0
fr
US
WSM
227943571
Votre panier est vide.
Menu
Femme qui fait du sport pour perdre de la graisse et s'amincir

Qu’est-ce que la lipolyse ?

La lipolyse est le mécanisme mis en oeuvre par l’organisme pour dégrader les graisses, afin de les rendre absorbables et utilisables. On en distingue 2 types : la lipolyse gastro-intestinale, qui a lieu pendant la digestion, et la lipolyse adipocytaire, qui concerne les graisses déjà stockées. On résume souvent cette dernière par l’expression “brûler les graisses”. Comment s'en servir pour mincir ?

La lipolyse digestive, ou dégradation des lipides alimentaires

Cette première lipolyse consiste à dégrader les graisses alimentaires, c’est-à-dire celles que l’on consomme en mangeant. Ces graisses sont en grande majorité des triglycérides, des lipides complexes et trop volumineux pour être absorbables. L’objectif est de les rendre digestes au moment de leur passage dans l’intestin : c’est à cet endroit qu’ils intègrent la circulation sanguine.

La digestion des lipides alimentaires commence dans l’estomac, grâce aux lipases gastriques. Les lipases sont des enzymes qui “découpent” les lipides. Dans l’estomac, ces enzymes émulsionnent les triglycérides pour en faire des lipides plus petits (essentiellement des monoglycérides et des diglycérides).

La production de monoglycérides déclenche ensuite la production de lipase pancréatique. Celle-ci agit dans l’intestin grêle et dégrade les trois quarts des triglycérides ingérés. C’est aussi dans l’intestin grêle qu’interviennent les acides biliaires (contenus dans la bile). Sécrétés par le foie et stockés dans la vésicule biliaires, ces acides facilitent la digestion des gros lipides en les émulsionnant en petites gouttelettes. Ainsi digérés par l’action commune des lipases et des sels biliaires, les lipides sont absorbés via la muqueuse intestinale. En cas d’excès de graisses alimentaires, celles-ci sont stockées sous forme de triglycérides dans les adipocytes. On appelle cela la lipogénèse.

En cas d'effort, la lipolyse adipocytaire élimine les graisses stockées dans le tissu adipeux

Les adipocytes sont des cellules dédiées au stockage des graisses : il s’agit du stock principal d’énergie disponible dans l’organisme. Les amas d’adipocytes forment le tissu adipeux, que l’on retrouve en proportion et en positions différentes en fonction des individus. Les hommes ont surtout du tissu adipeux au niveau abdominal, tandis que pour la majorité des femmes, on le retrouve au niveau des cuisses, des fesses, du ventre et des seins. L’excès de graisses entraîne notamment une forme de cellulite, responsable de la fameuse “peau d’orange”.

La lipolyse adipocytaire a lieu lorsque l’organisme a besoin d’énergie (activité physique, jeûne...), et qu’il n’est pas en mesure d’en trouver directement grâce à l’alimentation.

Dans ces conditions, l’organisme envoie des signaux hormonaux (adrénaline, noradrénaline, cortisol, ghréline...) qui déclenchent une cascade métabolique aboutissant à la mobilisation des lipases (encore elles !). Celles-ci vont dégrader les triglycérides présents dans les adipocytes, libérant du glycérol, des acides gras et... de l’énergie. Le glycérol est pour l’essentiel éliminé par les reins. Les acides gras eux, ont deux destins possibles. Ils peuvent être dégradés dans les mitochondries cellulaires pour la production d’énergie (bêta-oxydation). Lorsqu’ils sont présents en excès, ils peuvent aussi servir à la production de corps cétoniques dans le foie. Ceux-ci peuvent servir de source d’énergie au cerveau en cas de carence en glucose. Ils sont produits particulièrement en cas de jeûne prolongé, et sont toxiques en cas d’excès. Attention donc à la pratique du jeûne sans supervision.

Comment booster la lipolyse pour brûler des graisses et donc mincir ?

Pour brûler les graisses stockées dans le tissu adipeux, perdre du poids et mincir, il faut demander de l’énergie à l’organisme. Pour cela, il existe plusieurs solutions naturellement efficaces.

  • L’activité physique durable provoque la sécrétion d’adrénaline et de noradrénaline, qui ont pour effet de mobiliser les réserves corporelles de sucre (glycogène du foie et des muscles) et de graisses (triglycérides adipeux). L’hyperglycémie et la lipolyse observées apportent de l’énergie directement utilisable par le corps pendant son exercice. Le sport entraîne aussi commodément une diminution du taux d’insuline afin d’assurer une glycémie et un apport d’énergie constants. On recommande de privilégier les efforts réguliers et de longue durée pour mobiliser le plus de graisses possibles !
  • Le jeûne intermittent, ou “periodic fasting” est une version plus soft du jeûne, souvent trop éprouvant pour l’organisme. Il consiste à rester à jeûn pendant seize heures. On l’applique souvent entre le dîner (tôt) et le déjeuner, en sautant le petit-déjeuner. On peut aussi sauter l’un des deux autres repas principaux. Cette forme de restriction calorique activerait notamment une classe d’enzymes, les sirtuines, qui auraient une action positive sur la lypolyse.
  • Certains compléments alimentaires pour aider à la perte de poids sont aussi très efficaces pour activer la lipolyse, notamment ceux à base de Coleus forskohlii (Advanced Fat Burner), de graines de paradis (Paradoxine) ou de moringa (Organic Moringa leaf extract).

Vous disposez désormais d'une panoplie complète pour brûler les graisses superflues et affiner votre silhouette !

Références scientifiques

  1. Carrière, Frédéric. (2013). La lipolyse gastro-intestinale chez l’homme. Lipid Nutri +.
  2. D. Langin. Mobilisation des triglycérides du tissu adipeux. Act. Méd. Int. - Métabolismes - Hormones - Nutrition, Volume VI, n° 2, mars-avril 2002.
  3. Activité physique et lipolyse adrénergique - Publications Inserm.
  4. Fernanda Reis de Azevedo, Dimas Ikeoka, Bruno Caramelli, Effects of intermittent fasting on metabolism in men, Revista da Associação Médica Brasileira, Volume 59, Issue 2, 2013, Pages 167-173.

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.

2 commentaires

Cathie J.

23/03/2020

Bonjour,ayant un Bpco stade sévère+Emphysème je ne sais plus faire de sport trop vite essoufflé donc je prend de la graisse addipeuse un peu partout surtout les fesses et cuisses et très douloureux la respiration parfois sifflante et je prend un fluidifiand pour la muqueuse car souvent je suis embèté des que j'ai une petite inflammation dur je viens de voir et lire ( Lung Detox)et (Daily 3®) puis-je prendre celà merçi de votre réponse a très vite pour avoir de vos nouvelles bisous ou connaissez-vous autres chose qui puisse réellement m'aider j'ai un traitement géjas c'est pour une aide en plus !!!

SuperSmart.com

23/03/2020

Bonjour Cathie,
Merci pour votre question et désolés pour le délai.

Dans le cas d’un BPCO sévère + emphysème, la supplémentation avec le Lung Detox et Daily 3® est adaptée pour aider à apaiser les symptômes liés à la maladie. La combinaison de ces deux produits va notamment contribuer à fluidifier les muqueuses et à soulager les symptômes liés à l’inflammation des voies respiratoires. Il est également possible d’utiliser le Ginseng 30 % pour vous aider à lutter contre l’inflammation.

Rappelons par ailleurs qu'il est important de consulter un professionnel de santé avant toute supplémentation, afin de vous assurer qu'elle soit compatible avec les conditions médicales qui vous sont propres.

Bon courage et au plaisir de vous lire à nouveau !
La Rédaction

Paiement sécurisé
32 années d'expérience
Satisfait
ou remboursé
Envoi rapide
Consultation Offerte