0
fr
US
X
× SuperSmart Acheter par problème de santé Acheter par ingrédient Les meilleures ventes Nouveautés Promotions Mon compte Accès professionnel Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Accueil Acheter par problème de santé Anti-âge Fisetin 500 mg
Nouveau
Fisetin 500 mg
Fisetin 500 mg Fisetin 500 mg
Fisetin 500 mg
Anti-âge Avis clients
84.00 €(93.03 US$)
Nouveau
en stock
Description
Le plus puissant des sénolytiques naturels pour éradiquer les cellules sénescentes et réactiver l’autophagie
  • Dosage imbattable de 500 mg de fisétine pour un « nettoyage » de l’organisme en profondeur.
  • Favorise l’autodestruction des cellules sénescentes qui sont à l’origine du vieillissement et des troubles liés à l’âge (fragilité musculaire, déclin cognitif, troubles cardio-vasculaires, inflammation chronique…).
  • Aide les cellules à éliminer les déchets toxiques qui encombrent leur cytoplasme pour un « coup de boost » instantané.
  • S’appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes (sénothérapie et autophagie).
  • Extrait naturellement de la tige de Rhus succedanea et normalisé à 98 % (pureté maximale).
  • Contribue également au renforcement des os et à la communication neuronale (renforcement de la mémoire et des processus cognitifs).
-
+
60 Gél. Vég.
Ajouter au panier
Liste d'envie
Fisetin 500 mg

Complément Sénolytique de Fisétine

Fisetin 500 mg est le complément sénolytique le plus puissant jamais mis sur le marché. Il fait partie de la grande famille des polyphénols antioxydants naturels, comme la quercétine, le kaempférol ou la myricétine.

Il est destiné à éliminer les cellules sénescentes disséminées dans tout le corps humain. Ce sont des cellules « monstrueuses » qui ne participent plus aux fonctions de l’organisme, mais qui persistent dans le milieu et parasitent les cellules saines. D’importantes recherches scientifiques ont montré que ces cellules sénescentes étaient directement associées au vieillissement et au déclin. Avec l’âge, elles sont de plus en plus nombreuses.

La fisétine contribue également à activer l’autophagie, un mécanisme qui sert à éliminer certains éléments toxiques s’accumulant dans la cellule. Sa découverte par le professeur Yoshinori Ohsumi a été récompensée par le prix Nobel de médecine en octobre 2016.

Qu’est-ce que la fisétine ?

La fisétine est une molécule polyphénolique que l’on trouve dans des fruits assez communs comme la fraise (160 mg/kg), la pomme (27mg/kg) et le kaki (10 mg/kg), ainsi que dans certaines plantes d’usage médicinal. Elle a été décrite comme ayant de multiples activités biologiques bénéfiques comprenant l’inhibition de la prolifération cellulaire, la neuroprotection, la protection osseuse et la lutte contre l’inflammation. Mais les deux propriétés les plus sensationnelles restent sa capacité à détruire les cellules sénescentes qui parasitent l’organisme et à activer le mécanisme d’autophagie permettant aux cellules de digérer leurs propres déchets. Plusieurs études ont montré qu’elle permettait ainsi d’étendre la longévité et de réduire les marqueurs de la sénescence chez l’homme.

Sa nature hydrophobe lui permet de pénétrer facilement dans les cellules via la membrane cellulaire. Elle favorise ensuite l’autodestruction des cellules anormales (comme les cellules sénescentes) en activant diverses protéines caractéristiques. L’un de ses grands avantages par rapport à d’autres sénolytiques est de réduire la fraction des cellules sénescentes de l’immunité (lymphocytes T et NK), ce qui permet d’amplifier son effet bénéfique, car les cellules immunitaires sont elles-mêmes importantes pour nettoyer les cellules sénescentes.

Une étude importante a permis de mettre en lumière ses propriétés sénolytiques et son impact sur la longévité : Fisetin is a senotherapeutic that extends health and lifespan.

Elle permet également d’aider les cellules à se débarrasser de leurs déchets toxiques en les digérant. C’est le fameux mécanisme d’autophagie. La perturbation de ce mécanisme (à la suite par exemple de mutations) peut provoquer des maladies chroniques comme le cancer et les maladies neurologiques.

Quels sont les mécanismes d’action de Fisetin 500 mg ?

La fisétine est un produit rare, capable d’agir sur trois grands phénomènes associés au vieillissement : la multiplication des cellules sénescentes, l’inactivation du processus d’autophagie et le déclin de la communication neuronale.

En quoi les cellules sénescentes sont-elles néfastes pour l’organisme ? Comment fonctionne la sénothérapie ?

En 2014, des chercheurs ont fait une avancée majeure dans la lutte contre le vieillissement. Ils ont identifié des cellules totalement défraîchies dans les tissus des personnes de plus de 40 ans. Ces cellules, dites « sénescentes », sont des cellules dégénérées, incapables de remplir leurs fonctions et réparties dans tous les tissus de l’organisme. Elles ne sont plus en état de fonctionner normalement, mais elles n’ont pas été éliminées par l’organisme et s’accumulent donc pathologiquement dans le milieu. Ces cellules sont rares chez les jeunes individus, mais elles augmentent avec l’âge, en particulier dans le tissu adipeux, le muscle squelettique, les vaisseaux sanguins, le cerveau, les reins et la peau.

Malheureusement, les cellules sénescentes ne se contentent pas d’occuper le terrain : elles freinent l’activité des cellules saines voisines en libérant continuellement des substances pro-inflammatoires (IL-1, IL-6 et IL-8), des vésicules et des protéines insolubles (fibronectine, collagène) dans le milieu extracellulaire. Ces substances indiquent aux autres cellules l’état de détérioration avancé dans lequel elles se trouvent, mais elles influent aussi sur le fonctionnement des cellules saines voisines ! De nombreuses études ont pu démontrer, ces trois dernières années, que la quantité de cellules sénescentes dans l’organisme était directement liée au rythme du vieillissement et au développement des troubles liés à l’âge. Une faible quantité de cellules sénescentes suffit à semer le chaos dans un tissu et à provoquer l’apparition de nombreux troubles liés à l’âge : inflammation systémique, arthrose, athérosclérose, maladies chroniques, sarcopénie, cataracte, résistance à l’insuline, hyporéactivité vasculaire...

Une seule solution : chasser ces cellules sénescentes

En temps normal, ces cellules devraient s’autodétruire pour éviter de nuire à l’organisme (on appelle cela l’apoptose), mais chez elles, le mécanisme ne fonctionne pas. Elles sont donc condamnées à parasiter l’organisme et à semer le chaos tout autour d’elles. Heureusement, les chercheurs ont identifié plusieurs composés capables de réparer spécifiquement ce mécanisme défectueux, entraînant ainsi leur autodestruction. Ils ont appelé ces composés hors du commun des « sénolytiques ». La fisétine est le plus puissant d’entre eux : elle permet de tuer sélectivement les cellules sénescentes pour atténuer la sévérité des maladies liées à l’âge, augmenter la résilience ainsi que la longévité et retarder les effets du vieillissement. C’est un dépoussiérage complet qui permet aux cellules saines de reprendre le contrôle et de refaire fonctionner l’organisme à plein régime.

Empêcher les cellules saines de se transformer en cellules sénescentes

Une cellule jeune et saine est capable de « digérer » une partie de son contenu (protéines, débris cellulaires, micro-organismes…) si celui-ci est nuisible pour son fonctionnement. On appelle cette dégradation volontaire « l’autophagie ». C’est un processus à la fois de nettoyage et de recyclage. « Ce processus est très important car si la cellule n'est pas capable de se nettoyer, on va avoir une accumulation de déchets », explique Isabelle Vergne, une chercheuse au CNRS qui travaille sur l'autophagie. « Si ce processus est complètement déréglé, cela peut entraîner de nombreuses pathologies », ajoute-t-elle. De son côté le professeur Ioannis Nezis de l'Université britannique de Warwick dit que les chercheurs essayent « de comprendre pourquoi ce processus diminue avec l'âge et de trouver des innovations capables de l'activer afin de maintenir nos cellules en bon état plus longtemps, et de pouvoir vivre une vie meilleure et plus longue. »

Le professeur Ohsumi, récompensé par le prix Nobel de médecine en 2016, a pu identifier les gènes nécessaires à l’utilisation de cette pratique, et il a montré que dans certaines maladies liées à l’âge comme les maladies neurodégénératives, le diabète ou l’athérosclérose, il est nécessaire de stimuler voire de réactiver ce processus d’autophagie pour aider les cellules malades à se débarrasser des agrégats de protéines qui viennent s’y accumuler. Or, la fisétine fait partie de ces substances capables de stimuler l’autophagie.

La fisétine favorise aussi la survie des neurones

De nombreuses études ont montré que la fisétine contribuait à améliorer la mémoire et la concentration, à protéger les neurones, et à en favoriser la croissance. C’est un composé capable de traverser la barrière hémato-encéphalique, puis de promouvoir la communication entre les neurones de l’hippocampe, une région du cerveau associée à la mémoire à long terme. Elle renforce la cohésion entre les différents facteurs de protection neuronale et le maintien énergétique des niveaux d’ATP dans les neurones.

Un renforcement osseux précieux après 50 ans

Des chercheurs s’intéressent au potentiel de la fisétine pour lutter contre l’ostéoporose, un déséquilibre qui touche plus de 3 millions de femmes en France. C’est un trouble osseux qui augmente considérablement le risque de fractures et altère la qualité de vie des personnes touchées. Comme les traitements conventionnels présentent des effets secondaires délétères, les alternatives naturelles sont très recherchées.

La fisétine agit sur le remodelage osseux, un phénomène qui résulte de l’activité des ostéoblastes – des cellules qui fabriquent de l’os – et de celle des ostéoclastes – des cellules qui détruisent l’os. Dans le cas de l’ostéoporose, le déséquilibre entre l’action de ces deux types de cellules conduit peu à peu à une densité minérale osseuse trop basse et à une altération de micro-architecture de l’os. Ce qui est intéressant avec la fisétine, c’est qu’elle permet un rééquilibrage du remodelage osseux grâce à une activité combinée: elle stimule l’activité des cellules ostéoblastes qui synthétisent et structurent le tissu osseux, et elle bloque la différentiation ainsi que l’activité des ostéoclastes responsables de la résorption osseuse.

Comment prendre Fisetin 500 mg ?

Fisetin 500 mg peut être utilisé en cure (annuelle ou trimestrielle) ou en continu selon les besoins. La prise des gélules doit se faire au moment des repas. Le dosage a été choisi en fonction d’une étude animale aux résultats spectaculaires et grâce à l’approche usuelle de conversion des dosages de l’animal à l’homme. Il s’agit d’une alternative plus puissante à la déjà célèbre formule Senolytic Complex.

Il faut savoir que la curcumine inhibe la glucuronoconjugaison de la fisétine et améliore donc sa biodisponibilité (d’un facteur 30 si l’on en croit certaines études). Le DHA, quant à lui, agit de façon synergique avec la fisétine pour freiner la résorption osseuse. Les bioflavonoïdes comme le pycnogénol et la quercétine se potentialisent entre eux : il est donc tout aussi pertinent de les associer.

Pour appuyer les effets anti-âge de la fisétine, il est possible également de l’associer au nicotinamide mononucleotide, le précurseur le plus direct du nicotinamide adénine dinucléotide (une co-enzyme dont la baisse de production contribue irrémédiablement au vieillissement et au déclin des fonctions de l’organisme).

Attention : la fisétine n’est pas recommandée en parallèle d’une consommation de médicaments de la classe des antivitaminiques K, qui sont des anticoagulants oraux répandus.

Informations nutritionnelles
Dose journalière : 2 gélules
Nombre de doses par boîte : 30

Quantité par dose

Fisétine (provenant de 510 mg d’extrait de tige de Rhus succedanea standardisé à 98% de fisétine (7,3’,4’-flavon-3-ol) 500 mg
Autres ingrédients : gomme d’acacia, farine de riz blanc.
Conseils d'utilisation
Adultes. Prendre 2 gélules par jour. Chaque gélule contient 250 mg de fisétine.
Références scientifiques
  1. Syed, D. N., Adhami, V. M., Khan, N., Khan, M. I., & Mukhtar, H. (2016). Exploring the molecular targets of dietary flavonoid fisetin in cancer. Seminars in Cancer Biology, 40-41, 130–140. doi:10.1016/j.semcancer.2016.04.003
  2. Maher, P. (2006). A comparison of the neurotrophic activities of the flavonoid fisetin and some of its derivatives. Free Radical Research, 40(10), 1105–1111. doi:10.1080/10715760600672509
  3. Liu, S.-H., Lin, C.-H., Hung, S.-K., Chou, J.-H., Chi, C.-W., & Fu, S.-L. (2010). Fisetin Inhibits Lipopolysaccharide-Induced Macrophage Activation and Dendritic Cell Maturation. Journal of Agricultural and Food Chemistry, 58(20), 10831–10839. doi:10.1021/jf1017093
  4. MJ Yousefzadeh, Zhu Y et al.Fisetin is a senotherapeutic that extends health and lifespan.EBioMedicine.2018 Oct;36:18-28. doi:10.1016/j.ebiom.2018.09.015. Epub 2018 Sep 29.
  5. Wood J.G., Rogina B., Lavu S., Howitz K., Helfand S.L., Tatar M. Sirtuin activators mimic caloric restriction and delay ageing in metazoans.Nature. 2004;430(7000):686-689.
  6. Iannello A., Thompson T.W., Ardolino M., Lowe S.W., Raulet D.H. p53-dependent chemokine production by senescent tumor cells supports NKG2D-dependent tumor elimination by natural killer cells. J Exp Med. 2013;210(10):2057-2069
  7. Swanson E.C., Manning B., Zhang H., Lawrence J.B.Higher-order unfolding of satellite heterochromatin is a consistent and early event in cell senescence.J Cell Biol. 2013;203(6):929-942.
  8. Tchkonia T., Morbeck D.E., von Zglinicki T., van Deursen J., Lustgarten J., Scrable H. Fat tissue, aging, and cellular senescence.Aging Cell. 2010;9:667-684
  9. Lee BY, Han JA, Im JS, Morrone A, Johung K, Goodwin EC, et al.Senescence-associated beta-galactosidase is lysosomal beta-galactosidase.Aging Cell.2006;5(2):187-95.Epub 2006/04/22. 10.1111/j.1474-9726.2006.00199.x
  10. Toutfaire M, Bauwens E, Debacq-Chainiaux F. Biochem Pharmacol.The impact of cellular senescence in skin ageing: A notion of mosaic and therapeutic strategies.
  11. L. Urbanelli, S. Buratta, K. Sagini, B. Tancini, C. Emiliani, Extracellular vesicles as new players in cellular senescence, Int.J. Mol.Sci. 17 (9) (2016).
  12. M. Toutfaire et al., The impact of cellular senescence in skin ageing:A notion of mosaic and therapeutic strategies, Biochem.Pharmacol. (2017), http://dx.doi.org/10.1016/j.bcp.2017.04.011
  13. Campisi J. Aging, cellular senescence, and cancer.Annual review of physiology.2013;75:685-705.Epub 2012/11/13. 10.1146/annurev-physiol-030212-183653 .
  14. Herbig U., Ferreira M., Condel L., Carey D., Sedivy J.M.Cellular senescence in aging primates.Science. 2006;311(5765):1257.
  15. Zhu Y, Armstrong JL, Tchkonia T, Kirkland JL.Cellular senescence and the senescent secretory phenotype in age-related chronic diseases.Curr Opin Clin Nutr Metab Care.2014;17:324-28. doi: 10.1097/MCO.0000000000000065.
  16. Xu M, Palmer AK, Ding H, Weivoda MM, Pirtskhalava T, White TA, Sepe A, Johnson KO, Stout MB, Giorgadze N, Jensen MD, LeBrasseur NK, Tchkonia T, Kirkland JL.Targeting senescent cells enhances adipogenesis and metabolic function in old age. eLife.2015;4:e12997. doi: 10.7554/eLife.12997.
  17. Jeyapalan JC, Sedivy JM.Cellular senescence and organismal aging.Mech Ageing Dev.2008;129(7-8):467-74.Epub 2008/05/27. 10.1016/j.mad.2008.04.001
  18. Maher, P. (2017). Protective effects of fisetin and other berry flavonoids in Parkinson’s disease. Food & Function, 8(9), 3033–3042. doi:10.1039/c7fo00809k
  19. He, W., Abe, K., & Akaishi, T. (2018). Oral administration of fisetin promotes the induction of hippocampal long-term potentiation in vivo. Journal of Pharmacological Sciences, 136(1), 42–45. doi:10.1016/j.jphs.2017.12.008
  20. Fu, C., Chen, M., Tseng, Y., Chen, M., Zhou, Z., Yang, J., … Huang, C. (2019). Fisetin activates Hippo pathway and JNK/ERK/AP‐1 signaling to inhibit proliferation and induce apoptosis of human osteosarcoma cells via ZAK overexpression. Environmental Toxicology, 34(8), 902–911. doi:10.1002/tox.22761
  21. Léotoing, L., Davicco, M.-J., Lebecque, P., Wittrant, Y., & Coxam, V. (2014). The flavonoid fisetin promotes osteoblasts differentiation through Runx2 transcriptional activity. Molecular Nutrition & Food Research, 58(6), 1239–1248. doi:10.1002/mnfr.201300836
  22. Zheng, W., Feng, Z., You, S., Zhang, H., Tao, Z., Wang, Q., … Wu, Y. (2017). Fisetin inhibits IL-1β-induced inflammatory response in human osteoarthritis chondrocytes through activating SIRT1 and attenuates the progression of osteoarthritis in mice. International Immunopharmacology, 45, 135–147. doi:10.1016/j.intimp.2017.02.009
  23. Anroop B. Nair & Shery Jacob, A simple practice guide for dose conversion between animals and human, J Basic Clin Pharm. March 2016-May 2016 ; 7(2) : 27-31
  24. Touil YS, Auzeil N, Boulinguez F, Saighi H, Regazzetti A, Scherman D, Chabot GG.Fisetin disposition and metabolism in mice: identification of geraldol as an active metabolite.Biochem Pharmacol.2011;82:1731-39. doi: 10.1016/j.bcp.2011.07.097

Packs synergie

Nouveau
Fisetin 500 mg
Fisetin 500 mg
Le plus puissant des sénolytiques naturels pour éradiquer les cellules sénescentes et réactiver l’autophagie
84.00 €(93.03 US$)
Super Quercetin 500 mg
Super Quercetin 500 mg
Le complément de quercétine anhydre breveté le plus avancé du marché
42.00 €(46.52 US$)
Pack "Anti-âge"
126.00 €(139.54 US$)
Nouveau
Fisetin 500 mg
Fisetin 500 mg
Le plus puissant des sénolytiques naturels pour éradiquer les cellules sénescentes et réactiver l’autophagie
84.00 €(93.03 US$)
Super DHA 310 mg
Super DHA 310 mg
310 mg de DHA et 43 mg d'EPA par softgel
33.00 €(36.55 US$)
Pack "Anti-âge"
117.00 €(129.58 US$)
Nouveau
Fisetin 500 mg
Fisetin 500 mg
Le plus puissant des sénolytiques naturels pour éradiquer les cellules sénescentes et réactiver l’autophagie
84.00 €(93.03 US$)
Super Curcuma 500 mg
Super Curcuma 500 mg
Un extrait de curcuma breveté et conçu pour une absorption optimale des curcuminoïdes (29 fois plus assimilables que les produits conventionnels)
45.00 €(49.84 US$)
Pack "Anti-âge"
129.00 €(142.87 US$)
Newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
et obtenez un rabais permanent de 5%
Notre sélection d'articles
Comment la curcumine permet-elle à l'organisme de mieux se défendre contre le cancer ?

Retour sur une découverte marquante dans la lutte contre le cancer : le mécanisme d'action de la curcumine à l'intérieur de nos cellules.

La conversation autour du cancer que vous auriez aimé lire plus tôt

Alimentation, impact du stress, causes possibles des mutations, explication des phénomènes… Deux interlocuteurs explorent en profondeur les recoins du cancer.

Collagène : l’arme anti-rides ?

Vous voulez stopper les effets du temps ? Le collagène est la vedette de l’industrie cosmétique pour éliminer les rides. Oui, mais peut-on vraiment faire confiance à cet élixir de jeunesse ? On vous dit tout.

Fisetin 500 mg
-
+
84.00 €
(93.03 US$)
Ajouter au panier
© 1997-2019 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2019 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Advent calandar ×