0
fr
US
COVID-19 : les livraisons sont toujours assurées. Les délais peuvent toutefois être rallongés. Nous contacter
X
× SuperSmart Acheter par problème de santé Acheter par ingrédient Les meilleures ventes Nouveautés Promotions Mon compte Accès professionnel Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Accueil Acheter par problème de santé Système immunitaire et Infections Artemisinin
Nouveau
Artemisinin
Artemisinin Artemisinin
Artemisinin
Système immunitaire et Infections
38.00 €(41.29 US$)
Nouveau
rupture temporaire
Description
Le meilleur immunostimulant pour lutter contre les infections et les cellules corrompues
  • Extrait d’artémisinine, le principe actif de la plante vivace Artemisia annua.
  • Standardisé à 98 % d’artémisinine.
  • Contribue au nettoyage et à la protection de l’organisme, en favorisant le combat contre les agents exogènes.
  • Substance active utilisée depuis des millénaires pour ses propriétés antiparasitiques, antibactériennes et antivirales.
  • Participe à l’élimination des cellules endommagées de l’organisme.
  • Aide à apaiser les inflammations et à réguler les réactions du système immunitaire.
-
+
60 Gél. Vég.
Ajouter au panier
Liste d'envie
Fleurs de la plante Artemisia annua

L'artémisinine nettoie l'organisme et le préserve des infections

Artemisinin est un complément alimentaire extrêmement efficace qui participe à nettoyer l’organisme, à renforcer le système immunitaire, à combattre les infections et à contenir la prolifération des cellules néfastes. Cet immunostimulant finement élaboré et 100 % naturel est essentiellement composé d’artémisinine, une substance active dont la découverte a été récompensée par un prix Nobel de médecine.

L'artémisinine est en fait tirée de la plante vivace Artemisia annua, ou absinthe douce, une herbacée utilisée depuis plusieurs milliers d’années par la médecine chinoise pour sa faculté à éliminer les parasites, les virus et les bactéries. Son principe actif, l’artémisinine, a été identifié au début des années 1970 et est rapidement devenu le composé incontournable des médicaments actuels contre le paludisme. Les vertus anticancéreuses, anti-inflammatoires et immunomodulatrices de l’artémisinine, plus récemment mises en lumière, suscitent un vif engouement au sein de la communauté scientifique.

Qu’est-ce que l’armoise annuelle et son principe actif, l’artémisinine ?

Une plante cruciale de la pharmacopée extrême-orientale

L’armoise annuelle, alias Artemisia annua en latin ou qing hao en chinois, est une plante glabre et très aromatique, appartenant à la grande famille des Astéracées. Originaire d’Asie (avant de se développer en Europe et en Afrique), elle est un composant important de l’herbologie chinoise depuis plus de 2 000 ans.

Elle était en effet traditionnellement consommée sous forme de décoction, afin de soigner les fièvres et les infections parasitaires, notamment pour venir à bout du paludisme.

La redécouverte de l’armoise annuelle a considérablement endigué l’expansion de cette maladie tropicale très dangereuse, causée par un parasite transmis via la piqûre d’un moustique. Notez que la première identification de l’artémisinine a eu lieu... en pleine guerre du Vietnam. (1)

La découverte de l’artémisinine couronnée par un prix Nobel

L’armée nord-vietnamienne, dont les rangs sont ravagés par cette parasitose (également appelée malaria), demande alors de l’aide à la Chine de Mao Zedong. Mars 1972 : la professeure chinoise Tu Youyou, inspirée par la médecine traditionnelle de l’Empire du Milieu, remet sur le devant de la scène les vertus de l’Artemisia annua et parvient à isoler son principe actif : l’artémisinine. (2) (3)

Un remède efficace contre le paludisme est conçu dans la foulée. De nos jours, le traitement le plus utilisé est toujours réalisé à partir de cette substance ou de ses produits dérivés. Cette découverte vaudra par ailleurs à Mme Tu Youyou de recevoir le prix Nobel de médecine en 2015.

Comment cette lactone sesquiterpénique agit-elle sur l’organisme ?

Penchons-nous sur la nature et l’action de l’artémisinine. Cette molécule est en fait une lactone sesquiterpénique dotée d’un groupe fonctionnel avec deux atomes d’oxygène. Tous deux sont liés par un pont peroxyde, qui semble être à l’origine de son pouvoir thérapeutique. Ce dernier agirait en effet en bloquant l’enzyme qui assure l’approvisionnement en calcium du parasite et entraverait donc la croissance de ce dernier au sein de l’organisme.

Un autre de ses mécanismes d’action résiderait dans sa capacité à libérer des radicaux libres en présence de fer, un oligo-élément présent en abondance dans les parasites comme dans les cellules cancéreuses. Une fois disséminés, ces radicaux libres élimineraient les intrus en faisant exploser leurs membranes cellulaires. (4)

Quels sont les bienfaits du complément alimentaire Artemisinin ?

Dresser une barrière contre les infections parasitaires

Jour après jour, votre corps n’a de cesse d’affronter des vagues d’agents infectieux (bactéries, virus, parasites...) qui cherchent à y pénétrer et à y faire leur nid, causant toutes sortes de maladies. Artemisinin est là pour optimiser le fonctionnement de votre système immunitaire et renforcer votre résistance à ces multiples agressions extérieures.

En effet, l’artémisinine ne dispose pas seulement de la capacité d’arrêter le Plasmodium, le parasite responsable du paludisme : elle s’oppose à de très nombreuses autres possibilités d’infection. Elle est notamment réputée pour soigner la bilharziose, une maladie endémique due au schistosome, un ver parasitaire hématophage. Une étude a montré que la prise de médicaments à base d’artémisinine réduisait le taux de vers, la présence d’œufs et la fertilité de ce parasite au sein de l’organisme. (5)

L’artémisinine exerce également une action significative contre les helminthes ou vers parasites, dont le plus connu est le ver solitaire. Saviez-vous que, dans le monde, 1,5 milliard de personnes sont infectées par des helminthes transmis par le sol ? Une étude de 2018 confirme que « l’artémisinine (ART) et ses dérivés sont des médicaments potentiellement efficaces pour traiter diverses maladies helminthiques importantes pour la santé publique. » L’étude porte sur un large spectre d’helminthes :

  • les nématodes (Toxocara canis, Trichinella spiralis, Haemonchus contortus, Meloidogyne spp., Globodera rostochiensis et Xiphinema index) ;
  • les cestodes (Echinococcus spp. et Taenia crassiceps) ;
  • les trématodes (Echinostoma spp., Fasciola Clonorchis sinensis, Opisthorchis viverrini, Paragonimus westermani, Heterophyes heterophyes et Paramphistomum microbothrium) ;
  • et les parasites monogenea (Dactylogyrus et Gyrodactylus). (6)

Une autre étude de 2017 ajoute que « l’artémisinine et ses dérivés peuvent constituer de bonnes alternatives en ce qui concerne le traitement des infections à protozoaires ». (7)

Renforcement de l’organisme face aux bactéries

En plus de faire barrage à une grande quantité de parasites, l’artémisinine fait également preuve de capacités impressionnantes dans la lutte contre les infections bactériennes.

Citons l’exemple d’une bactériose bien connue : la maladie de Lyme, alias la borréliose. Transmise par la morsure d’une tique contaminée, généralement au cours d’une balade en forêt, elle peut donner lieu à des douleurs, des fièvres ou encore des troubles neurologiques, respiratoires et oculaires. Une étude de 2016 a révélé que la prise d’antipaludiques comme l’artémisinine donnait de meilleurs résultats que les antibiotiques actuels utilisés pour soigner la maladie de Lyme. (8) (9)

Une étude du professeur Patel a pointé le fait que cette substance active disposait aussi de la faculté de lutter contre la tuberculose, une autre célèbre maladie bactérienne. Testée dans une culture in vitro, l’artémisinine s’est montrée capable d’agir en synergie avec la rifampicine, l’isoniazide ou encore l’éthambutol contre les bacilles Mycobacterium bovis et Mycobacterium tuberculosis H37Ra. En augmentant les niveaux de peroxydes au sein des cellules traitées, l’artémisinine a provoqué la désintégration de la membrane des bactéries assaillantes et a réduit considérablement leur nombre. (10)

Stimuler le système immunitaire pour contrer les virus

Remarquez que ce principe actif a aussi prouvé son efficacité en matière de lutte contre les virus. Dans une étude de novembre 2018, le chercheur allemand Thomas Efferth fait remarquer qu’il existe de bonnes preuves, in vitro et in vivo, de l’activité positive de l’artémisinine et de ses dérivés contre certains virus à ADN, à savoir :

  • les cytomégalovirus (CMV) ;
  • l’herpèsvirus humain type 6 (HHV-6) et les herpès simplex (HSV-1 et HSV2) ;
  • le virus Epstein-Barr (EBV) ;
  • le virus de l’hépatite B (VHB) ;
  • et, plus modérément, contre les polyomavirus et les papillomavirus. (11)

Artemisinin facilite la lutte interne contre les cellules corrompues

En matière de nettoyage de l’organisme, Artemisinin ne vous aide pas seulement à éliminer les dangers venus de l’extérieur : ce supplément nutritionnel de haute qualité contribue aussi à vous débarrasser de vos propres cellules intérieures devenues folles.

Selon quel mécanisme ? Comme mentionné plus haut, l’artémisinine relâcherait des radicaux libres qui conduiraient tout naturellement à la destruction des cellules malades et empêcheraient leur multiplication. Son action présente l’avantage d’être ciblée avec précision et de ne pas impacter les cellules saines. (12) (13)

De nombreuses études scientifiques attestent ce pouvoir de l’artémisinine sur les cellules cancéreuses et les tumeurs :

  • une étude de 2017 démontre que l’artémisinine présente de puissantes capacités anticancéreuses ; (14)
  • une étude de la même année confirme que cette substance inhibe la prolifération des cellules cancéreuses de la vésicule biliaire ; (15)
  • une autre étude précise que les artémisinines (l’artémisinine et ses dérivés) sont à même de supprimer la signalisation TGF-β in vivo, ce qui inactive les fibroblastes associés au cancer et déclenche l’inhibition des métastases cancéreuses du cancer du sein ; (16)
  • en ce qui concerne les cancers du poumon, il a été révélé que l’artémisinine pouvait supprimer la progression des tumeurs pulmonaires en inhibant la voie Wnt/β-caténine ; (17)
  • d’autres études mettent en avant leurs effets cytotoxiques contre un large éventail de cancers, in vitro et in vivo ; (18) (19)
  • citons également des études complémentaires qui recensent l’ensemble des procédés utilisés par l’artémisinine pour éliminer les tumeurs : dégradation de l’ADN des cellules cancéreuses, induction de l’apoptose, autophagie, nécroptose, oncose, inhibition du cycle cellulaire en phase G0/G1, inhibition de l’angiogenèse... (20) (21)

À noter : durant cette phase temporaire d’élimination des cellules néfastes, mieux vaudra éviter de se supplémenter avec des nutriments antioxydants, qui viendraient entraver l’action oxydante de l’artémisinine.

L’action anti-inflammatoire et immunomodulatrice de l’artémisinine

Une étude de 2015 a également constaté que l’artémisinine « possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires et immunorégulatrices », à même d’équilibrer son caractère immunostimulant. (22)

Ces effets anti-inflammatoires ont été attribués à l’inhibition de récepteurs multiples : de type Toll, à activité tyrosine kinaseSyk, phospholipase Cγ, etc. (23)

Prenons l’exemple de la goutte, ce rhumatisme inflammatoire causé par un excès d’acide urique dans le sang : une étude de septembre 2019 a montré que l’artémisinine était capable d’inhiber l’activation de l’inflammasome NLRP3 (en supprimant l’interaction entre NLRP3 et la protéine NEK7), et donc de soulager ce trouble inflammatoire. (24)

Une autre étude nous apprend que l’artémisinine exerce une action positive contre la neuroinflammation : régulation du processus inflammatoire au sein du système nerveux central, suppression de l’inflammation systémique, soulagement de l’inflammation intestinale... (25)

D’après le chercheur Ives Charlie-Silva, l’artémisinine « est capable de moduler la réponse immunitaire en régulant la prolifération cellulaire et la libération de cytokines ». Le principe actif de l’absinthe douce contribue ainsi à l’apaisement des réactions auto-immunes excessives. (26).

Quels sont les composants d’Artemisinin ?

Conçu pour agir comme un véritable bouclier biologique contre les infections, le supplément nutritionnel Artemisinin est uniquement composé d’ingrédients naturels.

Son composant principal, l’artémisinine, est recueilli dans les parties aériennes de l’armoise annuelle. Si cette plante, également appelé absinthe douce, était régulièrement employée dans le monde de la médecine chinoise traditionnelle, elle était également très appréciée en Europe, et ce dès l’Antiquité : on lui reconnaissait le pouvoir de fortifier l’organisme, de soulager les troubles digestifs et les règles douloureuses, de servir de vermifuge... Dans le produit que nous vous présentons, l’extrait d’artémisinine est standardisé à 98 % pour vous garantir une efficacité optimale.

Cet immunostimulant est complété et stabilisé par un apport en gomme d’acacia (un exsudat de sève récolté dans l’arbre africain Acacia senegalensis) et en farine de riz blanc.

Comment prendre Artemisinin ?

Rien de plus simple : il vous suffit d’avaler deux gélules par jour. La diffusion de la substance au travers du corps et du cerveau est très rapide. L’artémisinine, par ailleurs, est extrêmement bien tolérée par le corps tant que l’on s'en tient à la dose recommandée.

Rappelez-vous également qu’il est conseillé de demander l’avis de votre médecin avant de commencer une cure de complément alimentaire. Évitez aussi de suivre une cure d'artémisinine au cours d'une grossesse.

Pour optimiser la prise d’Artemisinin, vous avez aussi tout intérêt :

  • à pratiquer une activité physique régulière, ce qui réduit les risques d’infection et facilite la guérison (27) ;
  • à prendre soin de votre microbiote intestinal, qui joue un rôle majeur dans la défense de votre organisme, en prenant des probiotiques (comme Probio Forte™) (28) ;
  • à améliorer la qualité de votre sommeil afin de diminuer votre vulnérabilité aux infections et d’atténuer vos inflammations (29) ;
  • à diminuer votre niveau de stress, car des sécrétions trop importantes et trop prolongées de cortisol, l’hormone associée au stress, provoquent une détérioration des défenses naturelles (30)
  • et à vous supplémenter en magnésium (par exemple en prenant de l’OptiMag) pour réduire votre fatigue et, là aussi, renforcer votre immunité. (31)
Informations nutritionnelles
Dose journalière : 2 gélules
Nombre de doses par boîte: 30

Quantité
par dose

Artémisinine (extrait des parties aériennes d’Artemisia annua standardisé à 98 % d’artémisinine) 300 mg
Autres ingrédients : gomme d’acacia, farine de riz blanc.

Chaque gélule contient 150 mg d'artemisinine
Conseils d'utilisation
Adultes. Prendre 2 gélules par jour.
Pas encore d'avis pour ce produit
0
Références scientifiques
  1. Zyad A, Tilaoui M, Jaafari A, Oukerrou MA, Mouse HA. More insights into the pharmacological effects of artemisinin. Phytother Res. 2018;32(2):216–229.
  2. Niyi Awofeso, « Project 523: transformation of Artemisinin from traditional Chinese medicine to mainstream anti-malaria chemotherapy », Spatula DD, vol. 1, no 2,‎ 2011, p. 115.
  3. Tu Y. Artemisinin-A Gift from Traditional Chinese Medicine to the World (Nobel Lecture). Angew Chem Int Ed Engl. 2016;55(35):10210–10226.
  4. Lai H, Sasaki T, Singh NP, Messay A. Effects of artemisinin-tagged holotransferrin on cancer cells. Life Sci. 2005;76(11):1267–1279.
  5. Saeed MEM, Krishna S, Greten HJ, Kremsner PG, Efferth T. Antischistosomal activity of artemisinin derivatives in vivo and in patients. Pharmacol Res. 2016;110:216–226.
  6. Lam NS, Long X, Su XZ, Lu F. Artemisinin and its derivatives in treating helminthic infections beyond schistosomiasis. Pharmacol Res. 2018;133:77–100.
  7. Loo CS, Lam NS, Yu D, Su XZ, Lu F. Artemisinin and its derivatives in treating protozoan infections beyond malaria. Pharmacol Res. 2017;117:192–217.
  8. Feng J, Weitner M, Shi W, Zhang S, Sullivan D, Zhang Y. Identification of Additional Anti-Persister Activity against Borrelia burgdorferi from an FDA Drug Library. Antibiotics (Basel). 2015;4(3):397–410. Published 2015 Sep 16.
  9. Feng J, Shi W, Zhang S, Sullivan D, Auwaerter PG, Zhang Y. A Drug Combination Screen Identifies Drugs Active against Amoxicillin-Induced Round Bodies of In Vitro Borrelia burgdorferi Persisters from an FDA Drug Library. Front Microbiol. 2016;7:743. Published 2016 May 23.
  10. Patel YS, Mistry N, Mehra S. Repurposing artemisinin as an anti-mycobacterial agent in synergy with rifampicin. Tuberculosis (Edinb). 2019;115:146–153.
  11. Efferth T. Beyond malaria: The inhibition of viruses by artemisinin-type compounds. Biotechnol Adv. 2018;36(6):1730–1737.
  12. Bhaw-Luximon A, Jhurry D. Artemisinin and its derivatives in cancer therapy: status of progress, mechanism of action, and future perspectives. Cancer Chemother Pharmacol. 2017;79(3):451–466.
  13. Zyad A, Tilaoui M, Jaafari A, Oukerrou MA, Mouse HA. More insights into the pharmacological effects of artemisinin. Phytother Res. 2018;32(2):216–229.
  14. Kumari K, Keshari S, Sengupta D, Sabat SC, Mishra SK. Transcriptome analysis of genes associated with breast cancer cell motility in response to Artemisinin treatment. BMC Cancer. 2017;17(1):858. Published 2017 Dec 15.
  15. Jia J, Qin Y, Zhang L, et al. Artemisinin inhibits gallbladder cancer cell lines through triggering cell cycle arrest and apoptosis. Mol Med Rep. 2016;13(5):4461–4468.
  16. Yao Y, Guo Q, Cao Y, et al. Artemisinin derivatives inactivate cancer-associated fibroblasts through suppressing TGF-β signaling in breast cancer [published correction appears in J Exp Clin Cancer Res. 2019 Nov 5;38(1):451]. J Exp Clin Cancer Res. 2018;37(1):282. Published 2018 Nov 26.
  17. Tong Y, Liu Y, Zheng H, et al. Artemisinin and its derivatives can significantly inhibit lung tumorigenesis and tumor metastasis through Wnt/β-catenin signaling. Oncotarget. 2016;7(21):31413–31428.
  18. Li X, Gu S, Sun D, Dai H, Chen H, Zhang Z. The selectivity of artemisinin-based drugs on human lung normal and cancer cells. Environ Toxicol Pharmacol. 2018;57:86–94.
  19. Wong YK, Xu C, Kalesh KA, et al. Artemisinin as an anticancer drug : Recent advances in target profiling and mechanisms of action. Med Res Rev. 2017;37(6):1492–1517.
  20. Efferth T. From ancient herb to modern drug: Artemisia annua and artemisinin for cancer therapy. Semin Cancer Biol. 2017;46:65–83.
  21. Slezakova S, Ruda-Kucerova J. Anticancer Activity of Artemisinin and its Derivatives. Anticancer Res. 2017;37(11):5995–6003.
  22. Hou L, Huang H. Immune suppressive properties of artemisinin family drugs. Pharmacol Ther. 2016;166:123–127.
  23. Ho WE, Peh HY, Chan TK, Wong WS. Artemisinins: pharmacological actions beyond anti-malarial. Pharmacol Ther. 2014;142(1):126–139.
  24. Kim SK, Choe JY, Park KY. Anti-inflammatory effect of artemisinin on uric acid-induced NLRP3 inflammasome activation through blocking interaction between NLRP3 and NEK7. Biochem Biophys Res Commun. 2019;517(2):338–345.
  25. Shi Z, Chen Y, Lu C, et al. Resolving neuroinflammation, the therapeutic potential of the anti-malaria drug family of artemisinin. Pharmacol Res. 2018;136:172–180.
  26. Charlie-Silva I, Fraceto LF, de Melo NFS. Progress in nano-drug delivery of artemisinin and its derivatives: towards to use in immunomodulatory approaches. Artif Cells Nanomed Biotechnol. 2018;46(sup3):S611–S620.
  27. Booth FW, Roberts CK, Thyfault JP, Ruegsegger GN, Toedebusch RG. Role of Inactivity in Chronic Diseases: Evolutionary Insight and Pathophysiological Mechanisms. Physiol Rev. 2017;97(4):1351–1402.
  28. Perez Martinez G., Bauerl C., Collado M.C. Understanding gut microbiota in elderly’s health will enable intervention through probiotics. Benef. Microbes. 2014;5:235–246.
  29. Doherty R, Madigan S, Warrington G, Ellis J. Sleep and Nutrition Interactions: Implications for Athletes. Nutrients. 2019;11(4):822. Published 2019 Apr 11.
  30. Cohen S, Janicki-Deverts D, Doyle WJ, et al. Chronic stress, glucocorticoid receptor resistance, inflammation, and disease risk. Proc Natl Acad Sci U S A. 2012;109(16):5995–5999.
  31. Tam M, Gómez S, González-Gross M, Marcos A. Possible roles of magnesium on the immune system. Eur J Clin Nutr. 2003;57(10):1193–1197.

Les incontournables

Nouveau
Daily 3®Daily 3®

La formule multivitaminée la plus complète que l’on puisse prendre en une seule gélule.

49.00 €(53.25 US$)
+
ABG10+® 125 mgABG10+® 125 mg

Le premier et unique extrait d’ail noir soutenu par les études scientifiques

19.00 €(20.65 US$)
+
Green Propolis 400 mgGreen Propolis 400 mg

Un antibiotique naturel d’une incroyable richesse biologique

47.00 €(51.07 US$)
+
Asc2P 250 mgAsc2P 250 mg

Une forme stable et puissante de vitamine C (Asc2P)

32.00 €(34.77 US$)
+
AntiOxidant SynergyAntiOxidant Synergy

Une puissante défense antioxydante polyvalente.

43.00 €(46.73 US$)
+
CBD 25 mgCBD 25 mg

Un analgésique naturel et puissant pour éliminer durablement les douleurs

63.00 €(68.46 US$)
+
Berberine 500 mgBerberine 500 mg

Un extrait pur à 97 % issu de l’épine-vinette (Berberis vulgaris) pour la santé cardiovasculaire

32.00 €(34.77 US$)
+
Nouveau
Senolytic ComplexSenolytic Complex

Les sénolytiques : une formule révolutionnaire pour pulvériser les cellules sénescentes à l’origine du vieillissement

84.00 €(91.28 US$)
+
Newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
et obtenez un rabais permanent de 5%
Notre sélection d'articles
7 aliments pour renforcer vos défenses immunitaires

Bien s'alimenter est primordial pour améliorer votre immunité. Suivez ce petit guide alimentaire pour un système immunitaire au top !

Quercétine : quels bienfaits ? Dans quels compléments en trouver ?

En ces temps de pandémie, tous les regards se tournent vers les substances naturelles capables de renforcer l'immunité. La quercétine est ainsi souvent mise en avant. Qui est-elle, quels sont ses réels bienfaits et où peut-on la trouver ?

Coronavirus : qui est-il ? Comment se protéger du virus du COVID-19 ?

Tout le monde en parle... Mais à quoi correspond vraiment le virus du COVID-19 ? Et comment s'en protéger au mieux ? SuperSmart vous propose un dossier clair et précis sur cette question brûlante.

Artemisinin
-
+
38.00 €
(41.29 US$)
Ajouter au panier
© 1997-2020 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2020 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Erreur :
ok