0
fr
US
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Accès professionnel Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Anti-âge Dossiers

Glutathion : les bienfaits du roi des antioxydants !

Surnommé roi des antioxydants, le glutathion est bel et bien un composé hors norme qui est encore trop souvent méconnu. Saviez-vous par exemple qu’il joue un rôle clé dans le fonctionnement, l’équilibre et la défense de l’organisme ?
Rédaction Supersmart.
2018-09-18Commentaires (0)

Qu’est-ce que le glutathion ?

Tout d’abord, il convient bien sûr de s’intéresser à la définition du glutathion. Les scientifiques le présenteraient comme le gamma-glutamyl-cystéinyl-glycine, soit un tripeptide. De manière plus simple, il faut voir le glutathion comme un composé naturel présent chez de nombreux organismes vivants, dont l’être humain.
Au sein de notre organisme, on retrouve le glutathion à plusieurs niveaux. Il est présent dans nos cellules où il joue des rôles clés, comme nous le verrons dans la suite de cet article ! Avant cela, une petite précision est nécessaire. Il faut noter qu’il existe deux formes de glutathion : une forme oxydée nommée GSSG et une forme réduite nommée GSH. Souvent présentée comme la forme active, cette dernière est celle que l’on retrouve en supplémentation au sein des gélules de glutathion réduit.

Pourquoi s’intéresser au glutathion réduit GSH ?

Deux formes de glutathion cohabitent au sein de notre organisme et forment ce que l’on appelle un couple d’oxydoréduction, ou « couple redox » dans le jargon scientifique. Nommé également couple GSH/GSSG, ce dernier a une grande importance au sein du corps humain ! Il joue notamment un rôle crucial dans la défense de l’organisme, le métabolisme des nutriments et la régulation des différentes voies essentielles à l’équilibre général.

Toutefois, dans le couple GSH/GSSG, l’une des deux formes est plus importante que l’autre. C’est la forme GSH, ou glutathion réduit. En effet, on considère aujourd’hui qu’une cellule est en bonne santé si elle possède un ratio GSH/GSSG supérieur à 100, c’est-à-dire une quantité beaucoup plus élevée de GSH que de GSSG. À l’inverse, un ratio entre 1 et 10 est le signe d’une attaque intensive des cellules. Le glutathion réduit, ou GSH, fait face à cette agression, mais voit sa concentration diminuer à grande vitesse ! Une supplémentation peut alors s’avérer extrêmement intéressante pour la protection de l’organisme.

Quels sont les rôles et les bienfaits du glutathion ?

Si vous avez déjà eu quelques indices sur les bienfaits du glutathion, celui-ci possède de nombreux rôles au sein de l’organisme. La liste de ses fonctions serait d’ailleurs beaucoup trop longue pour vous la présenter ici dans sa totalité. Découvrez ci-dessous les trois principaux rôles du glutathion chez l’être humain !

1. Défense antioxydante

On présente souvent le glutathion comme le maître ou le roi des antioxydants. Cela s’explique par son exceptionnel pouvoir antioxydant, c’est-à-dire par sa capacité à lutter contre les dommages du stress oxydatif. Pour rappel, ce phénomène est connu pour être à l’origine de nombreux dégâts cellulaires et être impliqué dans le vieillissement prématuré des cellules. Ainsi, le glutathion est un allié précieux pour la prévention de certaines maladies et des troubles liés à l’âge.

D’une certaine façon, on peut considérer que le glutathion possède une double activité antioxydante. Il peut s’opposer directement à l’accumulation d’espèces oxydantes hyperactives et peut également stimuler d’autres processus de défense. Il agit notamment comme cofacteur d’enzymes antioxydantes et peut aussi favoriser l’activité d’autres antioxydants naturels comme la vitamine C et la vitamine E. Par ces différents mécanismes, le glutathion est en mesure de piéger un maximum d’agents néfastes et de contribuer à la protection de l’organisme !

2. Purification de l’organisme

En plus de son puissant pouvoir antioxydant, le glutathion a d’autres atouts pour la défense de l’organisme. Il participe notamment à l’élimination de nombreux déchets et composés toxiques. Il évite ainsi que ces derniers s’accumulent et soient à l’origine de réactions néfastes. On peut par exemple évoquer le cas du formaldéhyde, un composé toxique produit lors de plusieurs métabolismes de l’organisme. Le glutathion va favoriser sa dégradation en servant de substrat à l’enzyme formaldéhyde déhydrogénase. Celle-ci transforme le formaldéhyde et le glutathion en S-formyl-glutathion. On peut aussi parler de l’élimination de certains métaux lourds. Le glutathion est par exemple requis pour le transport du mercure hors des cellules et du cerveau.

3. Régulation des processus de défense

À la fois antioxydant naturel et agent détoxifiant, le glutathion agit également pour la protection de l’organisme par des mécanismes plus complexes. Sa présence a notamment une influence sur la prolifération et le renouvellement des cellules. Par exemple, une concentration adéquate de glutathion favorise la prolifération des cellules épithéliales de l’intestin et des lymphocytes. Pour rappel, ces derniers ne sont autres que les globules blancs, ces éléments clés de la défense de l’organisme. Ils participent au système immunitaire et luttent contre de nombreux agents néfastes. Il est ainsi indéniable que le glutathion est la clé pour la défense de l’organisme. Et les études le prouvent : les chercheurs ont par exemple constaté qu’il était impliqué dans la lutte contre l’infection par le virus de la grippe.

À noter : En plus des bienfaits du glutathion au niveau de la protection de l’organisme, ce composé intervient aussi dans la synthèse de l’ADN et des protéines. Il joue un rôle dans l’expression des gènes et contribue à améliorer le fonctionnement des mitochondries.

Pourquoi faire une cure de glutathion ?

Vous l’aurez compris, le glutathion est un élément clé de la défense et du fonctionnement de l’organisme. C’est pourquoi maintenir sa concentration à un niveau adéquat paraît essentiel. À ce stade, il faut savoir que l’organisme est capable de produire du glutathion. Toutefois, comme nous le verrons dans la suite de cet article, cette synthèse peut être influencée par de nombreux paramètres et devenir insuffisante. L’usage de suppléments de glutathion peut alors s’avérer intéressant. Ces compléments alimentaires peuvent notamment devenir de précieux alliés lorsque l’organisme doit faire face à de multiples agressions extérieures !

Revenons à la synthèse du glutathion au sein de l’organisme. Celle-ci peut avoir lieu de trois façons différentes. La première voie, dite synthèse de novo, consiste à produire du glutathion à partir de trois acides aminés : le glutamate, la cystéine et la glycine. Cette synthèse nécessite deux étapes de transformation, avec l’intervention des enzymes glutamate-cystéine ligase et glutathion synthétase. Elle a principalement lieu au niveau des cellules du foie, lequel constitue le principal producteur et exportateur de glutathion de l’organisme. La seconde voie consiste à obtenir du glutathion réduit, sa forme active, à partir de sa forme inactive : le glutathion oxydé. On pourrait parler de régénération, un processus qui nécessite également l’intervention d’une enzyme. Enfin, la dernière voie est ce que l’on pourrait appeler une « resynthèse » grâce au recyclage de l’acide aminé cystéine. Une enzyme spécifique gère ce mécanisme qui permet d’obtenir du glutathion réduit.

Quelles sont les causes d’une déficience en glutathion ?

Malgré sa capacité à produire du glutathion, l’organisme a parfois des concentrations en glutathion en baisse, voire en chute libre. Cela peut s’expliquer de différentes façons. Comme nous l’avons évoqué précédemment, différents paramètres peuvent principalement venir influencer la synthèse du glutathion, laquelle est notamment dépendante de l’activité de plusieurs enzymes. Or, il arrive que ces dernières soient inhibées, c’est-à-dire inactives. Cette inhibition enzymatique bloque les processus de synthèse. Un manque d’énergie peut également venir perturber ces mécanismes. Enfin, la synthèse de glutathion est étroitement liée à la quantité de cystéine disponible au sein des cellules. Lorsque la concentration en cet acide aminé est insuffisante, une situation de déficience peut s’installer.

Autrement dit, une déficience en glutathion peut être facilement reliée à un manque d’apport en acides aminés. Ces derniers sont les éléments structurels des protéines, c’est-à-dire qu’ils peuvent être apportés par de nombreuses sources alimentaires. Néanmoins, plusieurs problèmes peuvent survenir. Le plus évident est un apport nutritionnel inadapté, avec une teneur en protéines insuffisante. Un autre cas plus complexe est une mauvaise assimilation des protéines, celle-ci pouvant notamment être provoquée par certains troubles digestifs ou encore la consommation d’alcool. Il a aussi été montré que certaines formes de cancers et les chimiothérapies qui leur étaient associées pouvaient affecter la teneur en acides aminés disponibles.

Enfin, le glutathion réduit peut voir sa concentration en baisse lorsqu’il soutient les mécanismes de défense de l’organisme pour faire face à de multiples agressions extérieures (pollution, rayons ultraviolets, stress ambiant…). Comme nous l’avons expliqué plus haut dans cet article, il est notamment capable de neutraliser des espèces oxydantes hyper-réactives et néfastes pour la survie cellulaire. En réalisant son rôle d’agent protecteur, le glutathion réduit est transformé en glutathion oxydé. Il devient inactif et, par conséquent, la concentration en glutathion actif diminue.

Quelles sont les conséquences d’une déficience en glutathion ?

Vous l’aurez sans doute deviné à la lecture des paragraphes précédents, une concentration de glutathion en baisse peut avoir un impact non négligeable sur les mécanismes de défense de l’organisme. Plusieurs études ont d’ailleurs porté sur ce sujet. Les chercheurs ont constaté qu’une déficience en glutathion pouvait être impliquée dans le développement de certains troubles :

Il a également été montré qu’une concentration de glutathion en baisse pouvait favoriser le vieillissement prématuré de l’organisme. Lors d’une étude menée sur un groupe de personnes âgées, il a notamment été mis en évidence que celles ayant le taux le plus élevé en glutathion étaient celles qui possédaient un niveau de santé supérieur. Les chercheurs ont remarqué qu’elles présentaient notamment moins de maladies. En parallèle, il a également été constaté que le statut en glutathion réduit se retrouvait lié à plusieurs processus associés à la longévité. Il semblerait notamment exister un lien avec l’activité de la télomérase, une enzyme qui a une influence sur la survie cellulaire en préservant les télomères. Enfin, des recherches ont également associé la déficience en glutathion réduit à un déclin de certaines fonctions. En cause : l’accumulation de dommages sur l’ADN mitochondrial qui aurait pu être limitée par l’activité antioxydante et les effets protecteurs du glutathion.

Quelles indications pour le glutathion ?

Au regard du paragraphe précédent, une supplémentation en glutathion peut s’avérer intéressante pour lutter contre une déficience. Elle peut aussi présenter un intérêt préventif. En effet, les bienfaits du glutathion pour la protection de l’organisme ne sont plus à prouver. À la fois antioxydant et détoxifiant naturel, il constitue aussi un principe actif d’intérêt pour s’opposer aux effets de l’âge.

Où trouver du glutathion ?

Plusieurs compléments alimentaires ont été élaborés ces dernières années. Leur objectif : accroître la concentration de glutathion au sein des cellules pour la maintenir à un niveau adéquat et contribuer ainsi à une protection optimale de l’organisme. Au fil des années, le choix en suppléments de glutathion s’est étoffé. Il est aujourd’hui possible de miser sur des formes hautement assimilables comme le S-acétyl glutathion. Des progrès en matière de conditionnement ont également été faits. Il existe désormais un supplément de glutathion par voie perlinguale. Simple à utiliser, celui-ci apporte également une forme facilement assimilable par l’organisme.

En parallèle, il est aussi conseillé d’être vigilant à son mode de vie pour préserver au maximum l’activité du glutathion au sein de l’organisme. On pense notamment à tous les facteurs qui peuvent venir augmenter le stress oxydant : la pollution, les rayons ultraviolets… Il convient également de limiter la consommation d’alcool et de tabac.

N. B. De nouveaux résultats peuvent venir contredire ou compléter cet article. En cas de doute, il convient de se rapprocher d’un professionnel de santé.

Références scientifiques

  1. G. Wu, et al., Glutathione metabolism and its implications for health, Nutr., Mars 2004, 134(3):489-92.
  2. J. Pizzorno, Glutathione! , Integr Med (Encinitas), Fev 2014, 13(1): 8–12.
  3. T. Y. Aw, Cellular redox: a modulator of intestinal epithelial cell proliferation, News Physiol. Sci., 2003, 18: 201–204.
  4. J. Cai , et al., Inhibition of influenza infection by glutathione, Free Radic. Biol. Med., 2003, 34:928–936.
  5. D. M. Townsend, K. D. Tew, H. Tapiero, The importance of glutathione in human disease, Biomed. Pharmacother., 2003, 57: 145–155.
  6. S. C. Lu, Regulation of glutathione synthesis, Curr. Top. Cell Regul., 2000, 36: 95–116.
  7. Y. Z. Fang, S. Yang, G. Wu, Free radicals, antioxidants, and nutrition, Nutrition, 2002, 18: 872–879.
  8. M. Julius, et al., Glutathione and morbidity in a community-based sample of elderly, J Clin Epidemiol., 1994, 47(9):1021–1026.
  9. C. Borrás, et al., Glutathione regulates telomerase activity in 3T3 fibroblasts, J Biol Chem., 2004, 279(33):34332–34335.
  10. Y. H. Wei, et al. Mitochondrial theory of aging matures—roles of mtDNA mutation and oxidative stress in human aging, Zhonghua Yi Xue Za Zhi, 2001, 64(5):259–270.
  11. G. Barja, A. Herrero, Oxidative damage to mitochondrial DNA is inversely related to maximum life span in the heart and brain of mammals, FASEB J., 2000, 14(2):312–318.
Vous avez aimé, partagez

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
photograpie d'une quarantenaire qui sourit
10 conseils à appliquer chaque jour pour réduire le vieillissement

Pour ralentir le vieillissement de l'organisme, plusieurs leviers peuvent être activés, et ce chaque jour. Nos 10 conseils pour vieillir moins vite.

photographie de rhizomes et de poudre de curcuma
Comment la curcumine permet-elle à l'organisme de mieux se défendre contre le cancer ?

Retour sur une découverte marquante dans la lutte contre le cancer : le mécanisme d'action de la curcumine à l'intérieur de nos cellules.

Deux personnes discutent du cancer
La conversation autour du cancer que vous auriez aimé lire plus tôt

Alimentation, impact du stress, causes possibles des mutations, explication des phénomènes… Deux interlocuteurs explorent en profondeur les recoins du cancer.

resveratrol
Resvératrol, pourquoi miser sur ses bienfaits ?

Aujourd’hui disponible sous forme de complément alimentaire, le resvératrol est un principe actif hors du commun. Étudié depuis plusieurs dizaines d’années, il n’en finit pas de révéler de nouvelles propriétés et vertus thérapeutiques...

Les vertus insoupçonnées de la pomme

Vous pensez tout savoir sur la pomme ? Cet article pourrait vous surprendre ! Hormis leurs nombreuses variétés et leurs couleurs diverses, les pommes présentent également de multiples vertus pour la santé.

Le raisin, l’atout santé de l’automne !

Le raisin est sans aucun doute le fruit phare de l’automne ! Si ce petit fruit connaît un grand succès, ce n’est pas seulement pour son délicieux goût sucré. C’est aussi et surtout pour ses nombreux bienfaits pour la santé.

Ces produits devraient vous intéresser

Nouveau
Senolytic ComplexSenolytic Complex

Les sénolytiques : une formule révolutionnaire pour pulvériser les cellules sénescentes à l’origine du vieillissement

84.00 €(92.37 US$)
+
Mitochondrial Formula  avec PQQMitochondrial Formula avec PQQ

Une formule nutritionnelle anti-âge pour optimiser le fonctionnement mitochondrial et générer de nouvelles mitochondries

59.00 €(64.88 US$)
+
AMPK BoosterAMPK Booster

Une formule exceptionnelle contre le déclin du métabolisme

42.00 €(46.19 US$)
+
Nicotinamide Mononucleotide 125 mg Nicotinamide Mononucleotide 125 mg

Le précurseur le plus direct du NAD pour augmenter la longévité et inverser le vieillissement

59.00 €(64.88 US$)
+
Nouveau
Dragonhead ExtractDragonhead Extract

Un extrait anti-âge de Tête de dragon pour mimer la restriction calorique

42.00 €(46.19 US$)
+
Astragaloside IV 98%Astragaloside IV 98%

Un complément d’astragaloside IV pour freiner le raccourcissement des télomères

98.00 €(107.77 US$)
+
Astragalus ExtractAstragalus Extract

Un extrait d’Astragale en gouttes pour augmenter les défenses de l’organisme

19.00 €(20.89 US$)
+
Nicotinamide Riboside 125 mgNicotinamide Riboside 125 mg

Une forme précieuse de la vitamine B3 pour lutter contre le vieillissement

69.00 €(75.88 US$)
+
© 1997-2019 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2019 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure