0
fr
US
WSM
226631452
Votre panier est vide.
Menu
Nootropiques les plus puissants pour le cerveau

Quel est le meilleur nootropique pour booster le cerveau ?

Examens de fin d’année, défis professionnels, envie de maintenir vos capacités cérébrales avec les années, etc. Découvrez les meilleurs nootropes naturels pour stimuler vos capacités cognitives.

Les nootropes : des « smart drugs » naturelles résolument tendance

Le terme « nootrope » (ou « nootropique ») désigne l'ensemble des substances qui améliorent la cognition.

Pendant des décennies, les étudiants et les professionnels souhaitant booster leurs capacités de concentration, leur mémoire et leurs performances cognitives d’une manière générale, se tournaient vers des amphétamines ou vers des médicaments prescrits aux enfants et aux adolescents souffrant de troubles de l’attention (TDAH). Ces produits étaient généralement surnommés « smart drugs » (1-3).

Mais depuis quelques années, en particulier dans les milieux étudiants et dans le monde des startups, on compte de plus en plus de personnes ayant recours à des nootropiques plus naturels (4).

Chaque nootrope fonctionne différemment sur le cerveau : certains agissent sur l’anxiété et visent ainsi à favoriser la concentration, d’autres stimulent le système dopaminergique ou gabaergique, d’autres encore le système cholinergique.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les nootropes les plus puissants sont généralement des compléments alimentaires qui associent plusieurs molécules pour potentialiser leurs bienfaits. Commençons par lister des nootropes naturels les plus réputés, avant de citer la formule synergique la plus puissante en fin d'article.

Les boosters de cerveau naturels les plus connus

L’œuf : pour un shoot d’acétylcholine

Commençons par un excellent petit booster du quotidien. Élément essentiel de la membrane des cellules, la choline est nécessaire à la production d’acétylcholine, l’un des neurotransmetteurs les plus importants, impliqué dans la mémoire et l’apprentissage.

Or, la meilleure source alimentaire de choline (qui n’est pas suffisamment synthétisée par le foie et doit donc être apportée par l’alimentation) est l’œuf, ou plus précisément le jaune d’œuf (5-6).

Le Bacopa monnieri : la plante de la cognition

Utilisée depuis plus de 3 000 ans dans la médecine ayurvédique, Bacopa monnieri contient un principe actif, les bacosides, qui seraient à l’origine de ses bienfaits. Cet adaptogène puissant (7) :

  • contribue au maintien d’une bonne fonction cognitive ;
  • participe à maintenir la mémoire ;
  • contribue à la microcirculation sanguine périphérique et à la circulation sanguine normale, associée aux performances du cerveau.

C’est pourquoi nombreux sont ceux qui consomment chaque jour des compléments nootropiques de Bacopa monnieri pour soutenir leur cerveau.

L’hydne hérisson : un champignon ancestral

Crinière de lion, Lion’s Mane Mushroom, hydne hérisson en français ou Hericium erinaceus de son nom botanique, est un champignon étonnant qui ressemble à une longue barbe blanche, ou bien à une crinière de lion, d’où son nom.

Extrêmement riche en bêta-glucanes, des polysaccharides, mais aussi en héricénones, des dérivés phénoliques, ce champignon fait partie de la pharmacopée traditionnelle chinoise depuis des millénaires où il est utilisé pour retarder le vieillissement et conserver une bonne mémoire.

Plusieurs études cherchent d’ailleurs à analyser son potentiel en tant que traitement des troubles mentaux qui apparaissent avec l'âge (8-10).

C’est pourquoi il est considéré par beaucoup comme un puissant nootrope naturel et traditionnel, et abondamment consommé sous forme de gélules d'hydne hérisson.

La Rhodiola rosea : un stimulant cognitif

Plante vivace poussant dans des sols sablonneux, rocheux et secs, la rhodiole, ou Rhodiola rosea, est utilisée depuis l’Antiquité grecque comme plante médicinale et est étudiée depuis les années 1960 pour vérifier ses bienfaits et ses principes actifs.

Riche en rosavine et en salidroside, des glycosides et des dérivés de phényléthanol, la rhodiole stimule le métabolisme énergétique, augmentant ainsi les niveaux d’ATP et de phosphate de créatine dans les mitochondries.

C’est probablement grâce à cela que la rhodiole est reconnue pour :

  • protéger l’organisme du stress ;
  • avoir un effet bénéfique contre la fatigue et les maux de tête ;
  • contribuer à une activité mentale et cognitive optimales (11).

La rhodiole est donc également un nootrope végétal naturel efficace pour booster son cerveau (pensons par exemple au complément Rhodiola rosea).

Le thé vert : focus sur les compléments de L-théanine

Acide aminé isolé en 1945 dans les feuilles du thé vert par des scientifiques japonais, la L-théanine permettrait d’augmenter les taux de sérotonine, de dopamine et de GABA (12).

Les deux premières sont considérées comme les hormones du bonheur en raison de leur effet apaisant et anti-stress. L’acide gamma-aminobutyrique (GABA) quant à lui est non seulement un célèbre neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux, mais est aussi impliqué dans le processus de mémorisation et de fonctionnement cognitif. Il agirait en modulant l’activité des neurones.

Ces effets participeraient au grand succès du thé vert. Pour augmenter leur apport en L-théanine, certaines personnes se tournent également vers les compléments dédiés (comme Suntheanine®) (13).

Le meilleur nootropique : une formule synergique

Comme dit plus haut, le complément nootropique naturel le plus puissant sera forcément une formule qui associe plusieurs nootropes naturels pour augmenter leurs effets.

Ainsi, en associant du Bacopa monnieri, du Gingko biloba (reconnu pour contribuer à soutenir la circulation sanguine périphérique, associée à une bonne réactivité cérébrale), de la vitamine B12 (qui participe à réduire la fatigue et est bonne pour le système nerveux), de la L-théanine, de la caféine anhydre (reconnue pour favoriser la concentration) et de la taurine, on obtient un nootrope super-puissant et naturel pour booster son cerveau : c'est le cas de la formule synergique Smart Pills.

 

Références scientifiques

  1. LOW, K. Graff et GENDASZEK, A. E. Illicit use of psychostimulants among college students: a preliminary study. Psychology, Health & Medicine, 2002, vol. 7, no 3, p. 283-287.
  2. DE OLIVEIRA CATA PRETA, Bianca, MIRANDA, Vanessa Iribarrem Avena, et BERTOLDI, Andréa Dâmaso. Psychostimulant use for neuroenhancement (smart drugs) among college students in Brazil. Substance Use & Misuse, 2020, vol. 55, no 4, p. 613-621.
  3. RYCHKOVA, O. V. Smart drugs are as a dangerous model of psychoactive substance use. Journal of Modern Foreign Psychology, 2021, vol. 10, no 2, p. 44-54.
  4. MALIK, Ruchi, SANGWAN, Abhijeet, SAIHGAL, Ruchika, et al.Towards better brain management: nootropics. Current medicinal chemistry, 2007, vol. 14, no 2, p. 123-131.
  5. ZEISEL, Steven H. et DA COSTA, Kerry-Ann. Choline: an essential nutrient for public health. Nutrition reviews, 2009, vol. 67, no 11, p. 615-623.
  6. WALLACE, Taylor C. A comprehensive review of eggs, choline, and lutein on cognition across the life-span. Journal of the American College of Nutrition, 2018, vol. 37, no 4, p. 269-285.
  7. PASE, Matthew P., KEAN, James, SARRIS, Jerome, et al.The cognitive-enhancing effects of Bacopa monnieri: a systematic review of randomized, controlled human clinical trials. The Journal of Alternative and Complementary Medicine, 2012, vol. 18, no 7, p. 647-652.
  8. NKODO, Amelie. A systematic review of in-vivo studies on dietary mushroom supplementation for cognitive impairment (P14-021-19). Current Developments in Nutrition, 2019, vol. 3, no Supplement_1, p. nzz052. P14-021-19.
  9. SAITSU, Yuusuke, NISHIDE, Akemi, KIKUSHIMA, Kenji, et al.Improvement of cognitive functions by oral intake of Hericium erinaceus. Biomedical Research, 2019, vol. 40, no 4, p. 125-131.
  10. SHENG, Xiaotong, YAN, Jingmin, MENG, Yue, et al.Immunomodulatory effects of Hericium erinaceus derived polysaccharides are mediated by intestinal immunology. Food & function, 2017, vol. 8, no 3, p. 1020-1027.
  11. CROPLEY, Mark, BANKS, Adrian P., et BOYLE, Julia. The effects of Rhodiola rosea L. extract on anxiety, stress, cognition and other mood symptoms. Phytotherapy research, 2015, vol. 29, no 12, p. 1934-1939.
  12. NATHAN, Pradeep J., LU, Kristy, GRAY, Marcus, et al.The neuropharmacology of L-theanine (N-ethyl-L-glutamine) a possible neuroprotective and cognitive enhancing agent. Journal of herbal pharmacotherapy, 2006, vol. 6, no 2, p. 21-30.
  13. NATHAN, Pradeep J., LU, Kristy, GRAY, Marcus, et al.The neuropharmacology of L-theanine (N-ethyl-L-glutamine) a possible neuroprotective and cognitive enhancing agent. Journal of herbal pharmacotherapy, 2006, vol. 6, no 2, p. 21-30.

Partager

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.

Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis

Paiement sécurisé
32 années d'expérience
Satisfait
ou remboursé
Envoi rapide
Consultation Offerte