0
fr
US
X
× SuperSmart Acheter par problème de santé Acheter par ingrédient Les meilleures ventes Nouveautés CYBER WEEK Mon compte Accès professionnel Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Accueil Acheter par problème de santé Digestion, Confort gastro-intestinal et bucco-dentaire Candalb
Candalb
Candalb
Taille
0565CandalbTaille
×
+
-
Candalb
Digestion, Confort gastro-intestinal et bucco-dentaire
0
Aucun avis
Avis clients
39.00 €(46.66 US$) en stock
Description

Le traitement 100 % naturel pour éradiquer la levure Candida albicans

  • Contient 4 souches de probiotiques sélectionnées pour restaurer l’équilibre du microbiote et freiner le développement des pathogènes.
  • Contient de l’acide caprylique, un acide gras à chaîne moyenne (MCT) totalement naturel capable de désagréger les parois cellulaires de la levure Candida albicans.
  • Contient des fibres prébiotiques arabinogalactanes extraites naturellement du mélèze.
  • Enrichi en inuline pour maximiser la survie des probiotiques jusqu’à l’intestin.
-
+
60 DR Caps™
Ajouter au panier Certificat d'analyse
Liste d'envie
Candalb

Candalb | Complément Probiotique contre Candida albicans

Candalb est un complément alimentaire destiné à soutenir naturellement la lutte contre la croissance anormale des levures Candida albicans et Candida glabrata, en complément de traitements médicamenteux. Grâce à sa richesse en acide caprylique, en probiotiques spécifiques, en prébiotiques et en serrapeptase, elle contribue à rétablir l’équilibre intérieur.

Qu’est-ce qu’une infection à Candida ?

Les levures du genre Candida sont des organismes naturellement présents dans le tractus digestif, la cavité orale et l’appareil génital. En temps normal, elles ne sont pas pathogènes, car l’équilibre entre les différents micro-organismes du microbiote limitent leur expansion (1). Néanmoins, en cas de déséquilibre, elles peuvent devenir de redoutables agents pathogènes, capables d’infiltrer les différents tissus et organes du corps humain (2). On dit qu’ils sont « opportunistes ». Les levures Candida albicans et Candida glabrata sont les micro-organismes opportunites les plus communément rencontrés chez l’homme (3).

Principalement due à Candida albicans, la candidose vulvovaginale est l’une des infections gynécologiques les plus fréquentes : on estime qu’elle touche plus d’une femme sur deux (4). Ces infections surviennent généralement dans la seconde partie du cycle menstruel chez la femme en période d’activité génitale.

Le développement d’une candidose se déroule classiquement en deux phases :

  1. La colonisation, généralement limitée par l’effet protecteur de la salive et celui du mucus (5). Les levures se multiplient anormalement, parviennent à se fixer massivement sur une surface plane (généralement la muqueuse) jusqu’à ce qu’ils forment un biofilm, sorte de barrière formée d’un amas très structuré de cellules et de protéines diverses. Ce biofilm les rend moins accessibles aux antifongiques naturels et leur permet de survivre dans un environnement d’ordinaire hostile pour eux (6). Dans ce biofilm, les cellules évoluent et deviennent plus complexes : certaines prennent une forme filamenteuse, d’autres une forme cylindrique ou ellipsoïdale. Ces cellules s’articulent entre elles, formant une structure très dense en trois dimensions. C’est un véritable réservoir à germes, difficile à neutraliser par le système immunitaire comme par les médicaments (7).
  2. L’invasion de la muqueuse, facilitée par un déficit de l’immunité cellulaire (8). La formation du biofilm s’accompagne de deux phénomènes invasifs : au sommet de la structure, des cellules se dispersent pour former de nouveaux biofilms ailleurs dans l’organisme, tandis que les cellules filamenteuses pénètrent dans les différentes couches des cellules épithéliales qui forment les muqueuses (9). Si rien ne les arrête, ces dernières peuvent atteindre différentes zones de l’organisme par le biais de la circulation sanguine.

Quels sont les symptômes d’une candidose ?

Les symptômes d’une candidose dépendent de l’emplacement de la colonisation. Lorsque celle-ci a lieu dans la cavité orale ou dans l’œsophage, on note principalement :

  • du muguet sur la langue, le palais et les gencives (lésions blanc-jaunâtre, fermes ou confluentes, adhérentes aux muqueuses) ;
  • des rougeurs congestives au niveau de la langue et de l’œsophage.

Lorsque la colonisation se situe au niveau génital :

  • des brûlures intenses au niveau de la vulve ;
  • des sensations de démangeaisons ;
  • des écoulements blanchâtres ;
  • des rougeurs au niveau du gland, débutant le plus souvent au niveau du frein et/ou du sillon balano-préputial.

Dans la plupart des cas, cette candidose évolue favorablement, mais les récidives sont fréquentes. Il arrive que le champignon traverse les muqueuses, se répandant alors temporairement dans tout l’organisme. Il y secrète des molécules pathogènes (79 toxines connues) susceptibles d’affaiblir davantage le système immunitaire et d’entraîner des symptômes variés (grande fatigue, troubles digestifs et intestinaux à répétition, problèmes de sommeil, douleurs d’estomac…).

De quoi se compose Candalb, la solution complémentaire contre Candida ?

Le complément alimentaire Candalb a été conçu suivant les dernières recherches scientifiques. Il contient notamment :

Un mélange spécifique de probiotiques (Lactobacillus acidophilus La-5, Bifidobacterium lactis, Lactobacillus rhamnosus, et Latobacillus plantarum). Plusieurs études cliniques ont mis en évidence l’activité antifongique puissante des souches de lactobacilles contre les biofilms de Candida albicans (9). L’une d’entre elles a démontré la capacité de Lactobacillus rhamnosus à interférer avec la croissance, la morphogénèse (étape au cours de laquelle les cellules deviennent filamenteuses) et l’adhésion à la muqueuse des levures du genre Candida. De façon générale, les probiotiques pourraient également contribuer à rééquilibrer le microbiote intestinal et le microbiote vaginal (10).

L’acide caprylique est un acide gras à chaîne moyenne (MCT) largement utilisé pour freiner la prolifération de Candida albicans. Il est notamment recommandé dans le livre Vaincre la candidose de Léon Chaitow et Simon Martin. On le trouve notamment dans le lait maternel des mammifères, dans certaines huiles végétales, comme l’huile de coco et dans certaines graines (11). Plusieurs études in vitro (12-14) ont montré l’activité anti-candida de l’acide caprylique. Cette molécule contribuerait notamment à freiner l’expansion du biofilm créé par les levures ainsi que la croissance filamenteuse en modulant l’expression de certains gènes.

Un extrait de Mélèze d’Amérique (Larix occidentalis) normalisé à 85 % d’arabinogalactanes. Il s’agit de fibres solubles réputées pour soutenir le système digestif tout en contribuant à la réponse immunitaire. 

De la serrapeptase (5 mg soit 10 000 UI), une enzyme protéolytique qui aide à diminuer les toxines et à dissoudre les cellules mortes responsables de l’inflammation (15). Il n’est pas conseillé de la combiner avec des remèdes naturels anticoagulants comme le curcuma, l’ail ou les compléments d’oméga-3.

Non content d’avoir choisi la lyophilisation pour concevoir ses compléments de probiotiques, SuperSmart a également pensé à ajouter un ingrédient naturel protecteur : l’inuline. Extrait naturellement de la racine de chicorée, ce glucide indigestible sert également à stimuler la croissance des probiotiques, une fois dans le tractus oro-intestinal (16).

Comment doit-on prendre Candalb ?

Avec un grand verre d’eau, à jeun ou au moins deux heures après le repas.

La bonne stratégie pour combattre cette levure persistante consiste à la fois à agir sur elle-même par des traitements adaptés, mais aussi à restaurer les capacités de régulation du corps. Voici quelques conseils bien documentés pour mettre toutes les chances de votre côté :

  1. évitez la consommation d’aliments riches en sucres et ceux contenant des levures alimentaires (Candida albicans est un champignon avide de sucres) ;
  2. osez l’infusion d’écorce interne de lapacho, traditionnellement utilisée contre les infections à levure (candidoses) ;
  3. intéressez-vous aux huiles essentielles, en particulier les huiles d’origan, de clou de girofle et de cannelle, très pertinentes si l’on en croit l’ouvrage du Dr Eric Lorrain, En finir avec la candidose.

Quelles sont les personnes à risque de candidose ?

  • Toutes les personnes suspectant un déficit de leur système immunitaire.
  • Les personnes souffrant de carences (en particulier en vitamine A, vitamines B, vitamine C, zinc et fer).
  • Les personnes ayant une suralimentation en glucides.
  • Les personnes souffrant de diabète, en particulier ceux dont le diabète est non contrôlé (17-18). L’hyperglycémie chronique est associée en effet à un dysfonctionnement de certaines cellules de l’immunité – les granulocytes – et par conséquent, à une diminution de l’immunité cellulaire.
  • Les personnes ayant reçu des traitements antibiotiques ou certains médicaments perturbant l’équilibre du microbiote. Les antibiotiques perturbent la flore et contribuent à une colonisation des muqueuses par Candida albicans.
  • Les personnes avec des antécédents de chirurgie gastrique.
  • Les personnes souffrant de stress (physique et/ou émotionnel), de carences (zinc, cuivre, fer, manganèse, etc.) et de manques d’activité physique.
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans (19-21), notamment du fait d’une diminution de l’efficacité du système immunitaire et du fait du port fréquent de prothèses dentaires.
  • Les personnes souffrant d’hyposialie, c’est-à-dire ayant une production de salive plus faible que la normale.

Doit-on conserver Candalb Forte au réfrigérateur ?

Il est recommandé de maintenir le produit dans des conditions de basse température et de faible humidité pour maintenir le plus grand nombre de bactéries probiotiques « viables ». 

Néanmoins, une conservation à température ambiante n’entraîne qu’une très légère diminution des bactéries viables, dès lors qu’elle n’excède pas quelques semaines. Ceci a été rendu possible grâce à l’ajout d’ingrédients naturels – l’inuline – permettant spécifiquement d’augmenter la survie des probiotiques à des températures inadéquates.

Informations nutritionnelles
Dose journalière : 2 gélules
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
Lactobacillus acidophilus La-5 5,4 MD CFU
Inuline 60 mg
Sodium caprylate 518.75 mg
Arabinogalactanes (extrait de Larix occidentalis) 60 mg
Mélange :
Bifidobacterium lactis 33 %, Lactobacillus rhamnosus 33 %, Lactobacillus plantarum 33 %
5 MD CFU
Serratia peptidase (fins granules gastrorésistants de Serratia peptidase 2 000 unités/mg) 5 mg
Autres ingrédients : gomme d'acacia.
Conseils d'utilisation
Adultes : prendre deux gélules en une seule prise avec l'un des principaux repas pendant un mois. A renouveler si nécessaire.
Conserver au réfrigérateur une fois ouvert.

Précautions : ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée, ni à un mode de vie sain. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.

Pas encore d'avis pour ce produit
0
Références scientifiques
  1. Sardi, J. C. O., Scorzoni, L., Bernardi, T., Fusco-Almeida, A. M., and Mendes Giannini, M. J. S. (2013) Candida species: current epidemiology, pathogenicity, biofilm formation, natural antifungal products and new therapeutic options. J Med Microbiol 62: 10–24
  2. Manzoni, P., Mostert, M., Leonessa, M. L., Priolo, C., Farina, D., Monetti, C., et al. (2006) Oral Supplementation with Lactobacillus casei Subspecies rhamnosus Prevents Enteric Colonization by Candida Species in Preterm Neonates: A Randomized Study. Clin Infect Dis 42: 1735–1742.
  3. Brunke, S., and Hube, B. (2013) Two unlike cousins: Candida albicans and C. glabrata infection strategies. Cell Microbiol 15: 701–708.
  4. Foxman, B., Muraglia, R., Dietz, J.-P., Sobel, J. D., and Wagner, J. (2013) Prevalence of Recurrent Vulvovaginal Candidiasis in 5 European Countries and the United States. J Low Genit Tract Dis 17: 340–345.
  5. Underwood JA, Williams JW, Keate RF. Clinical findings and risk factors for Candida esophagitis in outpatients. Dis Esophagus 2003;16:66-9.
  6. Hofs, S., Mogavero, S., and Hube, B. (2016) Interaction of € Candida albicans with host cells: virulence factors, host defense, escape strategies, and the microbiota. J Microbiol 54: 149–169.
  7. Chandra J, Kuhn DM, Mukherjee PK, Hoyer LL, McCormick T, Ghannoum MA. Biofilm formation by the fungal pathogen Candida albicans: development, architecture, and drug resistance. J Bacteriol. 2001; 183:5385–5394.
  8. Baehr PH, McDonald GB. Esophageal infections : Risk factors, presentation, diagnosis, and treatment. Gastroenterology 1994;106:509-32.
  9. Ghosh S, Navarathna DHMLP, Roberts DD, Cooper JT, Atkin AL, Petro TM, et al. Arginineinduced germ tube formation in Candida albicans is essential for escape from murine macrophage line RAW 264.7. Infect Immun. 2009; 77:1596–1605.
  10. Rodnei Dennis Rossoni et al, Junqueira (2018) Antifungal activity of clinical Lactobacillus strains against Candida albicans biofilms: identification of potential probiotic candidates to prevent oral candidiasis, Biofouling, 34:2, 212-225, DOI: 10.1080/08927014.2018.1425402
  11. Parolin, C., Marangoni, A., Laghi, L., Foschi, C., Nahui Palo- ~ mino, R. A., Calonghi, N., et al. (2015) Isolation of Vaginal Lactobacilli and Characterization of Anti-Candida Activity. PLoS ONE 10: e0131220
  12. Marten B, Pfeuffer M, Schrezenmeir J: Medium-chain triglycerides. Int Dairy J 2006;16:1374–1382.
  13. Ashwini Jadhav et al. The Dietary Food Components Capric Acid and Caprylic Acid Inhibit Virulence Factors in Candida albicans Through Multitargeting, JOURNAL OF MEDICINAL FOOD J Med Food 00 (0) 2017, 1–8 # Mary Ann Liebert, Inc., and Korean Society of Food Science and Nutrition DOI: 10.1089/jmf.2017.3971
  14. Takahashi M, Inoue S, Hayama K, Ninomiya K, Abe S: Inhibition of Candida mycelia growth by a medium chain fatty acids, capric acid in vitro and its therapeutic efficacy in murine oral candidiasis. Med Mycol J 2012;53:255–261.
  15. Bergsson G, Arnfinnsson J, Steingrı´msson O´ , Thormar H: In vitro killing of Candida albicans by fatty acids and monoglycerides. Antimicrob Agents Chemother 2001;45:3209–3212.
  16. Shivani Bhagat, MonikaAgarwal, Vandana Roy. Serratiopeptidase: A systematic review of the existing evidence, International Journal of Surgery, Volume 11, Issue 3, April 2013, Pages 209-217, https://doi.org/10.1016/j.ijsu.2013.01.010
  17. Prebiotic capacity of inulin-type fructans. Kolida S, Gibson GR. J Nutr. 2007 Nov;137(11 Suppl):2503S-2506S. Review.
  18. Bartholomew GA, Rodu B, Bell DS. Oral candidiasis in patients with diabetes mellitus : A thorough analysis. Diabetes Care 1987;10:607-12.
  19. Yakoob J, Jafri W, Abid S, et al. Candida esophagitis : Risk factors in non-HIV population in Pakistan. World J Gastroenterol 2003;9:2328-31.
  20. Mimidis K, Papadopoulos V, Margaritis V, et al. Predisposing factors and clinical symptoms in HIV-negative patients with Candida oesophagitis : Are they always present ? Int J Clin Pract 2005;59:210-3
  21. Weerasuriya N, Snape J. A study of Candida esophagitis in elderly patients attending a district general hospital in the UK. Dis Esophagus 2006;19:189-92

Les incontournables

Nouveau
Daily 3®Daily 3®

La formule multivitaminée la plus complète que l’on puisse prendre en une seule gélule.

49.00 €(58.62 US$)
+
Super Omega 3Super Omega 3

Un des compléments d'oméga-3 les plus naturels, les plus purs, les plus puissants et les plus stables du marché

25.00 €(29.91 US$)
+
AntiOxidant SynergyAntiOxidant Synergy

Une puissante défense antioxydante polyvalente.

43.00 €(51.44 US$)
+
Asc2P 250 mgAsc2P 250 mg

Une forme stable et puissante de vitamine C (Asc2P)

32.00 €(38.28 US$)
+
Green Propolis 400 mgGreen Propolis 400 mg

Une substance naturelle d’une incroyable richesse biologique

47.00 €(56.23 US$)
+
CBD 25 mgCBD 25 mg

Un complément de CBD de référence

63.00 €(75.37 US$)
+
Berberine 500 mgBerberine 500 mg

Un extrait pur à 97 % issu de l’épine-vinette (Berberis vulgaris) pour la santé cardiovasculaire

32.00 €(38.28 US$)
+
Senolytic ComplexSenolytic Complex

Les sénolytiques : une formule révolutionnaire pour pulvériser les cellules sénescentes à l’origine du vieillissement

84.00 €(100.50 US$)
+
Newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
et obtenez un rabais permanent de 5%
Notre sélection d'articles
Les bienfaits de la bromélaïne, une excellente enzyme tirée de l’ananas

Issue de l'ananas, la bromélaïne constitue un complexe enzymatique végétal à ne pas manquer. Découvrez nos conseils pour profiter au mieux de ses bienfaits.

Confort intestinal : les multiples bienfaits du psyllium

La graine de psyllium est réputée pour avoir des effets bénéfiques sur les intestins, en cas de constipation... comme de diarrhée. Suivez nos conseils pour profiter au mieux des vertus du psyllium blond ou brun.

SII, SIBO, MICI... Comprendre les troubles chroniques de l’intestin

Intestin irritable, SIBO, maladie de Crohn, etc. De nombreuses personnes souffrent régulièrement de problèmes intestinaux. Quels sont les symptômes et les causes de ces troubles chroniques de l'appareil digestif ? Et quelles solutions y apporter ?

Candalb
-
+
39.00 €
(46.66 US$)
Ajouter au panier
© 1997-2020 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2020 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok