0
fr
US
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires
Visiter notre boutique Mon compte Accès professionnel Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Anti-âge Guides et tutoriels

Stress oxydatif : symptômes, causes et traitement

Le stress oxydatif inflige sournoisement des dégâts redoutables à nos cellules. Découvrez comment mieux résister à l’assaut des radicaux libres responsables du vieillissement.
Stress oxydatif cause par les radicaux libres
Voici nos astuces pour lutter contre les radicaux libres qui dégradent vos cellules et détériorent votre santé.
Rédaction Supersmart.
2023-05-16Commentaires (0)

Stress oxydatif : causes

Stress oxydatif et ROS

Au cours des réactions métaboliques, notre organisme est amené à synthétiser des espèces réactives de l’oxygène (ERO), ou ROS en anglais (1). Ces molécules sont plus connues sous le nom de radicaux libres. Parmi eux, entre autres, le radical superoxyde O2 et le radical hydroxyle HO•.

Dotés d’un ou de plusieurs électrons « célibataires » sur leurs couches externes, ils présentent une grande instabilité : ils cherchent à s’apparier à d’autres composés qui finissent déstabilisés à leur tour. Pour autant, la formation de ROS n’est pas en soi pathologique. Elle se produit chez toutes les espèces évoluant en aérobie et intervient même parfois utilement dans la signalisation cellulaire (2).

Par ailleurs, nous disposons d’un solide arsenal défensif pour les neutraliser. Avec en première ligne, les antioxydants endogènes (ceux que nous fabriquons), formés d’enzymes antioxydantes, de cofacteurs et de protéines (3). Viennent ensuite les vitamines fournies par les aliments, suivies des mécanismes de réparation de l’ADN. De la sorte, nous maintenons notre balance redox à l’équilibre.

Le stress oxydatif, ou stress oxydant, marque un déséquilibre entre la production de radicaux libres et leur détoxification par les antioxydants (4). Nos mécanismes de défense, saturés, ne parviennent plus à contrer efficacement l’oxydation. C’est alors notre intégrité cellulaire qui est mise à mal, avec des dommages possibles sur tous les constituants du vivant.

Origine du stress oxydatif

Le phénomène de stress oxydant est largement précipité par différents facteurs exogènes : une alimentation déséquilibrée pauvre en fruits et légumes, le tabac, l’alcool, les médicaments, les pesticides, la pollution atmosphérique, une exposition solaire prolongée, les radiations, mais aussi certaines infections pathogènes (5).

Stress psychologique et stress oxydatif : un rapport ?

Le stress oxydatif est à distinguer du stress psychologique. Le premier se produit à l’échelle cellulaire, tandis que l’autre retentit à l’échelle systémique. Toutefois, il pourrait exister une interaction entre les deux phénomènes : une étude menée chez des sujets dépressifs suggère que le stress chronique contribue au développement du stress oxydant dans certaines parties du cerveau (6).

Stress oxydatif : symptômes

Le stress oxydatif est considéré comme l’une des principales causes du vieillissement. Sur le plan clinique, il se devine lors du développement de diverses pathologies métaboliques (diabète, athérosclérose…), respiratoires, digestives, neurodégénératives ou articulaires (7).

Des bilans de stress oxydatif sont proposés par certains laboratoires pour doser des biomarqueurs reflétant la charge oxydative de l’organisme et l’état du système de défense antioxydant. Cette recherche s’effectue dans le sang et/ou les urines. Leurs résultats doivent toutefois être interprétés avec précaution.

Stress oxydatif : conséquences

Stress oxydatif et inflammation

En excès, les radicaux libres sont perçus comme des agresseurs par notre système immunitaire. Celui-ci va donc enclencher une réponse inflammatoire pour tenter de les éradiquer (8).

S’il n’y parvient pas, une inflammation chronique (ou de bas grade) s’installe sur quelques semaines à plusieurs années. Il est aujourd’hui admis que cet état inflammatoire prolongé fait le lit des maladies auto-immunes, des maladies cardiovasculaires mais aussi des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) (9-10).

Stress oxydatif et prolifération anarchique

Il existerait également un lien ténu entre stress oxydatif et prolifération de cellules déviantes. En effet, le stress oxydant serait susceptible d’activer divers facteurs de transcription (NF-κB, AP-1, p53, HIF-1α, PPAR-γ, β-caténine/Wnt et Nrf2) conduisant à l'expression aberrante de certains gènes, notamment ceux gouvernant les facteurs de croissance, les cytokines inflammatoires et les molécules régulatrices du cycle cellulaire (11).

Stress oxydatif et mémoire

De nombreuses études pointent du doigt le rôle du stress oxydatif dans le déclin cognitif lié à l’âge. Chez des modèles animaux âgés, l’altération de la mémoire temporelle et spatiale, de l'apprentissage et de la rétention d’informations semble corrélée à une augmentation des espèces oxydatives (12). Des travaux de recherche suggèrent également que les radicaux libres perturbent le métabolisme des mitochondries et participent à la dégénérescence neuronale (13).

Stress oxydatif et yeux

Fragiles, nos yeux sont particulièrement vulnérables aux agressions causées par les radicaux libres. Le cristallin (impliqué dans le filtrage et l’orientation de la lumière) et la rétine (chargée de convertir la lumière en signaux nerveux) comptent parmi les plus touchés. Le stress oxydant encouragerait de fait la survenue de maladies oculaires telles que la cataracte ou la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge) (14-15).

Stress oxydatif et peau

Le stress oxydatif s’attaque aussi aux cellules cutanées. Il accélère la dégradation des protéines et des lipides ainsi que la destruction du collagène et de l'élastine, qui confèrent au derme souplesse et tonicité. Il favorise par conséquent le vieillissement de la peau (notamment par phototoxicité) et l’apparition prématurée des rides (16).

Stress oxydatif et cheveux

En fragilisant le bulbe pileux, les radicaux libres accéléreraient la chute capillaire et joueraient un rôle dans le grisonnement des cheveux (17).

Stress oxydatif : traitement et compléments alimentaires

Des mesures préventives « de bon sens », comme un mode de vie sain écartant au maximum les principaux facteurs de risque précités, contribuent à minimiser le stress oxydatif.

Une alimentation variée, idéalement bio, semble offrir une meilleure protection contre les radicaux libres. Certains aliments disposent plus spécifiquement d’un fort pouvoir antioxydant : les fruits et légumes frais colorés (riches en caroténoïdes et polyphénols), les épices, les oléagineux ou encore les herbes aromatiques (18).

Fiez-vous à leur indice ORAC : plus le chiffre est élevé, plus le potentiel antioxydant est important (19). À titre d’exemple, pour 100 g, le thé vert affiche un score de 1250, la noix de 13 541 et le clou de girofle… de 290 283 !

Certains de ces super-ingrédients se combinent d’ailleurs dans des compléments synergiques (le surpuissant Antioxidant Synergy réunit entre autres thé vert, pépins de raisin, curcuma, ainsi que le composé breveté Vitaberry® riche en polyphénols et anthocyanines) (20).

La vitamine C et la vitamine E participent à la protection des cellules contre le stress oxydatif (21-22). On peut en bénéficier dans les agrumes, les poivrons, le kiwi ainsi que dans les amandes et les huiles végétales. La vitamine E figure notamment dans le complément Astaxanthin, excellent pigment rouge-rose de la famille des caroténoïdes, abondamment étudié par la recherche anti-âge.

Parmi les oligo-éléments à privilégier, citons le zinc et le sélénium, cofacteurs majeurs des enzymes catalysant les réactions d’oxydoréduction (23).

Présent dans quasiment toutes les cellules du vivant, le glutathion compte parmi nos défenseurs endogènes les plus puissants (24). Son taux sanguin diminuant après 50 ans, il peut être intéressant d’optimiser ses apports via des supplémentations (comme Reduced Glutathione, du glutathion à l’état réduit pour profiter de la seule forme biologiquement active, ou encore Perlingual glutathione sous forme de comprimés à sucer pour une administration rapide) (25).

Il a été constaté que les organes les plus sujets au stress oxydatif (comme le foie, le cœur, les reins, la peau ou les globules rouges) concentrent une forte teneur en L-ergothionéine, un acide aminé désormais isolé des champignons pour la fabrication de compléments dernière génération (le complément L-Ergothioneine dispose ainsi d’une demi-vie de 30 jours, contre seulement 30 secondes à 30 minutes pour les antioxydants conventionnels) (26).

De nom de code BHT, l’hydroxytoluène butylé est prisé dans le secteur agroalimentaire pour empêcher l'oxydation et le rancissement des corps gras. Les scientifiques s’intéressent aujourd’hui vivement aux applications sur la santé humaine de ce composé aromatique liposoluble (mis à l’honneur dans BHT avec un dosage optimal de 300 mg par gélule).

LE CONSEIL SUPERSMART

L-Ergothioneine 5 mgL-Ergothioneine 5 mg

Un antioxydant intracellulaire de nouvelle génération

99.00 €(107.25 US$)Ajouter au panier
4.5 6 avis
Complément de glutathion réduit en comprimésReduced Glutathione

Votre puissant complément de glutathion à l’état réduit

62.00 €(67.17 US$)Ajouter au panier
5 5 avis
BHTBHT

Un antioxydant puissant pour mieux préserver nos cellules et leurs membranes

24.00 €(26.00 US$)Ajouter au panier
5 6 avis
AntiOxidant SynergyAntiOxidant Synergy

Une formule surpuissante, riche en resvératrol, glutathion et curcuma, aux effets antioxydants

49.00 €(53.08 US$)Ajouter au panier
5 16 avis
Perlingual glutathione 100 mgPerlingual glutathione 100 mg

Un complément de glutathion aux propriétés antioxydantes fulgurantes par voie perlinguale

31.00 €(33.58 US$)Ajouter au panier
5 28 avis
Astaxanthin 4 mgAstaxanthin 4 mg

Le complément d'astaxanthine naturelle le plus efficace et le plus pur au monde

22.00 €(23.83 US$)Ajouter au panier
5 25 avis

Références scientifiques

  1. Beckhauser TF, Francis-Oliveira J, De Pasquale R. Reactive Oxygen Species: Physiological and Physiopathological Effects on Synaptic Plasticity. J Exp Neurosci. 2016 Sep 4;10(Suppl 1):23-48. doi: 10.4137/JEN.S39887. PMID: 27625575; PMCID: PMC5012454.
  2. Schieber M, Chandel NS. ROS function in redox signaling and oxidative stress. Curr Biol. 2014 May 19;24(10):R453-62. doi: 10.1016/j.cub.2014.03.034. PMID: 24845678; PMCID: PMC4055301.
  3. Rizzo AM, Berselli P, Zava S, Montorfano G, Negroni M, Corsetto P, Berra B. Endogenous antioxidants and radical scavengers. Adv Exp Med Biol. 2010;698:52-67. doi: 10.1007/978-1-4419-7347-4_5. PMID: 21520703.
  4. Sies H. Oxidative Stress: Concept and Some Practical Aspects. Antioxidants (Basel). 2020 Sep 10;9(9):852. doi: 10.3390/antiox9090852. PMID: 32927924; PMCID: PMC7555448.
  5. Bhattacharyya A, Chattopadhyay R, Mitra S, Crowe SE. Oxidative stress: an essential factor in the pathogenesis of gastrointestinal mucosal diseases. Physiol Rev. 2014 Apr;94(2):329-54. doi: 10.1152/physrev.00040.2012. PMID: 24692350; PMCID: PMC4044300.
  6. Juszczyk G, Mikulska J, Kasperek K, Pietrzak D, Mrozek W, Herbet M. Chronic Stress and Oxidative Stress as Common Factors of the Pathogenesis of Depression and Alzheimer's Disease: The Role of Antioxidants in Prevention and Treatment. Antioxidants (Basel). 2021 Sep 9;10(9):1439. doi: 10.3390/antiox10091439. PMID: 34573069; PMCID: PMC8470444.
  7. Birben E, Sahiner UM, Sackesen C, Erzurum S, Kalayci O. Oxidative stress and antioxidant defense. World Allergy Organ J. 2012 Jan;5(1):9-19. doi: 10.1097/WOX.0b013e3182439613. Epub 2012 Jan 13. PMID: 23268465; PMCID: PMC3488923.
  8. Hussain T, Tan B, Yin Y, Blachier F, Tossou MC, Rahu N. Oxidative Stress and Inflammation: What Polyphenols Can Do for Us? Oxid Med Cell Longev. 2016;2016:7432797. doi: 10.1155/2016/7432797. Epub 2016 Sep 22. PMID: 27738491; PMCID: PMC5055983.
  9. Kattoor AJ, Pothineni NVK, Palagiri D, Mehta JL. Oxidative Stress in Atherosclerosis. Curr Atheroscler Rep. 2017 Sep 18;19(11):42. doi: 10.1007/s11883-017-0678-6. PMID: 28921056.
  10. Alemany-Cosme E, Sáez-González E, Moret I, Mateos B, Iborra M, Nos P, Sandoval J, Beltrán B. Oxidative Stress in the Pathogenesis of Crohn's Disease and the Interconnection with Immunological Response, Microbiota, External Environmental Factors, and Epigenetics. Antioxidants (Basel). 2021 Jan 7;10(1):64. doi: 10.3390/antiox10010064. PMID: 33430227; PMCID: PMC7825667.
  11. Reuter S, Gupta SC, Chaturvedi MM, Aggarwal BB. Oxidative stress, inflammation, and cancer: how are they linked? Free Radic Biol Med. 2010 Dec 1;49(11):1603-16. doi: 10.1016/j.freeradbiomed.2010.09.006. Epub 2010 Sep 16. PMID: 20840865; PMCID: PMC2990475.
  12. Kandlur A, Satyamoorthy K, Gangadharan G. Oxidative Stress in Cognitive and Epigenetic Aging: A Retrospective Glance. Front Mol Neurosci. 2020 Mar 18;13:41. doi: 10.3389/fnmol.2020.00041. PMID: 32256315; PMCID: PMC7093495.
  13. Reddy PH. Mitochondrial oxidative damage in aging and Alzheimer's disease: implications for mitochondrially targeted antioxidant therapeutics. J Biomed Biotechnol. 2006;2006(3):31372. doi: 10.1155/JBB/2006/31372. PMID: 17047303; PMCID: PMC1559913.
  14. Kaur J, Kukreja S, Kaur A, Malhotra N, Kaur R. The oxidative stress in cataract patients. J Clin Diagn Res. 2012 Dec;6(10):1629-32. doi: 10.7860/JCDR/2012/4856.2626. Epub 2012 Oct 14. PMID: 23373015; PMCID: PMC3552191.
  15. Jarrett SG, Boulton ME. Consequences of oxidative stress in age-related macular degeneration. Mol Aspects Med. 2012 Aug;33(4):399-417. doi: 10.1016/j.mam.2012.03.009. Epub 2012 Apr 9. PMID: 22510306; PMCID: PMC3392472.
  16. Chen J, Liu Y, Zhao Z, Qiu J. Oxidative stress in the skin: Impact and related protection. Int J Cosmet Sci. 2021 Oct;43(5):495-509. doi: 10.1111/ics.12728. Epub 2021 Aug 28. PMID: 34312881.
  17. Trüeb RM. Oxidative stress in ageing of hair. Int J Trichology. 2009 Jan;1(1):6-14. doi: 10.4103/0974-7753.51923. PMID: 20805969; PMCID: PMC2929555.
  18. Carlsen MH, Halvorsen BL, Holte K, Bøhn SK, Dragland S, Sampson L, Willey C, Senoo H, Umezono Y, Sanada C, Barikmo I, Berhe N, Willett WC, Phillips KM, Jacobs DR Jr, Blomhoff R. The total antioxidant content of more than 3100 foods, beverages, spices, herbs and supplements used worldwide. Nutr J. 2010 Jan 22;9:3. doi: 10.1186/1475-2891-9-3. PMID: 20096093; PMCID: PMC2841576.
  19. Sueishi Y, Ishikawa M, Yoshioka D, Endoh N, Oowada S, Shimmei M, Fujii H, Kotake Y. Oxygen radical absorbance capacity (ORAC) of cyclodextrin-solubilized flavonoids, resveratrol and astaxanthin as measured with the ORAC-EPR method. J Clin Biochem Nutr. 2012 Mar;50(2):127-32. doi: 10.3164/jcbn.11-21. Epub 2011 Nov 18. PMID: 22448093; PMCID: PMC3299942.
  20. Neetha MC, Panchaksharappa MG, Pattabhiramasastry S, Shivaprasad NV, Venkatesh UG. Chemopreventive Synergism between Green Tea Extract and Curcumin in Patients with Potentially Malignant Oral Disorders: A Double-blind, Randomized Preliminary Study. J Contemp Dent Pract. 2020 May 1;21(5):521-531. PMID: 32690834.
  21. Kawashima A, Sekizawa A, Koide K, Hasegawa J, Satoh K, Arakaki T, Takenaka S, Matsuoka R. Vitamin C Induces the Reduction of Oxidative Stress and Paradoxically Stimulates the Apoptotic Gene Expression in Extravillous Trophoblasts Derived From First-Trimester Tissue. Reprod Sci. 2015 Jul;22(7):783-90. doi: 10.1177/1933719114561561. Epub 2014 Dec 17. PMID: 25519716; PMCID: PMC4565473.
  22. Ryan MJ, Dudash HJ, Docherty M, Geronilla KB, Baker BA, Haff GG, Cutlip RG, Alway SE. Vitamin E and C supplementation reduces oxidative stress, improves antioxidant enzymes and positive muscle work in chronically loaded muscles of aged rats. Exp Gerontol. 2010 Nov;45(11):882-95. doi: 10.1016/j.exger.2010.08.002. Epub 2010 Aug 10. PMID: 20705127; PMCID: PMC3104015.
  23. Mocchegiani E, Malavolta M. Role of Zinc and Selenium in Oxidative Stress and Immunosenescence: Implications for Healthy Aging and Longevity. Handbook of Immunosenescence. 2019 Apr 11:2539–73. doi: 10.1007/978-3-319-99375-1_66. PMCID: PMC7121636.
  24. Kwon DH, Cha HJ, Lee H, Hong SH, Park C, Park SH, Kim GY, Kim S, Kim HS, Hwang HJ, Choi YH. Protective Effect of Glutathione against Oxidative Stress-induced Cytotoxicity in RAW 264.7 Macrophages through Activating the Nuclear Factor Erythroid 2-Related Factor-2/Heme Oxygenase-1 Pathway. Antioxidants (Basel). 2019 Apr 1;8(4):82. doi: 10.3390/antiox8040082. PMID: 30939721; PMCID: PMC6523540.
  25. Iskusnykh IY, Zakharova AA, Pathak D. Glutathione in Brain Disorders and Aging. Molecules. 2022 Jan 5;27(1):324. doi: 10.3390/molecules27010324. PMID: 35011559; PMCID: PMC8746815.
  26. Borodina I, Kenny LC, McCarthy CM, Paramasivan K, Pretorius E, Roberts TJ, van der Hoek SA, Kell DB. The biology of ergothioneine, an antioxidant nutraceutical. Nutr Res Rev. 2020 Dec;33(2):190-217. doi: 10.1017/S0954422419000301. Epub 2020 Feb 13. PMID: 32051057; PMCID: PMC7653990.
  27. Hossain KFB, Hosokawa T, Saito T, Kurasaki M. Amelioration of butylated hydroxytoluene against inorganic mercury induced cytotoxicity and mitochondrial apoptosis in PC12 cells via antioxidant effects. Food Chem Toxicol. 2020 Dec;146:111819. doi: 10.1016/j.fct.2020.111819. Epub 2020 Oct 19. PMID: 33091556.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2024 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2024 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Nous utilisons les cookies (internes et tiers) afin d'améliorer votre confort de navigation.
Plus d'informations et gérer mes préférences
Accepterx
Warning
ok