0
fr
US
WSM
232741734
Votre panier est vide.
Menu

En stock

Organic Acacia

Complément alimentaire d'acacia bio avec fibres solubles pour l'intestin

Une source de fibres solubles 100 % bio
  • Origine saine et naturelle (Acacia senegal et Acacia seyal).
  • Riche en fibres destinées à rejoindre la flore intestinale.
  • Haute tolérance digestive (fermentation progressive).
  • Complément en poudre et totalement bio.

Achat immédiat

100 g

22.00 €

Auto-Livraison

100 g

22.00 €

20.24 €

Je voudrais

chaque

Organic Acacia

BIO
Vegan
Sans gluten
Sans nanoparticules
Sans excipients controversés
Sans lactose

Qu’est-ce que la gomme d’acacia ?

La gomme d’acacia (également appelée gomme arabique) est un exsudat naturel de sève récolté sur le tronc et les branches d’arbustes forestiers de certaines espèces d’acacia. Cette sève a été traditionnellement consommée par les populations africaines et indiennes pour améliorer le confort digestif et le transit intestinal.

C’est un mélange complexe de polysaccharides et de glycoprotéines, des composés très particuliers qui ne sont pas digestibles par l’organisme humain. Cette particularité lui permet d’échapper aux enzymes digestives et de servir ainsi de source d’énergie pour certaines espèces bénéfiques de la flore intestinale (les probiotiques), en particulier les bactéries de genre Bifidobacterium et celles qui sont capables de produire de l’acide lactique. Elle répond donc à la définition de « prébiotique » proposée par une équipe de chercheurs : « un ingrédient fermenté sélectivement qui permet des changements spécifiques à la fois dans la composition et dans l’activité de la microflore intestinale, ce qui lui confère potentiellement des effets bénéfiques sur le bien-être et la santé (1-2).»

D’où vient Organic Acacia ? Comment est-elle produite ?

La sève ayant servi à la fabrication d’Organic Acacia provient de deux espèces d’acacia répondant aux exigences de l’agriculture biologique : l’Acacia senegal (L.) sauvage et l’Acacia seyal Delile (3). Ces deux espèces sont abondantes en Afrique saharienne (Maghreb, Mali, Sénégal, Soudan…). L’exsudat est produit au niveau des troncs et des branches lorsque l’arbre subit des atteintes physiologiques pendant la période sèche. La production de gomme se déclenche après que les tissus se sont trouvés en contact avec l’extérieur : il peut s’agir d’incisions volontaires ou de blessures causées par le vent, la sécheresse, les plantes parasites ou les insectes foreurs. Après la récolte, la sève durcit puis subit une purification très fine sous forme liquide pour éliminer toutes les impuretés (minérales ou organiques). Le sirop de gomme obtenu est ensuite stérilisé à haute température pendant un temps très court puis séché et transformé en une poudre très soluble qu’on conditionne dans des dosettes.

Quels sont les mécanismes d’action de la gomme d’acacia ?

La gomme d’acacia contient de 90 à 97 % de fibres solubles. Ce sont des constituants végétaux qui résistent aux enzymes digestives salivaires et intestinales ainsi qu’à la flore buccale et intestinale. Lorsqu’ils arrivent intacts dans le côlon, ils se confrontent à plus de 400 espèces différentes de bactéries qui cohabitent avec l’homme. Parmi ces espèces, certaines sont capables de les utiliser comme carburant pour accroître leur développement : les probiotiques, connus comme étant bénéfiques pour un grand nombre de fonctions du corps humain.

Des études in vitro ont montré que, parmi les différents genres de bactéries qui colonisent le côlon (bénéfiques ou pathogènes), ce sont les souches du genre Bifidobacterium qui sont le plus capables d’utiliser la gomme d’acacia pour leur croissance (4). Il s’agit d’un genre impliqué dans la prévention de plusieurs maladies et le maintien de la santé générale.

Ce n’est pas tout puisque la dégradation de ces fibres entraîne à son tour la production de métabolites, eux-mêmes positifs pour d’autres espèces bénéfiques : les acides gras à chaîne courte, produits par les bifidobactéries, stimulent ainsi la croissance de certaines bactéries produisant de l’acide lactique. Le cercle vertueux peut même aller plus loin puisque, en favorisant des bactéries bénéfiques, on augmente leur capacité à s’opposer aux bactéries pathogènes qui cherchent aussi à coloniser le milieu (5).

En théorie, ces fibres alimentaires provoquent donc deux types de changements :

  • une modulation de la flore intestinale ;
  • une stimulation de l’activité métabolique (production d’acides gras à chaîne courte, abaissement du pH du contenu luminal) (6).

Que dit la recherche à propos de la gomme d’acacia ?

La communauté scientifique s’intéresse énormément aux fibres solubles, et notamment à la gomme d’acacia, pour un nombre croissant d’applications.

Toutes ces applications ne sont pas unanimement reconnues par la communauté scientifique, soit parce que c’est un champ nouveau et que les chercheurs n’en sont encore qu’aux débuts de leurs investigations, soit parce que les études en question se contredisent parfois, ne sont pas assez précises, de trop faible qualité méthodologique ou s’intéressant à des groupes de population trop spécifiques.

Augmentation des bactéries bénéfiques dans le côlon (bifidobactéries)

Plusieurs études (principalement des études in vitro (7-8)) ont observé une augmentation des bactéries du genre Bifidobacterium dans le côlon, à la suite d’une supplémentation en gomme d’acacia.

Le chercheur Wyatt et son équipe (9) ont étudié l’évolution du nombre de bactéries du genre Bifidobacterium occupant le côlon d’un volontaire avant et après une supplémentation de gomme d’acacia (10 g par jour). Ils ont constaté une augmentation significative.

L’augmentation a ensuite été confirmée dans une étude en simple aveugle portant sur 10 volontaires en bonne santé et consommant pendant 10 jours de la gomme d’acacia (10 ou 15 g) ou un placebo (10). Cet effet a semblé plus prononcé chez les personnes qui, au départ, avaient un nombre de bifidobactéries plus faible que la moyenne.

Diminution des micro-organismes pathogènes gastro-intestinaux

Les bifidobactéries inhibent la croissance des bactéries pathogènes, d’abord par leur développement naturel, mais aussi par leur capacité à réduire le pH dans le côlon11.

Deux études (in vitro) (12) ont montré l’influence potentielle de la gomme d’acacia sur la croissance de bactéries du genre Clostridium et sur la production de leur toxine correspondante.

Augmentation de la production des acides gras à chaînes courtes (AGCC)

Comme les bactéries de type Bifidobacterium produisent des acides gras à chaînes courtes, une augmentation de ces bactéries devrait logiquement s’accompagner d’une hausse de leur production.

Ce sont des acides gras bénéfiques pour l’organisme, constitués à 95 % par l’acétate, le proprionate et le butyrate. Si tous contribuent à diminuer le pH du milieu, chacun joue un rôle supplémentaire différent :

  • le butyrate est utilisé comme une substance d’aide au développement par les cellules épithéliales du côlon et est souvent considéré comme une molécule clé impliquée dans le contrôle de plusieurs fonctions physiologiques (lutte contre la perméabilité intestinale) ;
  • le propionate est métabolisé par les cellules hépatiques et pourrait jouer un rôle dans la régulation du métabolisme des lipides et des sucres ;
  • l’acétate serait plutôt utilisé par les tissus périphériques.
De nombreuses études in vitro (13-14) et animales (15-16) ont montré que les fibres contenues dans la gomme d’acacia entraînaient une augmentation des AGCC, mais, chez l’homme, les résultats sont plus mitigés. Certains chercheurs expliquent cette incohérence par la difficulté à comptabiliser les acides gras de manière adéquate, ces derniers ayant tendance à être absorbés rapidement par les cellules du côlon. Ainsi, deux études (17-18) n’ont pas pu démontrer une hausse de la quantité d’AGCC après une prise quotidienne de 25 et 6 g de gomme d’acacia. Cette augmentation de production n’a donc pas été reconnue officiellement comme étant un effet bénéfique pour la population générale en bonne santé.

Augmentation de la satiété

Il est reconnu que les fibres alimentaires contribuent à réduire les apports caloriques en augmentant la sensation de satiété : les fibres solubles gonflent en absorbant de l’eau et procurent à l’estomac la sensation physique d’être rassasié (19-21).

Autres domaines d’intérêt

La recherche se poursuit pour les applications potentielles suivantes :

  • la régulation des marqueurs de l’inflammation ;
  • l’influence sur les symptômes du côlon irritable et sur les symptômes inflammatoires dont les manifestations ont un impact sur la perméabilité de la barrière intestinale ;
  • l’aide au maintien du métabolisme rénal. Des chercheurs se sont notamment intéressés aux conséquences des régimes hyperprotéinés (fréquents en Europe et en Amérique du Nord) et de plusieurs facteurs de risque (comme le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension) sur le fonctionnement du rein. Quelques études laissent entendre qu’une consommation de fibres d’acacia pourrait présenter un intérêt (abaissement de l’uricémie, crises de goutte) dans ce domaine ;
  • l’aide au maintien des taux adéquats de cholestérol.

Y a-t-il des risques à utiliser la gomme d’acacia ? Des contre-indications ?

En 2001, l’administration française a reconnu officiellement la gomme d’acacia comme étant une source diététique de fibres solubles (au même titre que le Psyllium blond).

Les données d’études cliniques font mention d’une très bonne tolérance digestive : rares sont les flatulences, les ballonnements et autres crampes abdominales qui accompagnent souvent les fibres solubles. Cela s’explique par le fait que la gomme d’acacia est dégradée plus lentement par les bactéries que la plupart des autres prébiotiques et que la production totale des composés de fermentation (hydrogène, méthane, dioxyde de carbone) semble moins importante que pour les FOS (22).

Pour une prise de 10 g par jour (soit 2 dosettes), le nombre de selles et le poids fécal ne sont en tout cas pas modifiés.

De très rares cas d’intolérance allergique à la gomme d’acacia ont été rapportés.

De quoi se compose Organic Acacia

Fibregum™
Fibre

Des questions ? Des interrogations ?

Les toutes dernières avancées de la recherche

L’effet d’une supplémentation en gomme d’acacia sur l’index de tissu adipeux viscéral et sur la pression sanguine des personnes atteintes de diabète de type 2 – mars 2018

Puisque certaines études animales ont montré que la gomme d’acacia pouvait améliorer le métabolisme lipidique grâce à un effet antioxydant et induire une amélioration de la fonction capillaire, des chercheurs se sont intéressés à son effet sur l’index de tissu adipeux viscéral. Ce dernier est à la fois un indicateur de la distribution des graisses et du risque augmenté d’obésité abdominale et d’hypertriglycéridémie.

L’étude (25) a porté sur 100 personnes atteintes de diabète de type 2. Parmi elles, 50 ont pris quotidiennement un supplément de 30 g de gomme d’acacia, les 50 autres se sont contentées d’un placebo.

Le cholestérol HDL (souvent surnommé le « bon cholestérol ») a augmenté d’environ 20 % chez les personnes supplémentées, alors qu’il n’a pas évolué dans le groupe placebo. Les triglycérides n’ont pas évolué dans les deux groupes, tandis que l’index de tissu adipeux viscéral a été réduit de 23,7 % dans le groupe supplémenté.

Des résultats qui rappellent les conclusions d’autres études (une humaine (26) et deux animales (27-28)), ayant mis en évidence un possible effet anti-obésité de la gomme arabique. Les chercheurs laissent supposer une possible amélioration de l’homéostasie glucidique (29) pour expliquer leurs résultats.

Aucun des auteurs ne déclare de conflit d’intérêts en lien avec la publication de cette étude.

Fermentation de la gomme d’acacia (in vitro) : impact sur le microbiote fécal – janvier 2018

Deux doses de gommes d’acacia et de fructo-oligosaccharides (un autre prébiotique) ont été testées pendant 48 heures dans un système artificiel reconstituant le côlon (même pH, même température et comprenant les souches trouvables dans un côlon humain). Des échantillons ont été prélevés au début de l’expérience puis 5 heures, 10 heures, 24 heures et 48 heures après celles-ci.

Dans l’étude, la fermentation de la gomme d’acacia a favorisé les Bifidobacteria et Lactobacillus spp, un groupe de microbes bénéfiques (30). L’effet a perduré 10 heures après, et même 24 heures après, ce qui pourrait confirmer une fermentation lente, comme l’ont suggéré de précédents travaux (31). Le nombre de bactéries pathogènes Clostridium histolyticum a, en parallèle, diminué au fil de la fermentation, ce qui correspond à plusieurs des thèses déjà formulées. Enfin, la production d’AGCC, et notamment celle de l’acétate, du propionate et du butyrate, a augmenté également. Les effets des FOS ont été comparables à ceux de la gomme d’acacia.
Aucun des auteurs ne déclare de conflit d’intérêts en lien avec la publication de cette étude.

Pourquoi le prix d’Organic Acacia est-il plus élevé que celui d’autres gommes d’acacia ?

Plus d’une trentaine d’espèces d’acacias produisent des gommes, mais seules les gommes produites par Acacia senegal (gomme dure) et par Acacia seyal (gomme friable) sont de qualité (la gomme produite par Acacia senegal étant elle-même de meilleure qualité que celle produite par Acacia seyal). Or, la sève ayant servi à la fabrication d’Organic Acacia est justement issue de ces deux espèces et elle est certifiée à 100 % d’origine biologique.

Cette qualité supérieure se traduit forcément dans la rémunération des producteurs et le prix final du produit commercialisé.

Pourquoi Organic Acacia n’est-il pas produit en Europe ?

Les arbres produisant de la gomme d’acacia affectionnent surtout les sols sableux et les températures qui se maintiennent à des valeurs élevées toute l’année. Il n’est donc pas possible de produire une gomme d’acacia d’origine européenne.

Quel est le poids moléculaire de la gomme d’acacia ?

Il se situe entre 300 et 800 kDa.

Avec quoi peut-on associer Organic Acacia ?

Sous forme de supplément, la gomme d’acacia est souvent associée à d’autres substances comme le Mastic Gum ou des probiotiques. Les personnes qui souhaiteraient bénéficier en parallèle d’un effet détox sur le foie peuvent se tourner vers le Desmo Forte™ ou le LIV 52®

Avis

La note de ce produit est de 5 sur 5 étoiles.
Nous avons récolté 5 avis.

100%

0%

0%

0%

0%

Excellent 5 Avis
Bourdin

31 janvier 2024

Remplace avantagement le produit "Appetite Control Formula" pour commencer à se rassasier au début d'un repas, surtout lorsqu'il est pris après un jeûn intermittent de 18h.

Alain Depireux

2 décembre 2023

Résultats dans le temps mais actifs directement

Fofifonfec

13 février 2023

je suis contente

Jackson Angel

5 juin 2024

Excelente producto

Excellent produit

voir la traduction Traduit par SuperSmart - voir l'original

Maria Riedler

28 janvier 2022

As a prebiotic helpful for gut health

En tant que prébiotique utile pour la santé intestinale

voir la traduction Traduit par SuperSmart - voir l'original

Besoin d'aide ?

Téléphone

Appel gratuit* au
0800 _666 742
de 8h30 à 19h00 du lundi au vendredi
(*France Métropolitaine uniquement, +352 283 831 29 depuis les autres pays)

Questions fréquentes

Trouver les réponses aux questions les plus courantes

Formulaire de contact

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur le site et souhaitez nous contacter directement ?
Nous écrire
Paiement sécurisé
32 années d'expérience
Satisfait
ou remboursé
Envoi rapide
Consultation Offerte