INNOVATION AND EXCELLENCE SINCE 1992
Accueil
  >  
Catégories
  >  
Acides gras essentiels
  >  
Krill Oil 590 mg
Photographie de capsules huileuses contenant de l'huile de krill
Krill Oil 590 mg
Huile de krill (Euphausia superba) : une source d’oméga-3 sans métaux lourds
  • Naturellement riche en oméga-3 (EPA et DHA), en antioxydants (astaxanthine) et en phospholipides (choline).
  • Contribue à la santé optimale du système cardiovasculaire.
  • Aide à réduire les niveaux de triglycérides sanguins et la pression sanguine.
  • Contribue au bon fonctionnement du cerveau (fonction cognitive) et du cœur.
  • Krill d’origine norvégienne.
voir les avis

Quantité : 60 Softgels 34.00 €
(38.20 US$)
Ajouter au panier

+Certificat d'analyse

Krill Oil 590 mg est un complément alimentaire d’exception conçu à partir d’huile de krill, de minuscules crevettes peuplant les eaux froides de l’Antarctique. Celles-ci sont composées essentiellement d’acides gras oméga-3 à longues chaînes, comme l’EPA et le DHA, dont les vertus ne cessent d’être démontrées.

Comment est fabriqué Krill Oil 590 mg ?

L’huile de krill de l’Antarctique, Euphausia superba, est produite à partir de krill surgelé, broyé et soumis à extraction. Les protéines et autres composants du krill sont éliminés de l’extrait lipidique par filtrage, ce qui permet de garantir une huile irréprochablement pure, sans dioxines, ni métaux lourds, ni PCB. Notre krill est de source norvégienne (AKER) et garanti sans résidus de polluants.

Qu’est-ce qui différencie l’huile de krill de l’huile de poisson ?

Une biodisponibilité supérieure. Ce qui différencie l’huile de krill des huiles de poissons, c’est son importante teneur en antioxydants et en phospholipides. Ces composés rendent l’huile plus stable, préservent l’intégrité des fragiles acides gras et améliorent leur biodisponibilité. En effet, ce sont les phospholipides (au moins 40 % dans l’huile de krill), et eux seuls, qui assurent le transport des acides gras vers leurs cibles, les membranes cellulaires, et qui jouent un rôle protecteur essentiel des neurones cérébraux.

Une huile antioxydante qui préserve l’intégrité des oméga-3. La valeur ORAC de l’huile de krill est de 378 unités par gramme, soit approximativement celle du kiwi. Le principal antioxydant présent est l’astaxanthine (1,5 mg/g), un composé de la famille des caroténoïdes. L’astaxanthine est un antioxydant majeur et spécifique de la vision et de la peau, toutes deux soumises aux radiations UV du soleil.

Pourquoi consommer de l’huile de krill ?

L’Organisation mondiale de la santé ainsi que la totalité des pays occidentaux recommandent un apport minimal de 500 mg par jour d’EPA+DHA pour le maintien d’une santé optimale (1), en particulier pour soutenir le développement et le fonctionnement cérébral.

Or, de nombreuses études ont montré que ces apports sont très loin d’être couverts dans les populations américaines et européennes (les apports sont 2 à 8 fois plus faibles que les apports journaliers recommandés).

Ces recommandations sont valables pour les personnes en bonne santé, mais tout indique que certaines catégories de population ont des besoins encore plus élevés (jusqu’à 1000 mg/jour (2)) :

  • les personnes de plus de 50 ans (pour se protéger du déclin cognitif) ;
  • les personnes qui souffrent d’inflammation chronique ;
  • les personnes qui ont un tour de taille élevé (excès de graisses adipeuses) ;
  • les personnes victimes d’hypertension, d’hypertriglycéridémie, d’hypercholestérolémie ou d’hyperglycémie ;
  • les personnes fatiguées ou d’humeur dépressive ;
  • les personnes à risque de troubles cardio-vasculaires.

En théorie, notre organisme est capable de fabriquer de l’EPA et du DHA à partir d’acides gras oméga-3 d’origine végétale, mais ces apports ont diminué considérablement au fil des décennies, du fait de l’agriculture moderne et de notre changement de régime alimentaire (3). De plus, le taux de réussite de cette transformation est devenu famélique en raison de notre consommation d’oméga-6 totalement inappropriée (4). Les oméga-6 sont des acides gras beaucoup moins bénéfiques pour l’organisme, qu’on trouve absolument partout dans les aliments industriels modernes et qui mobilisent toutes les enzymes (élongases et désaturases) indispensables à la conversion des oméga-3 végétaux en DHA et en EPA.

Une personne qui déciderait d’augmenter ses apports en acides gras oméga-3 d’origine végétale ne ressentirait aucune différence si elle ne réduisait pas, dans le même temps et de façon considérable, ses apports en oméga-6. Ainsi, nous devrions consommer autant d’oméga-3 d’origine végétale que d’oméga-6. La réalité est cependant très éloignée de cet optimum puisque nous consommons de 15 à 50 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3 d’origine végétale. En surnombre, les oméga-6 supplantent les oméga-3 et investissent les membranes cellulaires à leur place, conduisant à la formation de milliards de molécules pro-inflammatoires (5-6) soupçonnées de jouer un rôle déterminant dans le développement et l’exacerbation des maladies chroniques.

Ce constat ahurissant pourrait être corrigé par la consommation quotidienne de poissons gras riches en EPA et en DHA. Malheureusement, leur contamination en polluants et leur faible accessibilité ne permettent pas d’envisager une telle consommation au quotidien… Nos apports réels en oméga-3 d’origine marine, EPA et ADH, sont très éloignés des apports minimums recommandés, et encore plus éloignés des apports optimaux.

La supplémentation en oméga-3 d’origine marine est donc la solution la plus simple et la plus efficace pour retrouver des membranes saines au plus vite. Ils contribuent à de nombreuses fonctions physiologiques :

  • la santé du système cardiovasculaire ;
  • la réduction des niveaux de triglycérides sanguins et de la pression sanguine ;
  • le bon fonctionnement du cerveau et des activités cognitives.

Quand et comment prendre de l’huile de krill ?

Formulé avec un dosage de 590 mg d’huile de krill, notre complément alimentaire est proposé avec une posologie d’une à deux gélules par jour. En effet, 1 g d’huile de krill apporte en moyenne 250 mg d'EPA + DHA, et participe ainsi aux recommandations nutritionnelles internationales. Pour capitaliser sur les vertus de l’huile de krill, il est conseillé de prendre nos gélules pendant le repas.

Après ingestion et absorption, l’EPA et la DHA de l’huile de krill sont incorporés dans les membranes cellulaires avec les phospholipides. Cette incorporation est un processus lent : il est donc nécessaire de prendre Krill Oil 590 mg quotidiennement pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour constater pleinement ses bénéfices.

Si l’huile de krill ne présente pas de contre-indications spécifiques, elle doit être consommée avec vigilance pour des personnes prenant des anticoagulants. En cas de doute, il convient de se rapprocher de votre thérapeute.

Rédaction : Avril 2019

Note : ce produit ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et équilibrée ainsi qu’à un mode de vie sain. Respecter les conseils d’utilisation, la dose journalière conseillée et la date limite d’utilisation. Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 15 ans. Tenir hors de portée des jeunes enfants. À conserver dans un endroit sec et frais.

Références

  1. Food and Nutrition Board (FNB), Institute of Medicine (IOM). Dietary reference intakes for Energy, Carbohydrates, Fiber, Fats, Protein and Amino Acids (Macronutrients), The National Academies Press, 2005, Executive summary, page 11.
  2. ANSES, « Actualisation des apports nutritionnels conseillés pour les acides gras », mai 2011.
  3. P. Simopoulos, « Omega-6/omega-3 essantial fatty acid ratio and chronic diseases », Food Rev. Int., vol. 20, no 1, p. 77 90, 2004.
  4. P. Simopoulos, « The omega-6/omega-3 fatty acid ratio : health implications », Ol. Corps Gras Lipides, vol. 17, no 5, p. 267 275, 2010.
  5. U. Gogus et C. Smith, « n-3 Omega fatty acids : a review of current knowledge », Int. J. Food Sci. Technol., vol. 45, p. 417 436, 2010.
  6. K. S. Broughton, C. S. Johnson, B. K. Pace, M. Liebman, et K. M. Kleppinger, « Reduced asthma symptoms with n-3 fatty acid ingestion are related to 5-series leukotriene production », Am. J. Clin. Nutr., vol. 65, p. 1011 1017, 1997.
Dose journalière : 2 Softgels
Nombre de doses par boîte : 30
Quantité par dose
Huile de Krill
Dont :
  Phospholipides
  Omega-3
  Choline
  EPA+DHA
1180 mg

660 mg
315 mg
82.5 mg
250 mg
Astaxanthine 100 mcg


Adultes. Prendre une Softgel deux fois par jour.
Chaque Softgel contient 590 mg d’huile de Krill, Euphausia superba.
Pour un maximum d’efficacité, les Softgel de krill doivent être consommées pendant le déjeuner et/ou le dîner, à raison d’une à deux Softgel par jour.
Comme les huiles de poissons, celle de krill doit être consommée avec vigilance par ceux qui prennent des anticoagulants.
Attention : présence de produits dérivés de crustacés. Conserver idéalement dans un endroit sec, frais et à l'abri de la lumière.

Précautions : Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel (ou complément alimentaire) qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.
 
Découvrez quelques témoignages de nos clients
Krill Oil 590 mg
Quantité : 60 Softgels 34.00 €
(38.20 US$)
Ajouter au panieradd_shopping_cart

Gratuit

Merci de votre visite, avant de partir

inscrivez-vous au
Club SuperSmart
Et bénéficiez
d'avantages exclusifs:
Continuer mon shopping
keyboard_arrow_up