0
fr
US
WSM
232066148
Votre panier est vide.
Menu

En stock

Kudzu extract

Complément alimentaire de kudzu idéal en cas de sevrage alcoolique

Un complément naturel de kudzu contre la dépendance à l’alcool et les effets de la ménopause
  • Aide à se désaccoutumer de l’alcool grâce à sa richesse en daidzine.
  • Contribue à atténuer les désagréments liés à la ménopause.
  • Fabriqué à partir de la racine de Pueraria lobata.
  • Teneur en isoflavones garantie à 40 %.

Achat immédiat

120 Gél. Vég.

29.00 €

Auto-Livraison

120 Gél. Vég.

29.00 €

26.68 €

Je voudrais

chaque

Kudzu extract

Vegan
Sans gluten
Sans nanoparticules
Sans excipients controversés
Sans lactose
Sans édulcorant

Le Kudzu est une plante herbacée traditionnellement utilisée en Asie dans la prise en charge des troubles associés à la ménopause et dans l’accompagnement du sevrage alcoolique. Utilisée depuis des millénaires, elle fait partie des 50 plantes fondamentales utilisées en médecine traditionnelle.

Quels sont les bienfaits et les propriétés de la plante Kudzu ?

Réduction de la consommation d’alcool

Les recherches suggèrent que ce bienfait serait lié à la présence de la daidzine. Deux hypothèses ont été formulées pour expliquer son mécanisme d’action :

1) La daidzine agirait en inhibant le métabolisme de l’acétaldéhyde, le produit de dégradation toxique de l’alcool. De ce fait, l’acétaldéhyde s’accumulerait dans l’organisme et provoquerait des effets déplaisants liés à la consommation d’alcool (1). A long terme, ces effets déplaisants provoqueraient alors une aversion pour l’alcool.

2) La daidzine interviendrait dans un mécanisme encore mal compris impliquant plusieurs composés contrôlant la consommation d’alcool comme la sérotonine (5-HT) et la dopamine (2). Selon cette hypothèse, le kudzu serait pertinent pour d’autres addictions, en particulier le tabac.

La consommation excessive d’alcool et l’alcoolisme chronique sont des fléaux qui touchent désormais l’ensemble des régions du monde. Ils provoquent des conséquences graves sur la santé et sur le plan social. D’ailleurs, à l’heure actuelle, aucun médicament n’a démontré d’efficacité réelle pour traiter l’alcoolisme. Les médicaments qui sont actuellement commercialisés agissent par aversion et visent à dissuader de consommer de l’alcool. Ils présentent toutefois de nombreux effets secondaires.

Atténuation des troubles liés à la ménopause

Plusieurs études épidémiologiques suggèrent que les aliments contenant des isoflavones comme le kudzu ont une influence positive sur plusieurs symptômes liés à la ménopause (3). Or, la racine de kudzu est indéniablement riche en phyto-œstrogènes. Sa teneur a été jugée suffisamment forte par l’Anses pour présenter un intérêt dans le traitement des troubles liés à une carence estrogénique chez la femme ménopausée (4).

Que contient vraiment le kudzu ?

Le kudzu contient principalement des isoflavones, et notamment de la daidzéine, de la génistéine, de la formononétine, de la daidzine et de la puérarine. Ce dernier est le composé le plus abondant dans la racine de la plante avec la daidzine que l’on retrouve également dans le soja. Il se compose également de saponosides triterpéniques variés comme les soyasapogénols A et B (eux aussi présents dans le soja) et les kudzusapogénols A et C.

De quoi se compose Kudzu extract

Extrait de racine de kudzu
Plante

Des questions ? Des interrogations ?

Faut-il s’attendre à des effets secondaires quand on prend de la racine de kudzu ?

Plusieurs essais cliniques ont confirmé l'innocuité du kudzu sans mettre en évidence d'effets secondaires particuliers. Il est toutefois important de privilégierl’utilisation d’extraits standardisés ayant une spécification de teneur en isoflavones validée comme c’est le cas de Kudzu Extract.

Quelle posologie pour le kudzu ?

On recommande de prendre de 1500 à 3000 mg d’extrait normalisé de kuzu par jour, comprenant au moins 8 % d’isoflavones, soit 3 à 6 gélules de Kuzu Extract.

Cette posologie est adaptée pour arrêter de fumer (sevrage) ou freiner sa consommation d’alcool.

Le kudzu et la tradition

La plus ancienne référence au kudzu est le Shih Ching, un recueil de chansons et poèmes chinois écrits il y a plus de trois millénaires (5). Il figure également parmi les plantes citées dans l’ouvrage « Traité de la Matière Médicale du Divin Laboureur » (Shen Nung Pen Ts’ao Ching), considéré comme la première pharmacopée chinoise et la base des études à venir sur les plantes traditionnelles chinoises (6).

Le kudzu est mentionné dans l’ouvrage Shang Han Lung (« Traité des fièvres »), qui date du IIème siècle après Jésus Christ, puis dans l’ouvrage Bei Ji Qian Jin Yao Fang du célèbre médecin Sūn Sīmião et dans le Traité de la Rate et de l’Estomac datant du XIIIème siècle, dans lequel il est indiqué pour prévenir les abus d’alcool (7).

On retrouve sa trace dans l’ouvrage « Compendium de Matière Médicale » datant du XVIème siècle où il est indiqué pour les cas d’intoxications liées à l’alcool.

La médecine traditionnelle chinoise est l’un des systèmes de prévention et de traitement des maladies les plus anciens et les plus complexes. Elle mêle les techniques manuelles (comme l’acupuncture et les massages) avec l’alimentation, l’exercice et l’utilisation des plantes médicinales en s’appuyant sur des preuves empiriques millénaires. Près de 90 pages lui sont consacrées dans l’encyclopédie japonaise Kojiruien.

Les autres noms du kudzu

On retrouve de nombreux termes pour désigner le kudzu à travers le monde :

  • Gé, Ko (Chine)
  • Kuzu, Yoshino kuzu (Japon)
  • Ch'iri kkot, Chik (Corée)
  • Tamyakhrua, Phakpeetpe (Thaïlande)
  • Cát cán (Viet nam)
  • Bitok (Malaisie)
  • Tobi, Bitok (Indonésie)
  • Baai, Tahaunon (Philippines)
  • Wa yaka, Yaka, Nggariaka (Îles Fidji)
  • Baite, Bala, Magnania (Nouvelle-Calédonie)
  • Horon (Papouasie-Nouvelle-Guinée)
  • Kudzu, Kudsu, One-foot-a-night-vine (Etats-Unis).

Son nom latin est Pueraria lobata ou Pueraria montana (var lobata).

Avis

La note de ce produit est de 4.2 sur 5 étoiles.
Nous avons récolté 8 avis.

50%

25%

25%

0%

0%

Excellent 8 Avis
Marcel Desprets

11 février 2024

J'ai 78 ans..l'alcool... je cuisine mes repas tous les jours,78 ans et veuf...(je fais mes courses!!), mais un verre de vin rosé (vin de table) est toujours présent. (ou parfois 2) mais KUDZU est un bon copain.

Mlle Fernandez, Veronique

10 octobre 2023

Produit efficace

Soulier Anne

28 octobre 2021

Trop cher. Aucune réduction des addictions...

Soulier Anne

5 avril 2019

Excellent détoxifiant de l'alcool. Pour autant, je n'ai remarqué aucune réduction de l'addiction.

Client

2 août 2018

Viens de commencer... ça a l’air de marché je diminue les apéros et le vin à table Moins d’impulsion...

Besoin d'aide ?

Téléphone

Appel gratuit* au
0800 _666 742
de 8h30 à 19h00 du lundi au vendredi
(*France Métropolitaine uniquement, +352 283 831 29 depuis les autres pays)

Questions fréquentes

Trouver les réponses aux questions les plus courantes

Formulaire de contact

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur le site et souhaitez nous contacter directement ?
Nous écrire
Paiement sécurisé
32 années d'expérience
Satisfait
ou remboursé
Envoi rapide
Consultation Offerte