0
fr
US
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires
Visiter notre boutique Mon compte Accès professionnel Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Prostate et Confort urinaire Questions réponses

Probiotique vaginal : lequel choisir pour votre flore intime ?

Vous cherchez le meilleur probiotique pour votre flore vaginale ? Découvrez comment prendre soin de ce microbiote méconnu qui joue pourtant un rôle crucial dans la santé intime.
Quel probiotique prendre pour la flore vaginale
Apprenez à identifier les micro-organismes bons pour votre microbiote vaginal.
Rédaction Supersmart.
2022-06-23Commentaires (0)

Le microbiote vaginal, c’est quoi ?

Le microbiote vaginal correspond à l’ensemble des micro-organismes cohabitant dans le vagin. Pour faire simple, il est finalement au domaine intime ce que le microbiote intestinal est à nos intestins !

Sa fonction est double : protéger la muqueuse vaginale des pathogènes en la tapissant d’un biofilm, et maintenir le pH dans une fourchette idéale (entre 3,5 et 4,5) (1).

Garant de la bonne santé du vagin, ce précieux écosystème est parfois en proie à des déséquilibres : on parle alors de dysbiose. Celle-ci est généralement causée par des facteurs hormonaux ou environnementaux tels que la prise de médicaments, le stress, la fatigue ou une hygiène intime inadaptée (2).

En laissant certaines souches bactériennes prendre l’ascendant, la dysbiose vaginale instaure un terrain propice à l’apparition de certains troubles gynécologiques ou urinaires (3). Lorsqu’ils deviennent récurrents, ces désagréments impactent profondément le confort génital ainsi que la vie sexuelle de la femme.

Ces micro-organismes sains qui peuplent la flore vaginale

200 : c’est peu ou prou le nombre d’espèces bactériennes distinctes recensées à ce jour dans le milieu vaginal (4). Mais à bien y regarder, un microbiote intime sain montre en réalité une faible diversité.

Il affiche en effet une majorité écrasante de bactéries lactiques (lactobacilles), qui représentent près de 90 % de sa composition. Ce bataillon protecteur constitue ce que l’on appelle la flore de Döderlein.

Bien que chaque profil soit unique, une femme présente habituellement entre 1 et 4 souches dominantes parmi Lactobacillus jensenii, Lactobacillus gasseri, Lactobacillus crispatus et Lactobacillus iners (5).

Les autres colonisateurs lactiques bénéfiques comprennent également L. acidophilus, L. casei, L. Plantarum, L. rhamnosus ou L. salivarius, qui siègent simultanément dans diverses régions du corps (comme la cavité buccale ou le tractus digestif) (6).

À noter : la composition de la flore vaginale est fortement dépendante des sécrétions œstrogéniques (7). Elle peut ainsi varier sensiblement au cours du cycle menstruel, pendant la grossesse ou lors de la ménopause.

Quel probiotique vaginal choisir ?

La finalité d’un probiotique vaginal est de réensemencer la flore physiologique avec des micro-organismes « amis » afin d’y restaurer un environnement harmonieux.

Pour une efficacité optimale, vous devrez donc logiquement miser en priorité sur les lactobacilles précités. Notez que d’autres espèces de bactéries lactiques, comme les bifidobactéries (employées entre autres pour la fermentation des yaourts), s’arriment également aux parois vaginales et gagnent à intégrer votre cure microbiotique (8).

Si le choix des bactéries est central, favoriser leur implantation au sein de la muqueuse l’est tout autant. Pour faciliter cette opération délicate, nous vous suggérons d’opter pour une formulation renfermant des prébiotiques, des substances visant à nourrir et à soutenir le développement des bactéries salutaires (9).

Vous rencontrez enfin deux modes d’administration pour les probiotiques vaginaux : la voie vaginale (via les ovules) ou la voie orale traditionnelle (gélules, comprimés…). Si la première emprunte un chemin plus direct, la seconde apparaît beaucoup moins contraignante. Tout est donc affaire de préférence personnelle.

Unissant 5 souches lactiques reconnues (Lactobacillus rhamnosus, Bifidobacterium lactis, Lactobacillus salivarius, Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus casei), le complément microbiotique oral Vaginal Health combine en une seule formulation les « bonnes bactéries » du microbiote vaginal, avec un apport élevé de 5 milliards de micro-organismes par gélule (10). Il contient également des fructo-oligosaccharides, des sucres non digestibles par l’organisme, afin de soutenir efficacement leur croissance (11).

Les bons réflexes pour prendre soin de sa flore intime

Au quotidien aussi, quelques bonnes mesures plaident en faveur d’une flore vaginale équilibrée :

Références scientifiques

  1. Barrientos-Durán A, Fuentes-López A, de Salazar A, Plaza-Díaz J, García F. Reviewing the Composition of Vaginal Microbiota: Inclusion of Nutrition and Probiotic Factors in the Maintenance of Eubiosis. Nutrients. 2020;12(2):419. Published 2020 Feb 6. doi:10.3390/nu12020419
  2. Chen X, Lu Y, Chen T, Li R. The Female Vaginal Microbiome in Health and Bacterial Vaginosis. Front Cell Infect Microbiol. 2021;11:631972. Published 2021 Apr 7. doi:10.3389/fcimb.2021.631972
  3. De Seta F, Lonnee-Hoffmann R, Campisciano G, et al. The Vaginal Microbiome: III. The Vaginal Microbiome in Various Urogenital Disorders. J Low Genit Tract Dis. 2022;26(1):85-92. doi:10.1097/LGT.0000000000000645
  4. Mendling W. Vaginal Microbiota. Adv Exp Med Biol. 2016;902:83-93. doi: 10.1007/978-3-319-31248-4_6. PMID: 27161352.
  5. Chee WJY, Chew SY, Than LTL. Vaginal microbiota and the potential of Lactobacillus derivatives in maintaining vaginal health. Microb Cell Fact. 2020;19(1):203. Published 2020 Nov 7. doi:10.1186/s12934-020-01464-4
  6. Supernatants Inhibit Candida parapsilosis Pathogenic Potential upon Infection of Vaginal Epithelial Cells Monolayer and in a Transwell Coculture System In Vitro. Microbiol Spectr. 2022 May 2:e0269621. doi : 10.1128/spectrum.02696-21. Epub ahead of print. PMID: 35499353.
  7. Kaur H, Merchant M, Haque MM, Mande SS. Crosstalk Between Female Gonadal Hormones and Vaginal Microbiota Across Various Phases of Women's Gynecological Lifecycle. Front Microbiol. 2020;11:551. Published 2020 Mar 31. doi:10.3389/fmicb.2020.00551
  8. Freitas AC, Hill JE. Quantification, isolation and characterization of Bifidobacterium from the vaginal microbiomes of reproductive aged women. 2017 Oct;47:145-156. doi: 10.1016/j.anaerobe.2017.05.012. Epub 2017 May 25. PMID: 28552417.
  9. Reid G. Probiotic and prebiotic applications for vaginal health. J AOAC Int. 2012 Jan-Feb;95(1):31-4. doi: 10.5740/jaoacint.sge_reid. PMID: 22468339.
  10. Bertuccini L, Russo R, Iosi F, Superti F. Effects of Lactobacillus rhamnosus and Lactobacillus acidophilus on bacterial vaginal pathogens. Int J Immunopathol Pharmacol. 2017;30(2):163-167. doi:10.1177/0394632017697987
  11. Rousseau V, Lepargneur JP, Roques C, Remaud-Simeon M, Paul F. Prebiotic effects of oligosaccharides on selected vaginal lactobacilli and pathogenic microorganisms. 2005 Jun;11(3):145-53. doi: 10.1016/j.anaerobe.2004.12.002. Epub 2005 Feb 12. PMID: 16701545.
  12. Martino JL, Vermund SH. Vaginal douching : evidence for risks or benefits to women's health. Epidemiol Rev. 2002;24(2):109-124. doi:10.1093/epirev/mxf004
  13. Chen Y, Bruning E, Rubino J, Eder SE. Role of female intimate hygiene in vulvovaginal health: Global hygiene practices and product usage. Womens Health (Lond). 2017;13(3):58-67. doi:10.1177/1745505717731011
  14. Brotman RM, He X, Gajer P, et al. Association between cigarette smoking and the vaginal microbiota: a pilot study. BMC Infect Dis. 2014;14:471. Published 2014 Aug 28. doi:10.1186/1471-2334-14-471
  15. Van Ende M, Wijnants S, Van Dijck P. Sugar Sensing and Signaling in Candida albicans and Candida glabrata. Front Microbiol. 2019;10:99. Published 2019 Jan 30. doi:10.3389/fmicb.2019.00099
  16. Ahrens P, Andersen LO, Lilje B, et al. Changes in the vaginal microbiota following antibiotic treatment for Mycoplasma genitalium, Chlamydia trachomatis and bacterial vaginosis. PLoS One. 2020;15(7):e0236036. Published 2020 Jul 28. doi:10.1371/journal.pone.0236036
  17. Chen Y, Bruning E, Rubino J, Eder SE. Role of female intimate hygiene in vulvovaginal health: Global hygiene practices and product usage. Womens Health (Lond). 2017;13(3):58-67. doi:10.1177/1745505717731011
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
Femme qui souffre d'une infection urinaire
Infections urinaires : 5 remèdes naturels anti-cystite

Bénigne la plupart du temps, l’infection urinaire n’en demeure pas moins douloureuse. Voici 5 astuces naturelles pour la prévenir et la soulager.

Homme senior qui mange des aliments bons pour la prostate
Santé de la prostate : quels aliments éviter ou privilégier ?

Avec l'âge, la plupart des hommes voient la santé de leur prostate se dégrader (d'où une miction difficile, des fuites urinaires, des levers nocturnes...) Quels aliments choisir ou écarter pour vous aider à conserver une prostate en bonne santé ?

feuilles d'orties fraiche
5 plantes reconnues pour leurs bienfaits sur la santé urinaire

Les troubles de la santé urinaire sont fréquents : affections de la prostate chez l'homme, cystite chez la femme... Zoom sur les cinq plantes recommandées pour un confort urinaire retrouvé.

Quel est le meilleur complément alimentaire pour les problèmes de prostate ?

Plus de 90 % des hommes finissent par avoir des problèmes de prostate. Découvrez ici les compléments les plus efficaces pour améliorer les symptômes et réduire son gonflement.

Troubles urinaires : un puissant remède naturel !

Personne n’est à l’abri de souffrir de troubles urinaires. Découvrez dans cet article un puissant remède naturel pour traiter les troubles urinaires chez la femme comme chez l’homme.

Hypertrophie bénigne de la prostate
Hypertrophie bénigne de la prostate : traitement et prévention

Comment reconnaître l’hypertrophie bénigne de la prostate ? Quand consulter ? Quel traitement ? Comment protéger sa prostate ? SuperSmart vous dit tout.

Ces produits devraient vous intéresser

ProstaNatural FormulaProstaNatural Formula

Une formule optimisée pour les hommes de plus de 50 ans

45.00 €(44.17 US$)
+
Beta-SitosterolBeta-Sitosterol

Un complément de bêta-sitostérol adapté aux problèmes de prostate

26.00 €(25.52 US$)
+
Saw PalmettoSaw Palmetto

Un extrait de baies de palmier scie, riche en acides gras, qui contribue à la santé de la prostate

24.00 €(23.55 US$)
+
Nettle Root ExtractNettle Root Extract

Un extrait naturel de racine d’ortie qui participe à la santé de la prostate

27.00 €(26.50 US$)
+
Prostaphil<sup>2</sup>®Prostaphil2®

Un extrait de pollen breveté pour la santé de la prostate

62.00 €(60.85 US$)
+
-35%
Prosta-FriendlyProsta-Friendly

Un extrait révolutionnaire de canneberge

16.25 €25.00 €(15.95 US$)
+
Complete UricareComplete Uricare

La formule nutritionnelle ultime pour la santé du système urinaire

52.00 €(51.04 US$)
+
LycopeneLycopene

Un mélange synergique breveté des meilleurs phytonutriments de la tomate

52.00 €(51.04 US$)
+
© 1997-2022 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2022 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok