0
fr
US
SuperSmartSuper-nutrition Blog
X
× S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Accès professionnel Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Stress et Moral Dossiers

Dépression saisonnière : tout ce qu’il faut savoir !

Traitements, solutions naturelles, bons gestes…. Voici 10 choses à savoir absolument sur la dépression saisonnière.
Rédaction Supersmart.
2016-11-22Commentaires (0)

La dépression saisonnière n’est pas à prendre à la légère

La dépression saisonnière (on parle aussi de trouble affectif saisonnier, TAS) est un mal-être qui touche les personnes sensibles aux variations saisonnières. Elle se déclenche généralement au moment de l’automne et peut durer jusqu’au printemps suivant. Pourtant, si ce trouble peut paraître anodin ou anecdotique vu de l’extérieur (on parle de blues de l’hiver), ce n’en est pas moins une véritable pathologie qui peut avoir des répercussions marquées sur la vie de ceux qui en souffrent voire parfois se transformer en dépression nerveuse. Les symptômes de la dépression ne doivent pas être ignorés d’autant que les différents remèdes et/ou méthodes proposés pour la soigner donnent de bons résultats.

La dépression saisonnière peut être plus ou moins sévère

Du simple blues hivernal à la dépression saisonnière, l’intensité du problème peut largement varier d’une personne à l’autre, y compris même d’une année à l’autre. Certains facteurs extérieurs pouvant également venir aggraver ou pas la situation (maladie, problèmes familiaux ou professionnels…). Bien sûr, plus les symptômes sont prononcés et plus il faut prendre le problème au sérieux.

La luminothérapie est une piste de choix en cas de dépression saisonnière

La diminution de la luminosité extérieure et le raccourcissement des jours sont deux des principales causes de la dépression saisonnière. Dans ces conditions, des séances de luminothérapie (ou photothérapie) donnent souvent de bons résultats car elles permettent à l’organisme de rééquilibrer son horloge biologique. De quoi s’agit-il exactement ? Tout simplement de s’exposer à une lumière artificielle blanche de 10000 lux environ et dépourvue d’ultraviolets. Ces séances peuvent être encadrées par un médecin (ou dans un centre dédié) ou s’effectuer chez soi. Elles doivent durer durant tout l’automne et l’hiver pour être efficaces.

Il faut anticiper avant l’hiver si on veut mieux gérer

Inutile d’attendre les premiers symptômes pour réagir et agir. La dépression saisonnière sera d’autant plus facile à gérer et traiter qu’elle aura été prise dans ses tout débuts. Luminothérapie, plantes, thérapies comportementales et autres molécules naturelles (SAM-e par exemple) peuvent tout à fait être proposée en prévention. L’intérêt est de ne pas laisser s’installer les symptômes surtout chez les gens qui ont déjà souffert de dépression saisonnière. Car les personnes sensibles au blues hivernal récidivent en général chaque année. De même les personnes qui travaillent de nuit sont plus sujettes à la déprime hivernale (leur horloge biologique est perturbée par ces décalages horaires), tout comme celles qui n’ont que peu accès à la lumière du jour (travail en sous-sol par exemple).

Les femmes sont plus touchées que les hommes

La dépression saisonnière touche en grande majorité les femmes. Elles sont en effet 3 à 4 fois plus nombreuses que les hommes à souffrir de ce mal. Pourquoi ? On ne sait pas vraiment quels mécanismes expliquent cette sensibilité plus affirmée. Certains experts avancent l’hypothèse que les femmes seraient plus à l’écoute de leur corps et de leur baisse de moral, les différences hormonales pourraient aussi être en cause.

Certaines plantes sont très efficaces pour lutter contre la dépression saisonnière

Le millepertuis notamment est LA plante à recommander en cas de dépression légère et passagère. Pourquoi ? Parce qu’il contient de l’hypéricine, une substance aux vertus reconnues, qu’il appartient à la liste des plantes médicinales établie par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et que son efficacité sur les états dépressifs légers a été prouvée scientifiquement. Il peut permettre en outre de limiter la consommation d’antidépresseurs (généralement prescrits en cas de dépression saisonnière) qui ne sont dénués d’effets secondaires. Le millepertuis peut être utilisé sous plusieurs formes : tisane, gélules, comprimés… Une autre plante peut s’avérer une aide efficace en cas de dépression saisonnière, c’est le Griffonia simplicifolia. Originaire d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale, cette plante grimpante renferme un acide aminé, le 5-http (ou L5-HTP), qui est capable de se transformer en sérotonine. Or la sérotonine, autrement appelée hormone du bonheur, est particulièrement intéressante en cas de dépression hivernale car elle régule les cycles circadiens, améliore le sommeil et booste le moral.

Fatigue et baisse de moral sont les principaux symptômes de dépression saisonnière

La fatigue, alors même que l’on dort beaucoup et que l’on ralentit ses activités, est souvent le premier symptôme qui alerte, en association avec la baisse de moral. Mais les symptômes peuvent être plus variés. De nombreuses personnes touchées par la dépression saisonnière doivent ainsi faire face à une baisse de la libido, une prise de poids consécutive à des crises de boulimie, un isolement social, des difficultés de concentration et plus globalement une perte d’intérêt pour les activités habituelles du quotidien ou des loisirs. Un état qui affecte autant la vie familiale que la vie sociale ou professionnelle.

La SAM-e est une molécule naturelle impliquée dans la dépression saisonnière

Vous connaissez la SAM-e ? Derrière ce nom étrange se cache une molécule naturelle qui joue un rôle incontournable dans la dépression saisonnière. La SAM-e (pour S-adénosyl-L-méthionine) est en effet une substance produite par le corps qui intervient dans la fabrication de nombreuses cellules : hormones, protéines, neurotransmetteurs, etc. Or certaines études ont montré une corrélation entre SAM-e et baisse de moral. Les personnes qui ne produisent pas assez de SAM-e seraient en fait plus sensibles aux baisses de forme et l’on retrouve des taux de SAM-e plus bas chez les personnes souffrant de dépression passagère. Parallèlement, d’autres études notent une amélioration notable en cas de supplémentation en SAM-e.

La psychothérapie est aussi efficace que la luminothérapie

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) pourraient être aussi efficaces (voire plus en matière de prévention des récidives) que la luminothérapie. C’est en tout cas ce que révèle une étude publiée dans la revue American Journal of Psychology. Durant l’étude, la moitié des patients avaient suivi une thérapie comportementale et cognitive, l’autre moitié été traitée par luminothérapie. Les deux traitements se sont révélés aussi efficaces pour traiter les symptômes de la dépression saisonnière. En revanche, la TCC semble plus intéressante encore sur le long terme puisque les patients ayant suivi ce protocole ont vu leurs symptômes diminuer de 46% l’année suivante (contre 27% seulement pour ceux qui avaient été traités par luminothérapie). La TCC vise à remplacer les pensées négatives générées par la dépression saisonnière en pensées positives.

En cas de dépression saisonnière, il faut faire du sport et surveiller son assiette

Même si l’envie n’y est pas, continuer de pratiquer une activité physique régulière présente bien des avantages. Si vous pratiquez en extérieur (en plein jour évidemment), vous contribuez ainsi emmagasiner cette lumière qui fait tant défaut en hiver. Le sport permet en outre la sécrétion des endorphines, ces hormones du plaisir, et régule le sommeil. L’alimentation joue aussi un rôle non négligeable dans la prise en charge et la prévention de la déprime saisonnière. Certains nutriments sont ainsi plus directement impliqués dans le moral et leur manque peut aggraver les symptômes. C’est le cas du magnésium, de la vitamine D, du zinc ou encore du fer ou des oméga-3 (qui régulent la sécrétion de sérotonine et donc l’horloge interne). Une alimentation variée et équilibrée doit apporter tous ces nutriments en bonne proportion. A défaut, une supplémentation peut être envisagée.

Vous avez aimé, partagez

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
un couple cuisine pour améliorer son humeur
Deux astuces imparables pour améliorer naturellement votre humeur

Les nutriments que l'on mange influencent profondément nos humeurs, nos envies et nos comportements. Découvrez les deux meilleurs façons d'exploiter ce phénomène.

départ vacances
Départ en vacances : 4 solutions pour voyager sereinement

Chaque année, c’est pareil. Les vacances sont très attendues, mais, au moment de partir en voyage, plusieurs facteurs viennent faire les trouble-fête et perturber ce moment de plaisir. Stress du départ, mal des transports, effets du décalage horaire, diarrhée du voyageur… ces petits tracas sont fréquents, mais peuvent être facilement évités. Découvrez nos conseils pour voyager en toute sérénité !

Msm bienfaits
MSM : les bienfaits du soufre organique !

Pour tout savoir sur ce supplément de soufre organique, les experts de SuperSmart ont préparé pour vous un guide pratique. Vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir sur le MSM : ses caractéristiques, ses propriétés, ses bienfaits, ses utilisations, sa posologie, l’avis de la communauté scientifique…

Neurotransmetteur GABA
Neurotransmetteur GABA : un anti-stress naturel

Tout ce qu’il faut savoir sur le GABA naturel : ses caractéristiques, son mécanisme d’action, ses propriétés, ses bienfaits, ses utilisations, les dernières recherches, les avis de la communauté scientifique…

Cure d’automne : quatre bonnes raisons de commencer

Avez-vous déjà commencé votre cure d’automne ? Si ce n’est pas le cas, cet article devrait vous intéresser.

Se préparer à la rentrée
Retour de vacances : comment se préparer à la rentrée ?

Tous les bénéfices des vacances semblent s’estomper en quelques jours : le stress refait son apparition, la fatigue se fait ressentir, le moral n’est pas au beau fixe, la motivation n’y est pas… Découvrez nos conseils pour une rentrée en toute sérénité !

Ces produits devraient vous intéresser

Gaba 750 mgGaba 750 mg

Un neurotransmetteur utilisé par le système nerveux pour apaiser l’organisme

21.00 €(23.30 US$)
+
PharmaGABA® 125 mgPharmaGABA® 125 mg

Un support naturel pour le relâchement à base de GABA (acide gamma-aminobutyrique)

40.00 €(44.38 US$)
+
Suntheanine® 100 mgSuntheanine® 100 mg

Un complément breveté de L-Théanine extraite du thé vert

22.00 €(24.41 US$)
+
Peptidea® 200 mgPeptidea® 200 mg

Un antistress naturel totalement novateur à partir de peptides de poisson

29.00 €(32.18 US$)
+
5-HTP 50 mg5-HTP 50 mg

Un antidépresseur naturel à base de Griffonia

23.00 €(25.52 US$)
+
AFA ExtractAFA Extract

La meilleure des micro-algues bleues pour le plaisir et le bien-être général

75.00 €(83.22 US$)
+
Adrenal SupportAdrenal Support

Une formule exceptionnelle contenant les meilleurs ingrédients naturels antistress pour la santé des glandes surrénales

34.00 €(37.73 US$)
+
Nouveau
CBD 25 mgCBD 25 mg

Un analgésique naturel et puissant pour éliminer durablement les douleurs

63.00 €(69.90 US$)
+
© 1997-2019 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2019 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
x
secure