0
fr
US
WSM
227685478
Votre panier est vide.
Menu
Astragale contre l’hypertension

L’astragale réduit-il l’hypertension ?

L’astragale est une plante adaptogène phare de la médecine traditionnelle chinoise, aux multiples bienfaits santé. Mais est-il efficace pour réduire l’hypertension artérielle ?

L’astragale, une plante adaptogène clé de la pharmacopée chinoise

Petite plante vivace originaire de Chine, de Mongolie et de Corée, l’astragale appartient à la famille des fabacées, à l’instar des fèves mais aussi des arachides, de la réglisse et de nombreuses autres plantes médicinales.

C’est une plante cruciale de la médecine traditionnelle chinoise (1). En phytothérapie, on se sert généralement de sa racine (prise sous forme d’infusion, de bouillon…)

Traditionnellement, l’astragale est supposé dynamiser l’énergie vitale, être tonique pour le yang et soutenir la circulation sanguine. Il est souvent considéré comme un adaptogène (autrement dit, un composé qui aide à résister au stress physique, métabolique, mental, etc.)

Une plante médicinale aux nombreux principes actifs

Comme toutes les plantes adaptogènes recommandées par les médecines traditionnelles asiatiques, l’astragale intéresse beaucoup la médecine moderne depuis plusieurs années.

C’est ainsi que les nombreuses études dont il a fait l’objet ont permis d’identifier ses différents principes actifs (2) :

  • des polysaccharides ;
  • des saponines triterpéniques, dont les astragalosides et le cycloastragenol ;
  • des flavonoïdes ;
  • des phytoestrogènes (lignanes) ;
  • des stérols ;
  • des acides aminés tels que l’acide glutamique, la leucine et l’acide aspartique ;
  • des lectines.

Astragale : bon pour le système sanguin et contre l’hypertension ?

Effets sur la santé cardiovasculaire

Plusieurs des principes actifs de l’astragale agissent de concert sur la santé cardiovasculaire : les polysaccharides diminueraient le taux plasmatique de cholestérol  (3), les astragalosides protégeraient la fonction cardiaque et combattraient l’inflammation (4), etc. Mais quid des effets de l’astragale contre l’hypertension ?

Hypertension artérielle : définition

Rappelons que l’hypertension artérielle est une condition médicale chronique dans laquelle la pression sanguine dans les artères est anormalement élevée, ce qui augmente le risque de développer certains problèmes de santé graves, (crises cardiaques, AVC...)

Les effets de l’astragale sur l’hypertension

À l’heure actuelle, de nombreux scientifiques reconnaissent la capacité de la racine d’astragale à réduire et à stabiliser la pression artérielle (5-6), grâce à différents mécanismes potentiels :

  • vasodilatateur, l’astragale favoriserait la détente et la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui réduirait la résistance vasculaire et diminuerait la tension artérielle ;
  • ses effets diurétiques aideraient également à éliminer l’excès d‘eau et de sodium, afin de réduire le volume sanguin et donc la pression sanguine ;
  • cette plante contient aussi du potassium, un minéral qui aide à normaliser les contractions du cœur et contribue ainsi à maintenir une pression sanguine normale.

Veillez toutefois à consulter un professionnel de santé pour vous assurer que la prise d’astragale correspond bien à votre condition et peut s’associer à votre éventuel traitement médicamenteux antihypertenseur.

Les autres bienfaits de l’astragale

Pour rappel, la racine d’astragale présente également d’autres bienfaits santé :

Astragale et immunité

L’astragale soutient la santé immunitaire, probablement grâce à sa richesse en polysaccharides.

Les études tendent plus précisément à montrer que la consommation d’extrait d’astragale stimulerait l’activité des lymphocytes T et des lymphocytes NK (par voie orale, comme avec Astragalus Extract, ou par injection) (7-8).

Astragale et cerveau

La plante aurait également des effets positifs sur le cerveau. Ceux-ci découleraient de ses possibles propriétés anti-inflammatoires, de ses effets sur le système cardiovasculaire ainsi que de son statut de tonique (9).

Astragale et vieillesse

L’astragale est également sous le microscope des chercheurs pour ses potentiels effets sur les télomères, ces portions d’ADN impliquées dans le vieillissement des cellules.

En effet, les études suggèrent que l’astragaloside IV et le cycloastragénol activent la télomérase, chargée de freiner le raccourcissement des télomères. L’astragale ralentirait aussi le raccourcissement naturel des télomères grâce à ses propriétés antioxydantes (10).

Astragale : contre-indications

Dans la mesure où l’astragale soutient le système immunitaire, on considère qu’il est immuno-stimulant. La plante est donc contre-indiquée chez les personnes souffrant de maladies auto-immunes.

Il est en outre déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes et allaitantes, faute d’études suffisantes sur ses dangers potentiels sur le fœtus et le développement des enfants.

Mis à part ces quelques contre-indications, les études effectuées sur cette plante de la pharmacopée chinoise n’ont révélé aucun danger de l’astragale : seuls quelques très rares cas de céphalées et de nausées ont pu être observés comme effets secondaires.

Les différents compléments alimentaires d’astragale

C’est grâce à la diversité de ses bienfaits et à sa relative innocuité que l’astragale est présent dans de nombreux compléments alimentaires. Il rencontre en effet un grand succès auprès des consommateurs en quête d’un remède naturel contre de nombreux maux, dont l’hypertension.

Vous pouvez ainsi retrouver de l’extrait d’astragale en complément alimentaire « solo » (comme Astragalus Extract, sous forme liquide).

Certains des composés de l’astragale, comme on l’a vu, peuvent aussi être mis en avant dans des compléments spécifiques, généralement classés en anti-âge (citons Astragaloside IV 98%, Cycloastragenol et CycloAstragenol Maximum Strength 98%).

Enfin, vous pouvez retrouver de l’extrait d’astragale dans des formules synergiques réunissant diverses plantes adaptogènes (comme Adaptogenic Potion et Adaptix).

Le conseil SuperSmart

Références scientifiques

  1. SHAHRAJABIAN, M. H., SUN, W., et CHENG, Q. A review of Astragalus species as foodstuffs, dietary supplements, a Traditional Chinese Medicine and a part of modern pharmaceutical science. Applied Ecology & Environmental Research, 2019, vol. 17, no 6.
  2. RIOS, J. L. et WATERMAN, P. G. A review of the pharmacology and toxicology of Astragalus. Phytotherapy Research: An International Journal Devoted to Medical and Scientific Research on Plants and Plant Products, 1997, vol. 11, no 6, p. 411-418.
  3. CHENG, Yunjiu, TANG, Kai, WU, Suhua, et al.Astragalus polysaccharides lowers plasma cholesterol through mechanisms distinct from statins. PloS one, 2011, vol. 6, no 11, p. e27437.
  4. TAN, Yu-Qing, CHEN, Heng-Wen, et LI, Jun. Astragaloside IV: an effective drug for the treatment of cardiovascular diseases. Drug Design, Development and Therapy, 2020, p. 3731-3746.
  5. Wu JS, Li JM, Lo HY, Hsiang CY, Ho TY. Anti-hypertensive and angiotensin-converting enzyme inhibitory effects of Radix Astragali and its bioactive peptide AM-1. J Ethnopharmacol. 2020 May 23;254:112724. doi: 10.1016/j.jep.2020.112724. Epub 2020 Feb 28. PMID: 32119952.
  6. Sun T, Xu H, Xu F. Astragalus injection for hypertensive renal damage: a systematic review. Evid Based Complement Alternat Med. 2012;2012:929025. doi: 10.1155/2012/929025. Epub 2012 Apr 19. PMID: 22577466; PMCID: PMC3345783.
  7. LIU, Qing-yang, YAO, Yong-ming, ZHANG, Shu-wen, et al.Astragalus polysaccharides regulate T cell-mediated immunity via CD11chighCD45RBlow DCs in vitro. Journal of Ethnopharmacology, 2011, vol. 136, no 3, p. 457-464.
  8. LI, Chun-xiao, LIU, Ying, ZHANG, Yu-zhen, et al.Astragalus polysaccharide: a review of its immunomodulatory effect. Archives of Pharmacal Research, 2022, vol. 45, no 6, p. 367-389.
  9. KRASTEVA, Ilina, NIKOLOVA, Irina, DANCHEV, Nicolay, et al.Phytochemical analysis of ethyl acetate extract from Astragalus corniculatus Bieb. and brain antihypoxic activity. Acta Pharmaceutica, 2004, vol. 54, no 2, p. 151-156.
  10. LIU, Ping, ZHAO, Haiping, et LUO, Yumin. Anti-aging implications of Astragalus membranaceus (Huangqi): a well-known Chinese tonic. Aging and disease, 2017, vol. 8, no 6, p. 868.

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.

Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Paiement sécurisé
32 années d'expérience
Satisfait
ou remboursé
Envoi rapide
Consultation Offerte