0
fr
US
SuperSmartSuper-nutrition Blog
X
× SuperSmart Acheter par problème de santé Acheter par ingrédient Les meilleures ventes Nouveautés Promotions Mon compte Accès professionnel Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Accueil Acheter par problème de santé Lutte contre l'inflammation Curcumin Solution + Super Omega 3
Curcumin Solution + Super Omega 3
Curcumin Solution + Super Omega 3 Curcumin Solution + Super Omega 3 Curcumin Solution + Super Omega 3
Curcumin Solution + Super Omega 3
Lutte contre l'inflammation Avis clients
39.50 €(43.48 US$) en stock
Description
Un complément naturel d'oméga-3 (EPA et DHA) ultra-stable, de qualité exceptionnelle
  • Certifié Friend of the Sea® (issu de la pêche durable).
  • Contribue à la santé optimale du système cardiovasculaire.
  • Aide à réduire les niveaux de triglycérides sanguins et la pression sanguine.
  • Contribue aux bons fonctionnements du cerveau (fonction cognitive) et du coeur.
La forme de curcumine la plus biodisponible (185 fois plus que la curcumine classique) du marché
  • Soutenue par des études cliniques (1) et considérée comme la forme la plus biodisponible de tous les compléments existants.
  • Combat l’inflammation et les troubles digestifs.
  • Aide à améliorer les fonctions biliaires et hépatiques.
  • Propriétés antioxydantes, immunomodulatrices et antiprolifératives.
  • Conditionnement en capsules LICAPS® (libération rapide, haute protection contre l’humidité et les agents oxydants).
-
+
Ajouter au panier
Liste d'envie
Curcumin Solution

Curcumin Solution est une formule à la pointe de la technologie contenant de la curcumine, le composé le plus biologiquement actif du curcuma. Il a été mis au point pour maximiser son absorption et permettre ainsi d’exploiter pleinement son potentiel.

De nombreuses études ont mis en évidence les propriétés biologiques fantastiques de la curcumine, notamment vis-à-vis de l’inflammation et des mutations à l’origine de la prolifération cellulaire.

À qui s’adresse le complément alimentaire Curcumin Solution ?

Compte tenu de ses innombrables propriétés [anti-inflammatoires (2-4), antioxydantes (5), immunomodulatrices (6), pro-apoptotiques (7) et anti-angiogéniques (8-9)], Curcumin Solution est destiné à toutes les catégories de la population souhaitant améliorer leur quotidien et optimiser leur santé.

Il est particulièrement recommandé à certains profils :

  • les personnes victimes de douleurs diverses (notamment celles qui découlent de l’arthrose et de l’arthrite) ;
  • les personnes présentant des troubles digestifs (ballonnements, maux d’estomac, nausées, sensations de lourdeur, perte d’appétit) ;
  • les personnes souffrant de troubles inflammatoires chroniques ou d’inflammation systémique ;
  • les personnes à risque de troubles cardio-vasculaires ;
  • les personnes atteintes d’hyperlipidémie (niveaux élevés de cholestérol LDL et/ou de triglycérides) ;
  • les personnes victimes du stress oxydatif et/ou exposées à des niveaux élevés d’agents oxydants cancérigènes (pesticides, fumée de cigarette, pollution, stress chronique, etc.) ;
  • les personnes sujettes à des problèmes hépatiques ;
  • les personnes qui ont l’impression de vieillir vite.

En quoi Curcumin Solution se démarque-t-il des autres compléments de curcumine ?

La curcumine est une molécule naturelle sensationnelle, mais son efficacité dépend de la quantité absorbée par l’organisme. En temps normal, cette absorption est très faible, du fait d’un manque de stabilité de la molécule dans des conditions acides, d’une faible solubilité dans les fluides digestifs et d’une difficulté à passer au travers de la paroi intestinale (10-12).

L’intérêt de Curcumin Solution est d’augmenter considérablement cette absorption en micronisant la curcumine et en la rendant soluble dans les fluides digestifs grâce à la constitution de micelles (des billes microscopiques qui se mélangent facilement à l’eau). Le processus est extrêmement ingénieux : il multiplie par 185 la capacité de la curcumine à passer à travers la paroi intestinale par rapport à une curcumine classique. Cette augmentation considérable de l’absorption entraîne une hausse de la quantité de curcumine circulant dans l’organisme et une augmentation de sa rétention (en temps normal, la demi-vie de la curcumine est très rapide). À titre de comparaison, toutes les autres stratégies déployées pour augmenter son absorption lui sont inférieures : l’ajout de pipérine, par exemple, ne multiplie son absorption que par 20 à 30 fois (13-14), tandis que l’incorporation de curcumine dans des liposomes de lécithine le fait à peine 4 fois.

C’est le complément alimentaire le plus biodisponible sur le marché et c’est une étude indépendante qui le démontre (15). Deux capsules de Curcumin Solution par jour permettent de faire circuler entre 10 et 15 grammes de curcumine dans l’organisme, alors qu’il faudrait plus de 25 gélules (contenant 600 mg de curcumine) par jour pour espérer atteindre ces quantités. Il permet donc de consommer moins de gélules et de dépenser moins d’argent pour une quantité circulante de curcumine inégalable.

Comment agit la curcumine dans l’organisme ?

La curcumine est le composé le plus biologiquement actif du rhizome de Curcuma longa. Elle possède un nombre de bénéfices biologiques saisissant et agit sur de multiples cibles cellulaires impliquées dans le cancer (16), le diabète (17), les troubles cardio-vasculaires (18-20), les maladies neurodégénératives (21), les rhumatismes (22), etc. Ses effets contre l’inflammation et l’excès de lipides sanguins ont été démontrés dans plusieurs études animales et humaines (23-25). Elle inhibe notamment la synthèse du cholestérol par le foie (26) et réduit l’absorption du cholestérol alimentaire (27-29).

Mais la propriété de la curcumine qui intéresse le plus les chercheurs est sa capacité à inhiber la prolifération des cellules cancéreuses. Elle s’y prendrait en agissant à divers moments de leur développement et en favorisant la fabrication d’enzymes qui aident le corps à s’en débarrasser plus facilement (30). Problème : les quantités qui se sont révélées efficaces dans les expériences in vitro sont difficiles à atteindre dans l’organisme et c’est tout l’intérêt de Curcumin Solution qui maximise son absorption.

En 2018, la recherche a fait un énorme bond en avant en identifiant les effets de la curcumine sur une protéine impliquée dans les cellules cancéreuses (31).

Note : Il est important de préciser que Curcumin Solution 60 Licaps™ n’a pas vocation à concurrencer le complément alimentaire Super Curcuma 500 mg, l’un des meilleurs produits de notre catalogue et à propos duquel nous recevons régulièrement des témoignages très élogieux. Curcumin Solution 60 Licaps™ est davantage conçu pour procurer des effets bénéfiques sur le plan systémique car la curcumine qu’il contient a plus de facilité à rejoindre la circulation sanguine. En ce qui concerne la santé de la sphère digestive, Super Curcuma 500 mg reste certainement le meilleur complément à base de curcuma sur le marché parce qu’il concentre davantage la curcumine dans cette zone très spécifique.

Le plan d’accompagnement pour maximiser les bienfaits de Curcumin Solution

Pour optimiser l’efficacité de Curcumin Solution, il est possible d’appliquer le plan d’action suivant pendant toute la durée de la supplémentation :

1) Prendre les gélules de Curcumin Solution au moment des repas. La curcumine est toujours mieux absorbée lorsque l’organisme digère des graisses issues de l’alimentation, parce que ces dernières ralentissent le transit intestinal et augmentent le temps de contact des micelles avec la paroi intestinale.

2) Augmenter sa consommation d’acides gras oméga-3. Les acides gras oméga-3 provenant des poissons gras et de l’huile de poisson ont des propriétés anti-inflammatoires puissantes, mais les quantités nécessaires s’obtiennent difficilement par l’alimentation. Mieux vaut opter pour des compléments alimentaires d’EPA et de DHA (3 softgels par jour).

3) Augmenter sa consommation de fruits et légumes tout en diminuant les aliments proinflammatoires riches en oméga-6 (généralement des aliments ultratransformés).

4) Intégrer à son alimentation des aliments anticancer. Les plus connus sont les fruits rouges (car ils contiennent de l’acide ellagique, des anthocyanidines et des proanthocyanidines), les agrumes (vitamine C, polyphénols et terpènes), les crucifères (glucosinolates) et les alliacés (allicine, thiosulfinate, thiosulfonates, monosulfures, disulfures et trisulfures).

Cette nouvelle formule de curcumine réconcilie d’une manière brillante la technologie et l’ancestralité. La technologie, parce que sa fabrication a nécessité une véritable prouesse scientifique (la micro-encapsulation de la curcumine). L’ancestralité, parce qu’elle maximise le potentiel d’une substance connue des médecines traditionnelles depuis au moins 4 000 ans.

Elle répond à un engouement sans précédent à travers le monde et constitue un recours idéal pour jouir des immenses bienfaits thérapeutiques du curcuma.

Note : ce produit ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et équilibrée ainsi qu’à un mode de vie sain. Respecter les conseils d’utilisation, la dose journalière conseillée et la date limite d’utilisation. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 15 ans. Tenir hors de portée des jeunes enfants. À conserver dans un endroit sec et frais.

Références

  1. Alexa Kocher, Laura Bohnert, Christina Schiborr and Jan Frank, Mol. Nutr. Food Res. 2016, 60, 1555–1563 DOI 10.1002/mnfr.201501034 1555 RESEARCH ARTICLE Highly bioavailable micellar curcuminoids accumulate in blood, are safe and do not reduce blood lipids and inflammation markers in moderately hyperlipidemic individuals k
  2. Jurenka, J. S., Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa: a review of preclinical and clinical research. Altern. Med. Rev. 2009, 14, 141–153.
  3. Schaffer, M., Schaffer, P. M., Zidan, J., Bar Sela, G., Curcuma as a functional food in the control of cancer and inflammation. Curr. Opin. Clin. Nutr. Metab. Care 2011, 14, 588–597
  4. Shehzad, A., Ha, T., Subhan, F., Lee, Y. S., New mechanisms and the anti-inflammatory role of curcumin in obesity and obesity-related metabolic diseases. Eur. J. Nutr. 2011, 50, 151–161
  5. Dal Piaz F, B. A., Belisario, M. A., De Tommasi, N., Thioredoxin system modulation by plant and fungal secondary metabolites. Curr. Med. Chem. 2010, 17, 479–494.
  6. Karlstetter, M., Lippe, E., Walczak, Y., Moehle, C. et al., Curcumin is a potent modulator of microglial gene expression and migration. J. Neuroinflammat. 2011, 8, 125. doi:10.1186/1742-2094-8-125.
  7. Belakavadi, M., Salimath, B. P., Mechanism of inhibition of ascites tumor growth in mice by curcumin is mediated by NF-kB and caspase activated DNase. Mol. Cell Biochem. 2005, 273, 57–67.
  8. Anand, K., Sarkar, A., Kumar, A., Ambasta, R. K. et al., Combinatorial antitumor effect of naringenin and curcumin elicit angioinhibitory activities in vivo. Nutr. Cancer 2012, 64, 714– 724.
  9. El-Azab, M., Hishe, H., Moustafa, Y., El-Awady el, S., Antiangiogenic effect of resveratrol or curcumin in Ehrlich ascites carcinoma-bearing mice. Eur. J. Pharmacol. 2011, 652, 7–14.
  10. Schiborr, C., Eckert, G. P., Rimbach, G., Frank, J., A validated method for the quantification of curcumin in plasma and brain tissue by fast narrow-bore high-performance liquid chromatography with fluorescence detection. Anal. Bioanal. Chem. 2010, 397, 1917–1925
  11. Schiborr, C., Kocher, A., Behnam, D., Jandasek, J. et al., The oral bioavailability of curcumin from micronized powder and liquid micelles is significantly increased in healthy humans and differs between sexes. Mol. Nutr. Food Res. 2014, 58, 516–527.
  12. Kocher, A., Schiborr, C., Behnam, D., Frank, J., The Oral bioavailability of curcuminoids in healthy humans is markedly enhanced by micellar solubilisation but not further improved by simultaneous ingestion of sesamin, ferulic acid, naringenin and xanthohumol. J. Functional Foods 2015, 14, 183–191
  13. Shoba, G., Joy, D., Joseph, T., Majeed, M. et al., Influence of piperine on the pharmacokinetics of curcumin in animals and human volunteers. Planta Med. 1998, 64, 353–356.
  14. Vareed, S. K., Kakarala, M., Ruffin, M. T., Crowell, J. A. et al., Pharmacokinetics of curcumin conjugate metabolites in healthy human subjects. Cancer Epidemiol. Biomarkers Prev. 2008, 17, 1411–1417.
  15. Jamwal R, Bioavailable curcumin formulations: A review of pharmacokinetic studies in healthy volunteers. J Integr Med. 2018 Nov;16(6):367-374. doi: 10.1016/j.joim.2018.07.001. Epub 2018 Jul 4.*
  16. Golombick, T., Diamond, T. H., Manoharan, A., Ramakrishna, R., Monoclonal gammopathy of undetermined significance, smoldering multiple myeloma, and curcumin: a randomized, double-blind placebo-controlled cross-over 4g study and an open-label 8g extension study. Am. J. Hematol. 2012, 87, 455–460.
  17. Chuengsamarn S1, Rattanamongkolgul S, Luechapudiporn R, Phisalaphong C, Jirawatnotai S. Curcumin extract for prevention of type 2 diabetes. Diabetes Care. 2012 Nov;35(11):2121-7. doi: 10.2337/dc12-0116. Epub 2012 Jul 6.
  18. Alwi, I., Santoso, T., Suyono, S., Sutrisna, B. et al., The effect of curcumin on lipid level in patients with acute coronary syndrome. Acta. Med. Indones 2008, 40, 201–210.
  19. Akazawa, N., Choi, Y., Miyaki, A., Tanabe, Y. et al., Curcumin ingestion and exercise training improve vascular endothelial function in postmenopausal women. Nutr. Res. 2012, 32, 795–799.
  20. Khajehdehi, P., Zanjaninejad, B., Aflaki, E., Nazarinia, M. et al., Oral supplementation of turmeric decreases proteinuria, hematuria, and systolic blood pressure in patients suffering from relapsing or refractory lupus nephritis: a randomized and placebo-controlled study. J. Ren. Nutr. 2012, 22, 50–57.
  21. Pareyson, D., Marchesi, C., Natural history and treatment of peripheral inherited neuropathies. Adv. Exp. Med. Biol. 2009, 652, 207–224
  22. Chandran, B., Goel, A., A randomized, pilot study to assess the efficacy and safety of curcumin in patients with active rheumatoid arthritis. Phytother. Res. 2012, 26, 1719–1725
  23. Shin, S. K., Ha, T. Y., McGregor, R. A., Choi, M. S., Long-term curcumin administration protects against atherosclerosis via hepatic regulation of lipoprotein cholesterol metabolism. Mol. Nutr. Food Res. 2011, 55, 1829–1840
  24. Pungcharoenkul, K., Thongnopnua, P., Effect of Different curcuminoid supplement dosages on total in vivo antioxidant capacity and cholesterol levels of healthy human subjects. Phytother. Res. 2011, 25, 1721–1726
  25. Belcaro, G., Cesarone, M. R., Dugall, M., Pellegrini, L. et al., Product-evaluation registry of Meriva(R), a curcuminphosphatidylcholine complex, for the complementary management of osteoarthritis. Panminerva Med. 2010, 52, 55–62
  26. Shin, S. K., Ha, T. Y., McGregor, R. A., Choi, M. S., Long-term curcumin administration protects against atherosclerosis via hepatic regulation of lipoprotein cholesterol metabolism. Mol. Nutr. Food Res. 2011, 55, 1829–1840.
  27. Rao, D. S., Sekhara, N. C., Satyanarayana, M. N., Srinivasan, M., Effect of Curcumin on Serum and Liver Cholesterol Levels in the Rat. J. Nutr. 1970, 100, 1307–1315
  28. Babu, P. S., Srinivasan, K., Hypolipidemic action of curcumin, the active principle of turmeric (curcuma longa) in streptozotocin induced diabetic rats. Mol. Cell Biochem. 1997, 166, 169–175.
  29. Manjunatha, H., Srinivasan, K., Hypolipidemic and antioxidant effects of dietary curcumin and capsaicin in induced hypercholesterolemic rats. Lipids 2007, 42, 1133–1142.
  30. Cancer chemopreventive effects of curcumin. Surh YJ, Chun KS. Adv Exp Med Biol. 2007;595:149-72. Review.
  31. Sourav Banerjee, Chenggong Ji, Joshua E. Mayfield, Apollina Goel, JunyuXiao, Jack E. Dixon, Xing Guo. Ancient drug curcumin impedes 26S proteasome activity by direct inhibition of dual-specificity tyrosine-regulated kinase 2, Proceedings of the National Academy of Sciences Jul 2018, 201806797; DOI:10.1073/pnas.1806797115
Informations nutritionnellesCurcumin Solution
Dose journalière : 2 Licaps™
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
NovaSOL® Curcumin (mélange standardisé à 6% de curcuminoides, composé de polysorbate et d’extrait de Curcuma longa) 1000 mg
NovaSOL® Curcumin, Aquanova AG, Allemagne.
LICAPS™ & logo are trademarks of Lonza or its affiliates.
Conseils d'utilisationCurcumin Solution
Adultes. Prendre 2 Licaps™ par jour.
Chaque Licaps™ contient 500 mg de NovaSOL® Curcumin.

Super Oméga 3 a été formulé pour offrir un apport optimal en acides gras oméga-3 d’origine marine. Ces acides gras essentiels ont des effets scientifiquement démontrés sur la composition des membranes cellulaires ainsi que sur de nombreux processus biochimiques et physiologiques : la régulation de la pression artérielle, les réactions anti-inflammatoires, l’agrégation des plaquettes sanguines, la sécrétion de neurotransmetteurs impliqués dans l’humeur, l’activité neuronale…

À qui s’adresse le complément alimentaire Super Oméga 3 ?

Super Oméga 3 est destiné à toutes les catégories de population.

L’Organisation mondiale de la santé ainsi que la totalité des pays occidentaux recommandent un apport minimal de 500 mg par jour d’EPA+DHA pour le maintien d’une santé optimale (1), en particulier pour soutenir le développement et le fonctionnement cérébral.

Or, de nombreuses études ont montré que ces apports sont très loin d’être couverts dans les populations américaines et européennes (les apports sont 2 à 8 fois plus faibles que les apports journaliers recommandés).

Ces recommandations sont valables pour les personnes en bonne santé, mais tout indique que certaines catégories de population ont des besoins encore plus élevés (jusqu’à 1000 mg/jour (2)) :

  • les personnes de plus de 50 ans (pour se protéger du déclin cognitif) ;
  • les personnes qui souffrent d’inflammation chronique ;
  • les personnes qui ont un tour de taille élevé (excès de graisses adipeuses) ;
  • les personnes victimes d’hypertension, d’hypertriglycéridémie, d’hypercholestérolémie ou d’hyperglycémie ;
  • les personnes fatiguées ou d’humeur dépressive ;
  • les personnes à risque de troubles cardio-vasculaires.
Illustration des effets d'une cure d'oméga-3 pour la santé

Quels sont les effets de Super Oméga-3 ?

Pourquoi prendre des oméga-3 d’origine marine ?

En théorie, notre organisme est capable de fabriquer de l’EPA et du DHA à partir d’acides gras oméga-3 d’origine végétale, mais ces apports ont diminué considérablement au fil des décennies, du fait de l’agriculture moderne et de notre changement de régime alimentaire (3).

De plus, le taux de réussite de cette transformation est devenu famélique en raison de notre consommation d’oméga-6 totalement inappropriée (4). Les oméga-6 sont des acides gras beaucoup moins bénéfiques pour l’organisme, qu’on trouve absolument partout dans les aliments industriels modernes et qui mobilisent toutes les enzymes (élongases et désaturases) indispensables à la conversion des oméga-3 végétaux en DHA et en EPA.

Une personne qui déciderait d’augmenter ses apports en acides gras oméga-3 d’origine végétale ne ressentirait aucune différence si elle ne réduisait pas, dans le même temps et de façon considérable, ses apports en oméga-6. Ainsi, nous devrions consommer autant d’oméga-3 d’origine végétale que d’oméga-6. La réalité est cependant très éloignée de cet optimum puisque nous consommons de 15 à 50 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3 d’origine végétale.

En surnombre, les oméga-6 supplantent les oméga-3 et investissent les membranes cellulaires à leur place, conduisant à la formation de milliards de molécules pro-inflammatoires (5-6) soupçonnées de jouer un rôle déterminant dans le développement et l’exacerbation des maladies chroniques.

Ce constat ahurissant pourrait être corrigé par la consommation quotidienne de poissons gras riches en EPA et en DHA. Malheureusement, leur contamination en polluants et leur faible accessibilité ne permettent pas d’envisager une telle consommation au quotidien… Nos apports réels en oméga-3 d’origine marine, EPA et DHA, sont très éloignés des apports minimums recommandés, et encore plus éloignés des apports optimaux.

La supplémentation en EPA et en DHA est la solution la plus simple et la plus efficace pour retrouver des membranes saines au plus vite.

Quels sont les bienfaits avérés de l’EPA et du DHA ?

L’EPA et le DHA sont des molécules qui s’immiscent dans les couches de graisse délimitant les cellules de notre corps, celles qu’on appelle les membranes cellulaires. C’est depuis cet espace stratégique qu’ils agissent sur des fonctions très diverses de l’organisme.

Une action certaine contre l’inflammation chronique et les troubles métaboliques.

L’incorporation de l’EPA et du DHA dans les membranes cellulaires leur confère une meilleure fluidité et une perméabilité optimale. C’est un facteur très important, car une membrane peu fluide réduit les échanges membraneux et favorise un état d’inflammation chronique.

De plus, en cas d’inflammation systémique, l’organisme peut piocher dans ce stock d’oméga-3 et les transformer en molécules anti-inflammatoires. C’est tout le contraire qui se produit avec les oméga-6, puisque ces derniers se transforment en composés pro-inflammatoires propices au développement de dysfonctionnements métaboliques tels que l’insulinorésistance et le syndrome métabolique.

Une diminution du risque de troubles cardio-vasculaires

Ces dernières années, 12 études ont mis en évidence l’intérêt d’une supplémentation en oméga-3 dans la prévention du syndrome coronarien et d’autres troubles cardio-vasculaires (7).

Ces effets s’expliquent par plusieurs mécanismes. La supplémentation en oméga-3 contribue tout d’abord à une diminution de la concentration des oméga-6 dans les membranes et, par un effet domino, à une réduction de leur transformation en dérivés pro-inflammatoires (8). Elle agit également sur la plaque d’athérome qui est à l’origine des troubles cardio-vasculaires : les oméga-3 aident à réduire la pression sanguine et la triglycéridémie (9), dont le niveau élevé est un facteur de risque reconnu, en diminuant la production hépatique de triglycérides et en augmentant leur épuration par le biais des transporteurs LDL. Ils stabilisent également la plaque d’athérome en diminuant la production de cytokines inflammatoires et en empêchant l’adhésion des monocytes à la paroi vasculaire (10-11). Enfin, les oméga-3 sont également régulateurs d’un grand nombre de gènes, en particulier ceux qui impliquent le métabolisme lipidique.

Une optimisation de la fonction cognitive

Plusieurs études, dont une très célèbre publiée en 2002, montrent que la supplémentation en EPA pendant plusieurs semaines entraîne une forte diminution des troubles dépressifs chez une bonne partie des personnes souffrant de dépression majeure (12-13).

D’ailleurs, la dépression post-partum pourrait découler justement d’une diminution des taux d’EPA et de DHA dans les cellules de la femme enceinte, aboutissant à des stocks très réduits à l’issue de la grossesse (14). Les chercheurs ont découvert qu’il fallait environ un an pour reconstituer les stocks initiaux nécessaires au bon fonctionnement des systèmes sérotoninergiques et cholinergiques (le DHA représente, en temps normal, de 10 à 20 % de la composition en acides gras du cerveau (15)). Des taux peu élevés de DHA dans les membranes des cellules du cerveau ne conduisent pas seulement à la dépression. Ils entraînent également des déficits en dopamine dans les zones corticales, ce qui participerait au déclin cognitif et nuirait à la croissance ainsi qu’au développement du système nerveux.

Intégré à la membrane, le DHA permet une meilleure flexibilité de celle-ci, impactant les vitesses de transduction et de neurotransmission. Il a également une action sur le développement des prolongements neuronaux, l’établissement des synapses, la plasticité neuronale, la maturation des neurones puis leur migration vers les zones cibles, jouant un rôle considérable dans les capacités motrices, sensorielles et cognitives (16). Carlson et son équipe ont ainsi montré l’influence positive d’une alimentation riche en oméga-3 sur les capacités d’apprentissage.

Une protection de la fonction visuelle

Le DHA représente plus de 30 % des acides gras totaux de la rétine (17). Il est l’un des composés les plus importants constituant les membranes des segments externes des photorécepteurs (18). Or, le renouvellement constant de ces composants cellulaires nécessite un apport régulier et élevé de DHA ou de ses précurseurs. La DHA favorise par ailleurs une étape fondamentale du mécanisme de phototransduction (19), celui qui permet la conversion de l’énergie lumineuse en message nerveux (20). Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que les déficiences en DHA sont corrélées à plusieurs dysfonctionnements du système visuel comme la DMLA (21-23).

Qu’est-ce qui rend Super Oméga 3 vraiment exceptionnel ?


1) C’est un complément 100 % naturel de biodisponibilité optimale

Comme l’ensemble de nos suppléments en oméga 3 (Super EPA et Super DHA), Super Oméga 3 présente les acides gras EPA et DHA sous leur forme naturelle (triglycérides). C’est une forme plus coûteuse que son équivalent synthétique (esters éthyliques), mais les études révèlent qu’elle serait plus facile à digérer (pas de libération d’éthanol) et deux fois plus biodisponible.

Par ailleurs, contrairement à de nombreux laboratoires, nous avons choisi d’élaborer notre produit à partir d’huile de poissons sauvages. Plusieurs études montrent en effet que les poissons d’élevage contiennent moins d’oméga-3 et davantage d’oméga-6 (24). Cette anomalie s’explique par l’inadéquation de la nourriture de culture : les poissons sauvages se nourrissent de petits poissons, de crustacés et de microalgues très riches en oméga-3, tandis que les poissons d’élevage sont souvent nourris aux céréales et aux huiles végétales riches en oméga-6. Ils sont par ailleurs élevés dans des conditions sanitaires précaires, souvent inhumaines, et l’utilisation d’antibiotiques et d’antifongiques est très courante.

2) Sa production est respectueuse de l’environnement

Afin de garantir une qualité optimale, le produit Super Oméga 3 est réalisé à partir d’une huile de poisson de premier choix, provenant de zones de pêche vierges de toute influence industrielle. Pêchées au large des côtes péruviennes et chiliennes, les espèces de poissons (sardines, maquereaux et anchois) sont choisies pour leur teneur naturellement élevée en acides gras oméga 3. Les huiles ainsi produites sont certifiées Friend of the Sea®, c’est-à-dire qu’elles sont issues de pêcheries durables respectant des critères de conformité stricts et dont la gestion des quotas de pêche est assurée. Les petits poissons gras sont privilégiés, car les plus volumineux ont une longue durée de vie et accumulent les déchets : mercure, dioxines, et même pesticides.

3) Il présente un profil de sécurité maximal

Pour garantir l’absence totale de contaminants (PCB, métaux lourds, dioxines), SuperSmart a recours à une technologie de purification brevetée. Nous utilisons ensuite un processus naturel appelé hydrolyse enzymatique qui permet d’obtenir la concentration la plus élevée en EPA et DHA dans une huile 100 % pure.

Par ailleurs, les acides gras oméga-3 étant des composés très sensibles à l’oxydation, nous ajoutons des ingrédients naturels pour maximiser leur préservation. En effet, lorsqu’ils sont oxydés, les oméga-3 se transforment en acides gras trans et perdent tout intérêt bénéfique pour l’organisme. Il est donc indispensable de les protéger par des antioxydants pour qu’ils conservent leurs bienfaits dans le temps. Voilà pourquoi SuperSmart a choisi d’ajouter des tocophérols (vitamine E) à cette formule d’exception. C'est aussi pour cette raison qu'il vous est conseillé de conserver votre pot dans un endroit sec, frais et à l'abri de la lumière.

Notez qu'on trouve également des acides gras oméga-3 d'origine marine dans des compléments d'huile de krill.

Qu’arrive-t-il aux oméga-3 après avoir été ingérés ?

Après ingestion et absorption, l’EPA et la DHA sont incorporés dans les membranes cellulaires avec les phospholipides. Cette incorporation est un processus lent : il est donc nécessaire de prendre Super Oméga 3 quotidiennement pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour constater pleinement ses bénéfices.

À l’issue de la supplémentation, les apports en oméga-3 se reflètent dans la composition des phospholipides membranaires. L’étude NAT-2 a montré que la consommation d’oméga-3 induisait une augmentation significative des niveaux membranaires en oméga-3 (pouvant atteindre 70 %). Pour y parvenir, il est conseillé de diminuer ses apports en oméga-6 pendant toute la durée de la supplémentation.

Est-on certain que l’EPA et le DHA parviennent jusqu’au cerveau ?

Oui. Ces deux composés passent bel et bien à travers la barrière hématoencéphalique à l’aide de protéines de transport spécifiques aux acides gras polyinsaturés longues chaînes. Plusieurs essais conduits sur l’homme ont montré de façon incontestable que la prise orale d’oméga-3 menait à leur accumulation dans les tissus du système nerveux central (25-26).

Note : ce produit ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et équilibrée ainsi qu’à un mode de vie sain. Respecter les conseils d’utilisation, la dose journalière conseillée et la date limite d’utilisation. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 15 ans. Tenir hors de portée des jeunes enfants. À conserver dans un endroit sec et frais.

Informations nutritionnellesSuper Omega 3 - 500 mg
Dose journalière : 3 softgels
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
EPA sous forme de triglycérides d'huile de poisson 465 mg
DHA sous forme de triglycérides d'huile de poisson 345 mg
Autres ingrédients : tocophérols

Chaque softgel contient 155 mg d'EPA et 115 mg de DHA
Attention : présence de produits dérivés de poisson.
Conseils d'utilisationSuper Omega 3 - 500 mg
Prendre trois softgels par jour au moment des repas. Conserver idéalement dans un endroit sec, frais et à l'abri de la lumière.

Packs synergie

Abonnez-vous à notre newsletter
et obtenez un rabais permanent de 5%
Notre sélection d'articles
La migraine en 7 questions

Douloureuse et contraignante, la migraine est un sujet qui suscite beaucoup de questions. Qu’est-ce qu’une migraine ? Quels en sont les symptômes ? Quels sont les traitements disponibles ?

Boswellia serrata : l’anti-inflammatoire de la médecine ayurvédique

Tout ce qu’il faut savoir sur la résine de Boswellia serrata : son histoire, son origine, ses propriétés, ses bienfaits, ses modes d’utilisation, les avis de la communauté scientifique…

Curcuma, propriétés et bienfaits : le mode d’emploi

Le curcuma est non seulement une épice alimentaire très prisée, mais aussi un actif de phytothérapie utilisé depuis plusieurs siècles...

Curcumin Solution + Super Omega 3
-
+
39.50 €
(43.48 US$)
Ajouter au panier
© 1997-2019 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2019 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
x
secure