0
fr
US
WSM
226459875
Votre panier est vide.
Menu

En stock

Lion's Mane

Complément alimentaire d'hydne hérisson étudié en neuroprotection

Le champignon nootropique aux propriétés régénératrices intenses
  • Contribue à la survie et au développement des neurones (effets neurotrophiques).
  • Riche en héricénones.
  • Produit par double extraction (par décoction et par alcool) pour une préservation maximale des principes actifs du champignon.
  • Teneur garantie à 30 % de polysaccharides β-glucanes.
  • Excipients sûrs et 100 % naturels.

Achat immédiat

90 Gél.Vég.

37.00 €

Auto-Livraison

90 Gél.Vég.

37.00 €

34.04 €

Je voudrais

chaque

Lion's Mane

Vegan
Sans gluten
Sans nanoparticules
Sans excipients controversés
Sans lactose
Sans édulcorant

Hericium erinaceus, également connu sous le nom de Lion’s Mane Mushroom, est un champignon comestible utilisé en médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles. Il est riche en certains composés exceptionnels comme les β-glucanes, des polysaccharides associés à la baisse du taux de cholestérol sanguin, mais aussi et surtout, en héricénones qui contribuent au soutien de la fonction neuronale.

Hericium erinaceus, le champion de la neuroprotection

En Chine, d’où il est originaire, on l’appelle "hóu tóu gū" et au Japon, "yamabushitake". C’est un champignon tout à fait atypique qui ressemble à une longue barbe blanche. Son usage dans la médecine chinoise remonte à la dynastie des Han, c’est-à-dire 200 ans avant Jésus-Christ, période durant laquelle il était déjà considéré comme un aliment aux propriétés médicinales exceptionnelles.

Ces dernières décennies, avec le regain d’intérêt pour les remèdes traditionnels, plusieurs études scientifiques ont permis de valider son usage traditionnel et mis en lumière une propriété physiologique remarquable : la protection, l’optimisation et la réparation du système nerveux.

Les effets neurotrophiques et nootropiques de Lion’s Mane

Les promesses les plus excitantes de H. erinaceus concernent surtout l’activité des neurones. Des études montrent que les extraits de Hericium erinaceus sont capables d’augmenter la production de facteurs de croissance des nerfs (NGF) (6), des peptides connus pour leur rôle essentiel dans la survie et le développement des neurones (7-9), en particulier ceux de l’hippocampe, la charnière cérébrale de la mémorisation. Cet effet sera alloué aux propriétés des héricénones, des composés phénoliques dont la teneur est garantie dans Lion’s Mane.

Le facteur de croissance des nerfs (NGF) est une protéine qui permet le développement, la croissance et la survie des neurones centraux et périphériques. Elle est impliquée dans de nombreux mécanismes :

  • la capacité des neurones à se lier entre eux et à former des synapses ;
  • le maintien des populations de neurones avec l’âge ;
  • la poussée axonale (une étape clef dans l’assemblage des circuits neuronaux, responsable d’une part importante de la taille finale des neurones) ;
  • la pleine efficacité des mitochondries (les « usines » à l’intérieur desquelles l’énergie est convertie) dans les neurones (34-35) ;
  • les processus de régénération axonale ou de bourgeonnement consécutifs à des traumatismes (récupération des tissus nerveux lésés) ;
  • l’accroissement de l’activité spécifique des enzymes impliquées dans la synthèse de catécholamines, ainsi que celle de la substance P dans les neurones sensoriels ;
  • l’amélioration du processus de myélinisation des fibres nerveuses (30-32).

Le NGF est un peptide fabriqué par un grand nombre de cellules, comme les cellules du système immunitaire, mais sa production diminue dans certaines conditions pathologiques ou liées au vieillissement. Il est malheureusement impossible d’utiliser le NGF en traitement ou en prévention, car il n’est pas capable de franchir la barrière hémato-céphalique. Il faut donc compter sur des composés naturels de plus faible poids moléculaire (pour franchir cette même barrière) capables de promouvoir la synthèse du NGF à l’intérieur du corps. C’est exactement ce que permet Lion’s Mane grâce à sa richesse naturelle en héricénones.

Plusieurs études ont mis en évidence les effets de H. erinaceus sur l’efficacité cognitive chez des personnes atteintes de troubles cognitifs (33) et son utilité dans la démence, la dysfonction cognitive et les troubles de la mémoire (10). Il semble qu’il s’agisse avant tout d’un nootropique et que la prise du complément alimentaire soit nécessaire pour maintenir l’effet.

Les autres propriétés de Lion’s Mane

1) Effets cardioprotecteurs. Comme le laissait entendre la médecine traditionnelle chinoise, H. erinaceus présente des propriétés bénéfiques contre les troubles cardio-vasculaires. Son effet hypolipidémique s’explique par l’action des polymères fabriqués par le champignon. Lorsqu’ils sont administrés oralement, ces composés naturels sont capables de réduire les taux plasmatiques de LDL cholestérol et de triglycérides tout en augmentant ceux du HDL cholestérol. On pense que les polymères joueraient également un rôle dans la modulation de l’expression d’un gène impliqué dans le métabolisme lipidique (5).

2) Effets antioxydants. Le stress oxydatif est impliqué dans de nombreuses pathologies comme les troubles cardio-vasculaires ou les maladies neurodégénératives (12). Comme il est le résultat d’un déséquilibre entre les agents pro-oxydants et les agents antioxydants, on recommande la consommation d’aliments riches en antioxydants ou la prise de suppléments pour inverser le phénomène et permettre à l’organisme d’arrêter de subir des dommages irréversibles. L’extrait de Hericium erinaceus fait partie de ces suppléments, grâce à sa capacité à neutraliser les radicaux libres et à prévenir la peroxydation des membranes (13), un phénomène impliqué dans le vieillissement. Il doit ces effets à sa teneur en composés phénoliques (14) et en polysaccharides (15).

3) Un allié de l’estomac. Il y a plusieurs années, une étude avait montré l’intérêt de Hericium erinaceus pour soulager les maux d’estomac (16). Cette activité doit être rapportée au groupe des saponines qu’il renferme.

De quoi se compose Lion's Mane

Extrait de hydne hérisson
Champignon

Des questions ? Des interrogations ?

Quels sont les composés permettant d’expliquer les bienfaits d’Hericium ?

Hericium erinaceus est un champignon particulièrement riche en substances bioactives. On pense que la plupart d’entre elles sont responsables de ses propriétés médicinales, mais de toutes, ce sont certainement les polysaccharides β-glucanes et les héricénones qui sont les plus intéressantes. Les premières sont des fibres solubles qui interviennent dans le métabolisme des lipides, tandis que les secondes sont des composés phénoliques qui soutiennent la fonction neuronale.

Comment soutenir la fonction neuronale ? Les mesures associées à une supplémentation en extraits de Hericium erinaceus

De nombreux travaux montrent que la neuroplasticité et la neurogenèse peuvent être améliorées par au moins quatre facteurs :

  • avoir des projets, des activités cognitives et sociales abondantes (17-19).L’apprentissage et les exercices mentaux favorisent la phase de survie de la neurogenèse en stimulant l’intégration des neurones dans un circuit existant. La répétition de ces activités (ou l’augmentation de leur difficulté ou de leur intensité) conduit à une meilleure myélinisation des prolongements neuronaux, ce qui permet à l’information de circuler encore plus rapidement ;
  • augmenter ses apports en oméga-3 et en vitamines B (20-22).Les neurones générés chez l’adulte sont des neurones de petite taille qui ont des besoins très élevés en acides gras essentiels, en particulier en acides gras oméga-3 , pour construire leur exigeante membrane cellulaire. Ces derniers sont reconnus unanimement par la communauté scientifique et les autorités européennes comme contribuant au maintien des fonctions cognitives, en particulier le DHA (un acide gras d’origine naturelle qu’on trouve en très bonne qualité dans le Super DHA). Les neurones adultes ont également des besoins importants en vitamines B2, B6 et B12, des éléments essentiels qui se raréfient dans l’alimentation moderne ;
  • augmenter le niveau de son activité physique (23-24). L’activité physique augmente la prolifération intervenant dans la neurogenèse ;
  • améliorer ses capacités à gérer le stress (25-26). Plusieurs études ont mis en évidence le caractère très néfaste du stress sur la prolifération cellulaire et sur la neurogenèse en général, qu’il s’agisse d’un stress physique ou psychosocial. Il est donc important de s’en prémunir au maximum, ou à défaut, de savoir en réduire les effets (au moyen de pratiques physiques, de plantes adaptogènes , de techniques de respiration, etc.)

Plusieurs espèces de champignons comme Cordyceps (27), Pleurotus (28) et Ganoderma (29) sont connus pour présenter des effets comparables à ceux de Hericium eraniceus. Il peut donc être utile d’associer Lion’s Mane à Reishi Extract ou bien à Huperzine A pour potentialiser les propriétés neuroprotectrices de l’hydne hérisson.

Quand et comment prendre le complément alimentaire Lion's Mane ?

Lion’s Mane est un supplément dont la concentration en principes actifs est huit fois supérieure à la poudre de plante. Sa teneur en polysaccharides bêta-glucanes est garantie à 30 % (soit 150 mg par gélule) tout comme sa richesse en héricénones, grâce à la technique d’extraction double.

On recommande 3 gélules par jour, idéalement avant les repas. Lion’s Mane peut faire l’objet d’une cure de un à trois mois, le risque d’effets secondaires étant extrêmement faible. Néanmoins, il est préférable de ne pas utiliser ce champignon dans certaines affections où le NGF est déjà élevé comme les troubles allergiques, la fibromyalgie ou encore le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)…

Avis

La note de ce produit est de 4.6 sur 5 étoiles.
Nous avons récolté 25 avis.

76%

8%

12%

4%

0%

Excellent 25 Avis
Katleen Campbell

4 juin 2024

nous sommes bien physique, cognatif, et clarity.

Gillet Florence

21 avril 2024

Sans résultat visible

Nardelli Rene Paul

29 janvier 2024

Produit très efficace pour maintenir les connexions synapstiques de notre cerveau. Quel que soit l'état de santé, la mémoire peut rapidement devenir défaillante. La prise régulière de deux gélules par jour nous aide à la maintenir à un bon niveau.

Luquet Patrice

28 décembre 2023

Atteint de la maladie de Parkinson, je prends ce champignon pour un traitement complémentaire, c'est-à-dire sur plusieurs années, et il semblerait qu'il permet de ralentir les effets efffroyables de cette pathologie.

Luquet Patrice

8 novembre 2023

Extrait d'héricium bien dosé. J'utilise ce champignon en complément de mon traitement allopathique pour Parkinson. Afin de réparer les synapses, les neurones et d'être un bon neuroprotecteur. Par contre, c'est un traitement à long terme avant d'en voir le résultat...

Besoin d'aide ?

Téléphone

Appel gratuit* au
0800 _666 742
de 8h30 à 19h00 du lundi au vendredi
(*France Métropolitaine uniquement, +352 283 831 29 depuis les autres pays)

Questions fréquentes

Trouver les réponses aux questions les plus courantes

Formulaire de contact

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur le site et souhaitez nous contacter directement ?
Nous écrire
Paiement sécurisé
32 années d'expérience
Satisfait
ou remboursé
Envoi rapide
Consultation Offerte