0
fr
US
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires
Visiter notre boutique Mon compte Accès professionnel Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Peau, Cheveux & Ongles Conversations

Pourquoi tout le monde est fou du collagène ? [VIDEO]

Hélène Tinguely, notre nutritionniste consultante, vous explique à quoi servent les compléments de collagène, très populaires depuis quelques années.
Les bienfaits réels du collagène
Découvrez les bienfaits réels du collagène sur l'organisme.
Rédaction Supersmart.
2023-01-23Commentaires (1)

(Transcription à l'écrit sous la vidéo)

Pourquoi entend-on autant parler des compléments de collagène ? À quoi servent-ils et sont-ils vraiment efficaces ? C’est ce que nous allons voir dans cette vidéo.

Au passage, si vous voulez tout savoir sur les compléments alimentaires, je vous rappelle de télécharger notre ebook gratuit, le « Guide Pratique des Compléments Alimentaires ». Le lien est dans la description sous la vidéo.

Définition du collagène

Bonjour à tous ! Pour commencer, qu’est-ce que le collagène ?

C’est une protéine fabriquée naturellement par notre organisme. Le collagène est l’un des composants principaux des os, du cartilage, des tendons, des ligaments, de la peau ou encore des vaisseaux sanguins.

Bienfaits du collagène sur l'organisme

Sa mission : apporter fermeté et élasticité à ces différents tissus du corps humain.

Le collagène est donc indispensable à la souplesse et à l’éclat de la peau mais aussi au maintien des articulations (1). C’est ce qui en fait un ingrédient bien connu des crèmes anti-rides ou encore des produits contre les douleurs articulaires.

Baisse de production avec les années

Il faut savoir que notre production de collagène commence à diminuer à partir de 30 ans, en partie en raison de la réduction de notre production d’hormones. Cette baisse des niveaux de collagène est accentuée par la pauvreté en collagène de l’alimentation moderne.

À partir de 40 ans, la production naturelle de collagène par l’organisme diminue de 1 % par an. Après 70 ans, cette diminution peut aller jusqu’à 30 % par an.

C’est ce qui explique, avec l’avancée en âge, l’apparition des rides et de certains troubles articulaires, la plus grande fréquence des tendinites, une certaine fragilisation des os, etc.

Notez que la fumée de cigarette, la consommation excessive d'alcool et l’excès de sucre dégradent également le collagène et perturbent sa production.

Collagène de type I, II, III

Concernant les différents types de collagène pour mettre rapidement les choses au clair sachez qu’on en recense 28. Les 3 types de collagène les plus courants sont :

Les sources alimentaires de collagène

Maintenant que l’on connaît le collagène, ses bienfaits la baisse de sa production avec les années et ses 3 types principaux, découvrons les sources alimentaires de collagène.

Cette protéine se trouve essentiellement dans les produits animaux, en particulier dans les aliments issus de leurs os et de leur peau.

Les aliments riches en collagène sont donc l’os à moelle, le bouillon d’os, la peau de poisson, les fonds de bœuf ou de volaille, la salade de museaux, le pied de porc ou de veau, la gélatine animale, etc.

Des aliments certes peu présents dans la nourriture moderne. C’est pourquoi il existe des compléments de collagène pour pallier ce manque.

Mais ce n’est pas tout. Votre corps a besoin de substances comme le zinc et la vitamine C pour produire et maintenir le collagène. Heureusement, ces substances sont beaucoup plus faciles à trouver : vous ingérez du zinc en consommant du saumon, de la viande rouge ou des œufs, par exemple, et de la vitamine C, en consommant des kiwis, des légumes verts ou encore des agrumes.

Quel complément de collagène choisir ?

Comment choisir votre complément de collagène ? Avant tout, il faut savoir que le collagène est à 57 % composé de 3 acides aminés : la glycine, la proline et l’hydroxyproline.

Lorsqu’on consomme du collagène, que ça soit via l’alimentation ou via un complément, le collagène est dégradé en ces 3 acides aminés. Ces derniers pourront à leur tour être utilisés par le corps pour produire entre autres, son propre collagène.

Côté compléments, certains privilégient le collagène natif, c’est-à-dire ni dénaturé ni hydrolysé. C’est ce que recommande le docteur Trentham, chercheur à Harvard et spécialiste du collagène de type II, en se basant sur des études scientifiques consacrées aux troubles articulaires inflammatoires. Le complément UC-II®, par exemple, vous apporte du collagène de type II natif traditionnellement réservé à la sphère articulaire.

D’autres préfèrent le collagène hydrolysé, c'est-à-dire « fragmenté » qui présente une très grande biodisponibilité, de plus de 90 %. Les grandes molécules de collagène y sont déjà divisées en morceaux plus petits par hydrolyse, et deviennent donc des dipeptides ou des tripeptides au cours du processus de digestion (2). Ces peptides à chaîne courte passent très facilement la barrière intestinale et peuvent influencer directement l’activité de la peau, des os ou du cartilage.

Des études ont clairement constaté l’efficacité du collagène hydrolysé : certains des peptides résultant de la digestion du collagène hydrolysé, en particulier ceux qui contiennent de l’hydroxyproline, peuvent par exemple s’accumuler dans la peau jusqu’à 96 heures après ingestion. Selon les compléments de collagène hydrolysé, sachez qu’on trouve généralement :

Notre collagène marin constitue une excellente source marine, pure et brevetée, de collagène de type I hydrolysé. On retrouve aussi des peptides de collagène dans notre routine beauté, Daily Beauty. Vous pouvez trouver d’autres compléments à base de collagène en tapant « collagène » sur le moteur de recherche du site supersmart.com, comme Tendo-Fix, qui combine 4 types de collagène différents.

Merci d’avoir regardé la vidéo. Si vous avez apprécié, n’oubliez pas de laisser un like et de vous abonner à la chaîne. À tout bientôt !

Références scientifiques

  1. Al-Atif H. Collagen Supplements for Aging and Wrinkles: A Paradigm Shift in the Fields of Dermatology and Cosmetics. Dermatol Pract Concept. 2022 Jan 1;12(1):e2022018. doi: 10.5826/dpc.1201a18. PMID: 35223163; PMCID: PMC8824545.
  2. León-López A, Morales-Peñaloza A, Martínez-Juárez VM, Vargas-Torres A, Zeugolis DI, Aguirre-Álvarez G. Hydrolyzed Collagen-Sources and Applications. Molecules. 2019 Nov 7;24(22):4031. doi: 10.3390/molecules24224031. PMID: 31703345; PMCID: PMC6891674.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Fabienne N
23/09/2023
je n'ai pas trouvé le lien pour télécharger l'e-book, pouvez-vous SVP me l'envoyer Merci
SuperSmart.com
23/09/2023
Bonjour Fabienne !

Et merci pour votre remarque, nous venons d'ajouter le lien vers l'ebook dans l'article. Lien que voici :

https://www.supersmart.com/register.pl?code=EBYTSSFR01

Nous vous envoyons également le lien vers l'ebook par email.

Bonne journée et bonne lecture,
L'équipe SuperSmart 💊🌿
Notre sélection d'articles

Ces produits devraient vous intéresser

© 1997-2024 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2024 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Nous utilisons les cookies (internes et tiers) afin d'améliorer votre confort de navigation.
Plus d'informations et gérer mes préférences
Accepterx
Warning
ok