On pense notamment à la souche Saccharomyces boulardii, la levure probiotique utilisée contre la diarrhée, ou encore à la souche Bifidobacterium longum qui a des effets protecteurs au niveau de la sphère intestinale et contribue notamment à réduire les constipations.

Quelles sont les autres actions des probiotiques ?

Outre leur contribution à l’équilibre des microbiotes, les probiotiques peuvent également présenter d’autres bénéfices pour la santé. Prenons l’exemple de la souche Lactobacillus gasseri, souvent présentée comme le probiotique minceur. Une revue de la littérature scientifique permet rapidement de se rendre compte des multiples atouts de ce probiotique pour perdre du poids avec, notamment, une baisse de l’indice de masse corporelle (IMC). Les études le montrent : les effets minceur du Lactobacillus gasseri sont la conséquence de plusieurs actions au sein de l’organisme.

Plusieurs études ont par exemple montré qu’une supplémentation en Lactobacillus gasseri pouvait faciliter la perte de poids en stimulant l’élimination de la graisse abdominale viscérale et sous-cutanée. De ce fait, les personnes supplémentées ont pu observer une réduction de leur tour de taille et de hanches. D’autres travaux de recherche ont quant à eux apporté des preuves scientifiques concernant l’action de Lactobacillus gasseri pour réduire l’absorption intestinale des graisses. Autrement dit, ce probiotique pourrait à la fois favoriser la perte de poids et lutter contre la (re)prise de kilos !

À quels niveaux agissent les probiotiques ?

Il est indéniable que les probiotiques peuvent avoir plusieurs actions au sein du corps humain. Il est aussi largement reconnu qu’ils peuvent agir à différents niveaux. S’ils sont souvent associés à leurs bienfaits au niveau de la flore intestinale, ils peuvent également présenter des bénéfices au niveau de la peau, de la bouche et du vagin qui sont d’ailleurs des zones exposées à un risque élevé d’infections. Les probiotiques peuvent contribuer à prévenir ou traiter de nombreuses agressions infectieuses. Cette action bénéfique a été très étudiée ces dernières années. Les chercheurs sont parvenus à identifier des combinaisons de souches probiotiques au niveau de différentes flores bactériennes.

Il est ainsi possible de retrouver des suppléments associant les meilleurs probiotiques pour chaque flore bactérienne : la formule Oral Health, idéale pour la santé bucco-dentaire, les sticks Derma Relief, pour en finir avec les problèmes de peau, ou encore le complément alimentaire Vaginal Health, afin de limiter le risque d’infections vaginales pouvant conduire à des infections urinaires aux symptômes très désagréables.

Sont-ils dangereux ? Existe-t-il des effets secondaires ?

Par définition, les probiotiques sont des alliés pour l’organisme. Ingérés en quantité suffisante, ils apportent un ou des effets bénéfiques ! Les probiotiques ne sont en aucun cas dangereux. Leurs bienfaits sont d’ailleurs étudiés et employés depuis de nombreuses années. Pour preuve, il suffit de s’intéresser à l’histoire de la découverte des probiotiques. Considéré comme l’un des pères de la microbiologie, Louis Pasteur a été le premier, au cours du XIXe siècle, à soutenir l’idée de la nécessité des micro-organismes pour la santé des êtres vivants. Cette idée fut approfondie par Élie Metchnikoff, un scientifique russe lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine qui pourrait être présenté comme le « père des probiotiques ».

Élie Metchnikoff fonda sa théorie en constatant la longévité des paysans bulgares qu’il attribua à leur consommation importante de yaourts fermentés, des produits qui sont aujourd’hui connus pour contenir des probiotiques. Plusieurs études permirent au chercheur de démontrer les bienfaits de certaines bactéries lactiques, et plus particulièrement de Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. Il mit également en évidence l’intérêt d’une cure en probiotiques pour lutter contre le développement de bactéries pathogènes et prévenir de nombreuses complications. Selon Élie Metchnikoff, il est parfaitement possible de ralentir le vieillissement de l’organisme en modifiant la flore intestinale par l’apport de certains probiotiques.

Où trouver les probiotiques ?

Comme Élie Metchnikoff l’a démontré, les produits fermentés peuvent constituer une source de probiotiques. Ces produits sont consommés aux quatre coins du monde, et ce depuis de nombreuses années. Parmi eux figurent notamment les yaourts fermentés, le kéfir, le koumis ou le fromage. Au-delà des produits laitiers, il est également possible de retrouver des probiotiques dans d’autres aliments et dans certaines boissons. Voici une liste non exhaustive d’exemples : la choucroute, le saucisson, la bière, le cidre, le vinaigre… Cette liste n’inclut pas les sources de probiotiques présentes dans la cuisine asiatique. On pense notamment au nuoc-mâm (sauce à base de poisson fermenté), le kimchi (légumes lactofermentés), le miso (pâte fermentée à partir de souches d’Aspergillus) ou encore le natto (graines de soja fermentées à partir de la souche Bacillus subtilis).

Attention, il est toutefois important de noter que toutes ces sources de probiotiques sont loin d’être équivalentes. Elles ne contiennent pas toutes le même type de probiotiques et ne présentent pas la même teneur. Par ailleurs, les probiotiques sont fragiles. Ces micro-organismes vivants peuvent être affectés par les conditions de transport et de stockage ainsi que par les méthodes de préparation des produits. C’est précisément pour ces différentes raisons que les suppléments de probiotiques ont été développés, comme le détaille le paragraphe suivant.

Pourquoi miser sur les suppléments en probiotiques ?

Si certains aliments peuvent constituer une source de probiotiques, celle-ci ne se révèle pas toujours idéale pour apporter les bénéfices espérés. Dans la définition des probiotiques, il est d’ailleurs bien mentionné que ces micro-organismes vivants présentent un effet bénéfique, à condition qu’ils soient ingérés en quantité insuffisante. Or, cela n’est pas toujours le cas avec les aliments fermentés. Leur stockage, leur transport et leur préparation sont autant d’étapes qui peuvent réduire, voire faire disparaître leur teneur en probiotiques. De plus, les produits fermentés ont souvent un goût atypique qui n’est pas forcément apprécié par tous les palais. Il existe aussi des intolérances ou des allergies à certains produits fermentés.

Pour les différentes raisons évoquées précédemment, des suppléments de probiotiques ont été développés. Leur avantage est leur dosage optimal. Ils apportent de grandes quantités de probiotiques pour capitaliser pleinement sur leurs bienfaits pour l’organisme. À titre d’exemple, la formule Probio Forte™ apporte 8 milliards de micro-organismes par gélule. Ce complément alimentaire a un second atout : un conditionnement en gélules DR Caps™. Celles-ci ont l’avantage d’être gastro-résistantes, c’est-à-dire qu’elles permettent de protéger les probiotiques lors de leur passage dans l’estomac. Les micro-organismes présents dans le supplément Probio Forte™ arrivent ainsi vivants au niveau de la flore intestinale et peuvent jouer leur rôle. Enfin, ce complément alimentaire a une autre particularité : il s’agit d’un mélange de plusieurs souches de probiotiques. Selon les bénéfices recherchés, il est possible de se tourner vers des suppléments comportant une seule ou plusieurs souches. Par exemple, la combinaison Probio Forte™ est idéale pour renforcer les défenses immunitaires intestinales tandis que le supplément Lactobacillus gasseri est la formulation parfaite pour les personnes qui souhaitent perdre naturellement du poids.

Quels sont les différents probiotiques ?

Il n’existe pas un probiotique, mais une large variété de souches. Pour faire partie de cette grande famille, les micro-organismes doivent répondre à un certain nombre de critères. Parmi eux figurent :

  • la sécurité en définissant l’origine de la souche, en évaluant l’absence d’associations avec des pathogènes et en établissant le profil de résistance antibiotique ;
  • la fonctionnalité qui repose en grande partie sur l’action et les bénéfices de la souche probiotique ;
  • l’accessibilité technologique qui correspond la possibilité technique de proposer cette souche sous la forme de compléments alimentaires en vérifiant notamment sa capacité de survie tout au long de la chaîne de production, de stockage et de distribution.

Si les souches probiotiques partagent ces trois points communs, leurs caractéristiques peuvent être très différentes. Cela explique d’ailleurs la grande diversité des bienfaits des probiotiques. Chaque souche aura ses propres actions et apportera ses propres bénéfices à l’organisme. À ce jour, de nombreuses souches ont d’ores et déjà été identifiées et formulées sous la forme de gélules de probiotiques. Les plus connues et les plus étudiées appartiennent aux genres Lactobacillus et Bifidobacterium. On peut notamment citer les souches appartenant aux espèces Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei, Lactobacillus gasseri, Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus reuteri, Bifidobacterium bifidum, Bifidobacterium lactis, ou encore Bifidobacterium longum. D’autres bactéries lactiques sont également employées dont celles des genres Lactococus (Lactococcus lactis), Streptococcus (Streptococcus thermophilus) et Enterococcus (Enterococcus faecium). Au-delà de l’usage de bactéries lactiques, certaines bactéries appartenant au genre Bacillus comme Bacillus subtilis, ainsi que des levures du genre Saccharomyces, telles que Saccharomyces cerevisiae, sont également utilisées en tant que probiotiques.

Quels sont les principaux bienfaits des probiotiques ?

Comme cela a été évoqué ci-dessus, chaque souche de probiotiques peut avoir ses propres caractéristiques. Une cure en probiotiques peut avoir plusieurs bienfaits différents, selon la ou les souches utilisées. Leurs bénéfices sont d’ailleurs si nombreux qu’il est difficile de les résumer avec précision. De plus, de nouvelles études scientifiques viennent régulièrement dévoiler de nouveaux bienfaits des probiotiques.

Sans être exhaustive, la liste ci-dessous donne un aperçu des bienfaits des probiotiques :

  • un renforcement du système immunitaire ;
  • la lutte contre les infections ;
  • une amélioration du confort digestif ;
  • une perte de poids ;
  • une meilleure gestion du poids ;
  • une baisse de la sensibilité à l’insuline ;
  • une diminution de l’intolérance au lactose ;
  • une réduction des phénomènes allergiques ;
  • des bénéfices pour la santé cardio-vasculaire ;
  • des effets positifs dans la prise en charge des maladies hépatiques ;
  • des atouts contre les pathologies de la sphère buccale ;
  • des bienfaits contre les infections de la sphère uro-génitale ;
  • une amélioration des troubles cutanés ;
  • etc.

Pourquoi associer prébiotiques et probiotiques ?

Après avoir parlé des bienfaits des probiotiques, il est temps de parler de leur efficacité avec les prébiotiques. En effet, ces substances sont définies de la façon suivante : « ingrédients alimentaires non digestibles contribuant à stimuler les populations bactériennes des intestins, et ce de manière sélective ». Autrement dit, les prébiotiques constituent en quelque sorte les nutriments des probiotiques. Ces micro-organismes vivants pourront ainsi se développer plus facilement, plus rapidement et présenter un maximum de bienfaits. Plusieurs prébiotiques ont été identifiés pour être associés aux meilleurs suppléments de probiotiques. Les plus connus sont l’inuline et les fructo-oligosaccharides. Ce sont des composés naturels présents dans certains fruits et légumes, et souvent préconisés en compléments alimentaires pour soutenir une cure en probiotiques.

Les experts ont parfois tendance à parler de symbiotiques lors de l’association de prébiotiques et probiotiques. Ce terme laisse entendre qu’il existe une synergie entre les deux. Le principe d’un symbiotique repose en effet sur le choix de la combinaison parfaite pour améliorer la survie et la prolifération de la souche probiotique. Les études montrent par exemple que les suppléments de fructo-oligosaccharides présentent un fort intérêt en association avec des bactéries du genre Bifidobacterium ou Lactobacillus. Il est ainsi possible de s’orienter vers des combinaisons prébiotiques + probiotiques. Pour en savoir plus sur ces associations, n’hésitez pas à vous rendre dans la rubrique « Probiotiques et Prébiotiques » du catalogue en ligne SuperSmart pour découvrir les packs disponibles !

Quand faire une cure de probiotiques ?

Compte tenu de leurs multiples bienfaits, les probiotiques peuvent être utilisés dans de nombreuses situations. Confort intestinal, immunité, santé cardio-vasculaire, perte de poids… les exemples d’utilisation ne manquent pas.

  • Quels sont les probiotiques contre la diarrhée ? Ces derniers ont fait l’objet de nombreuses recherches. Parmi eux figurent notamment la souche Lactobacillus rhamnosus GG et la levure probiotique Saccharomyces boulardii.
  • Quels sont les probiotiques contre les infections digestives ? Ils sont nombreux dans cette catégorie. Il a en effet été montré qu’il existe un lien étroit entre l’équilibre de la flore intestinale et les défenses immunitaires. Un mélange de plusieurs souches de probiotiques peut s’avérer intéressant pour booster les défenses immunitaires, en particulier lors des changements saisonniers. Par exemple, la formule Probio Forte™ dédiée au renforcement de l’immunité intestinale réunit les souches Bifidobacterium lactis, Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei, Lactobacillus plantarum et Lactobacillus lactis.
  • Quels sont les probiotiques contre l’infection à Helicobacter pylori ? La lutte contre cet agent infectieux constitue aujourd’hui un véritable enjeu de santé publique. Face à l’augmentation du taux de résistance antibiotique de Helicobacter pylori, il est nécessaire de trouver des alternatives thérapeutiques. L’usage des probiotiques s’est rapidement imposé comme une voie efficace et naturelle. Plusieurs méta-analyses ont en effet souligné l’intérêt de certaines souches dans l’amélioration des effets indésirables associés à Helicobacter pylori ainsi que dans son éradication. Ces travaux ont d’ailleurs conduit à l’élaboration de suppléments dédiés à la lutte contre l’infection par Helicobacter pylori, comme le complément alimentaire H. Pylori Fight renfermant une souche très étudiée : Lactobacillus reuteri.
  • Quels sont les probiotiques pour la santé cardio-vasculaire ? La souche évoquée précédemment, Lactobacillus reuteri, présente des bénéfices à de multiples niveaux. Elle permet de lutter contre certains troubles digestifs, mais présente également des bénéfices au niveau de la santé cardio-vasculaire. Des études ont montré qu’une cure en Lactobacillus reuteri pouvait contribuer à réduire le taux de mauvais cholestérol et de triglycérides. Ces résultats sont très positifs, sachant qu’une hypercholestérolémie et une hyperlipémie constituent deux facteurs de risque cardio-vasculaire.
  • Quels sont les meilleurs probiotiques pour la perte de poids ? Le plus étudié est sans aucun doute la souche Lactobacillus gasseri. Les chercheurs ont montré qu’elle pouvait à la fois soutenir une perte de poids et limiter l’absorption des graisses. Cette souche probiotique suscite d’ailleurs un fort intérêt dans la communauté scientifique pour la lutte contre l’obésité. Elle représente une piste intéressante vers un traitement naturel contre le surpoids et l’obésité.
  • Quels sont les probiotiques pour la santé bucco-dentaire ? Il a été montré que certaines souches probiotiques présentaient des bénéfices dans la cavité buccale. Parmi celles-ci figurent notamment Lactobacillus rhamnosus, Bifidobacterium longum, Lactobacillus salivarius et Lactobacillus reuteri. Toutes ces souches ont été réunies dans le supplément Oral Health qui se présente sous la forme de sticks afin de pouvoir agir directement au niveau de la bouche.
  • Quels sont les probiotiques pour la flore vaginale? L’équilibre de la flore vaginale est également crucial pour se prémunir contre les infections. C’est pourquoi des études ont été menées pour identifier des probiotiques ayant une action bénéfique au niveau du microbiote vaginal. Grâce à ces travaux, des suppléments spécifiques ont été formulés. Le complément alimentaire Vaginal Health associe par exemple des prébiotiques et une sélection des meilleurs probiotiques : Lactobacillus rhamnosus, Bifidobacterium lactis, Lactobacillus salivarius, Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus casei.
  • Quels sont les probiotiques contre les problèmes de peau ? La peau est quotidiennement et massivement agressée. Acné, dermatite atopique, eczéma, plaques rouges, comédons, boutons, rougeurs, démangeaisons, points noirs ou microkystes… de nombreux problèmes de peau peuvent se manifester. Pour les prévenir ou les faire disparaître, plusieurs souches de probiotiques ont été étudiées : Lactobacillus casei, Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus plantarum et Bifidobacterium lactis. Celles-ci sont réunies dans le supplément Derma Relief et associées à d’autres principes actifs naturels dont la vitamine C.

Note : Cette liste ne donne que quelques exemples des utilisations possibles des probiotiques. Ces derniers font en effet l’objet de nombreuses études scientifiques, et de nouveaux résultats peuvent venir s’ajouter aux données présentées dans cet article. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Sources :

  • P. Markowiak, K. Śliżewska, Effects of Probiotics, Prebiotics, and Synbiotics on Human Health, Nutrients, Sept. 2017, 9(9): 1021.
  • L. Huey Shi, et al., Beneficial Properties of Probiotics, Trop Life Sci Res, Août 2016, 27(2): 73–90.
  • M. Kechagia, et al., Health Benefits of Probiotics: A Review, ISRN Nutr., 2013, 2013: 481651.
  • M. Ozen, EC. Dinleyici, The history of probiotics: the untold story, Benef Microbes, 2015, 6(2):159-65.
  • T. Didari, et al., Effectiveness of probiotics in irritable bowel syndrome: Updated systematic review with meta-analysis, World J Gastroenterol, Mars 2015, 21(10): 3072–3084.
  • Y. Hu, Y. Zhu, N. Lu, Novel and Effective Therapeutic Regimens for Helicobacter pylori in an Era of Increasing Antibiotic Resistance, Front Cell Infect Microbiol, 2017, 7: 168.
  • INRA, Les probiotiques, des bactéries qui nous veulent du bien, presse.inra.fr (Consulté le 28/09/2018).
  • Inserm, Microbiote intestinal (flore intestinale), www.inserm.fr (Consulté le 28/09/2018).
  • NIH, Probiotics: In Depth, nccih.nih.gov (Consulté le 28/09/2018).

Vous avez aimé, partagez
A découvrir aussi
Troubles urinaires : un puissant remède naturel !
06/02/2019
Personne n’est à l’abri de souffrir de troubles urinaires. Les femmes et les hommes peuvent être touchés, avec des symptômes désagréables pouvant devenir très contraignants au quotidien. Nous vous dévoilons dans cet article un puissant remède naturel pour traiter les troubles urinaires chez la femme et l’homme.
Ma santéLire article
Glutathion : les bienfaits du roi des antioxydants !
18/09/2018
Surnommé roi des antioxydants, le glutathion est bel et bien un composé hors norme qui est encore trop souvent méconnu. Saviez-vous par exemple qu’il joue un rôle clé dans le fonctionnement, l’équilibre et la défense de l’organisme ? Puissant antioxydant naturel, principe actif anti-âge, agent détoxifiant… les bienfaits du glutathion ne manquent pas ! De sa présentation à ses indications en passant par ses nombreuses fonctions au sein de l’organisme, les experts de Supersmart vous dévoilent tout ce qu’il faut savoir sur le glutathion. Prêt(e) à suivre le guide ?
Ma santéLire article
Miel, gelée royale, propolis : quels bienfaits ?
11/09/2018
Les produits de la ruche ont la cote ces dernières années, un engouement qui n’est en réalité pas si nouveau puisque ces concentrés de bienfaits sont utilisés depuis plusieurs millénaires. Les spécialistes parlent même d’apithérapie, une forme de médecine douce qui consiste à se soigner grâce aux propriétés des produits de la ruche. Zoom sur les bienfaits du miel, de la gelée royale et de la propolis.
Ma santéLire article
Dans le même thème
Commentaires
Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
  • Une remise permanente de 5% sur tous vos achats
  • Gratuit : la publication hebdomadaire scientifique "Nutranews"
  • Des promotions exclusives aux membres du club
Continuer mon shopping
keyboard_arrow_up