0
fr
US
X
× SuperSmart Acheter par problème de santé Acheter par ingrédient Les meilleures ventes Nouveautés Promotions Mon compte Accès professionnel Blog Videos Programme de fidélisation Langue: Français
Accueil Acheter par problème de santé Foie et Détoxification Alcohol Detox
Supplément Alcohol Detox
Supplément Alcohol Detox
Supplément Alcohol Detox
Taille
0483Supplément Alcohol Detox Supplément Alcohol Detox Taille
×
+
-
Sans nano-particulesSans gluten
Alcohol Detox
Foie et Détoxification
4.5
4.4 sur 5
5 Etoiles
3
4 Etoiles
1
3 Etoiles
1
2 Etoiles
0
1 Etoile
0
5 avis
Avis clients
49.00 €(48.04 US$) en stock
Description
La formule de pointe pour affronter la « gueule de bois » et autres effets nocifs de l'alcool
  • Riche en extraits normalisés de chardon-marie et de Picrorhiza kurroa, aux propriétés hépatoprotectrices.
  • Mise sur les dérivés soufrés fétiches des cellules (N-acétyl-cystéine, sodium R-lipoate…).
  • Renferme de la thiamine, qui participe au fonctionnement normal du système nerveux.
  • Contient de la vitamine C, souvent déficitaire lors d’une consommation d’alcool chronique.
45.08 €  
économisez 3.92 € (8%)
économisez 3.92 € (8%)
Je voudrais
chaque
49.00 €
-
+
120 Gél. Vég.
Ajouter au panier

Construisez votre offre

+
Ajouter
Alcohol Detox
Alcohol Detox
Quantité : 120 Gél. Vég.

-
+
49.00 €
+
+
Ajouter
Liver Support Formula
Liver Support Formula
Quantité : 90 Gél. Vég.

-
+
39.00 €
+
Ajouter
Super Omega 3
Super Omega 3
Quantité : 90 softgels

-
+
28.00 €
+
Ajouter
Silyplus
Silyplus
Quantité : 90 Gél. Vég.

-
+
32.00 €
+
Ajouter
Rehab
Rehab
Quantité : 120 Gél. vég.

-
+
43.00 €
+
Ajouter
Daily 3®
Daily 3®
Quantité : 90 Gél. Vég.

-
+
57.00 €
Voir plus de produits
Voir moins de produits
Résumé des prix
Produits principaux49.00
2 Produits supplémentaires sélectionnés67.00
Prix total de l'offre
116.00
Homme ayant la gueule de bois au lit, avec les mains sur la tête

Alcohol Detox : complément anti-gueule de bois

Alcohol Detox est un complément alimentaire réunissant les meilleures substances actives pour limiter les désagréments liés à une consommation excessive d’alcool. Comportant des extraits végétaux dédiés à la santé du foie, il fournit également des vitamines dont l’assimilation ou la consommation sont potentiellement altérées par le métabolisme de l’éthanol. Sa formulation synergique agit également au niveau cellulaire pour soutenir les processus de détoxication.

Que contient Alcohol Detox, le complément idéal des soirées alcoolisées et lendemains de fête ?

Le complément alimentaire anti-gueule de bois Alcohol Detox rassemble des principes actifs d’exception pour faciliter la récupération de l’organisme lors d'une absorption importante d’alcool :

  • la N-acétyl-cystéine (NAC). Ce dérivé de l’acide aminé cystéine intéresse grandement les chercheurs en raison de son lien étroit avec la synthèse du glutathion et de son influence sur le taux d’acétaldéhyde (1-2) ;
  • la vitamine C. Elle contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif, précipité par la prise de boissons alcoolisées. Certaines études semblent d’ailleurs indiquer une corrélation entre consommation importante d’alcool (> 80 g par jour) et apparition du scorbut (3) ;
  • le sodium R-lipoate. Sel dérivé de l’acide alpha-lipoïque, un précieux composé soufré, il jouerait un rôle important dans le recyclage du glutathion (4) ;
  • la thiamine. Cette forme hydrosoluble de vitamine B1 participe au maintien d’un métabolisme énergétique normal ainsi qu’au fonctionnement normal du système nerveux (5). Elle est ici associée à la benfotiamine, dérivé liposoluble de la thiamine, pour une efficacité renforcée (6) ;
  • l’asparagine. Une étude menée avec groupes témoins suggère un lien plausible entre la diminution des taux sériques d’asparagine, un acide aminé protéinogène, et le diagnostic ultérieur d’une pathologie liée à l’alcool (7) ;
  • un extrait de chardon-marie (Silybum marianum), standardisé à 80 % de silymarine. Originaire du bassin méditerranéen, il était déjà prisé par les Grecs pour soulager les troubles du foie. Participant au maintien d’une fonction hépatique normale, il exercerait une action régénératrice et protectrice sur les hépatocytes grâce à son principe actif majeur, la silymarine (8) ;
  • un extrait de katuki (Picrorhiza kurroa). Poussant à haute altitude sur les flancs de l’Himalaya, il est comparé en médecine ayurvédique à la gentiane indienne. Ses racines favorisent le fonctionnement normal du foie, avec une activité hépatoprotectrice remarquable (9) ;
  • un extrait de kudzu (Pueraria lobata). Les propriétés adaptogènes de cette liane grimpante passionnent la communauté scientifique. Une étude a mis en évidence des perspectives prometteuses en examinant ses effets sur l’accoutumance du buveur chronique (10).

Attention : le complément Alcohol Detox n’a toutefois pas vocation à réduire le taux d’éthanol sanguin.

Comment élimine-t-on l’éthanol ?

De formule chimique C2H5OH, l’éthanol (ou alcool éthylique) est la molécule psychotrope commune à toutes les boissons alcoolisées. Partiellement capté par l'estomac, sa réabsorption s’effectue majoritairement au niveau intestinal. Il gagne par la suite le foie via la circulation portale pour y être dégradé (à hauteur de 80 %).

Le métabolisme de l’alcool fait intervenir trois grandes enzymes : l’alcool déshydrogénase (ADH), le cytochrome P450 et la catalase. Celles-ci se chargent de convertir l’éthanol en acétaldéhyde, qui sera ensuite transformé en acétate par une quatrième enzyme, l’aldéhyde déshydrogénase (ALDH). Ces mécanismes demeurent plus ou moins efficaces selon l’âge, le poids, l’origine ethnique ou la prise de médicaments.

Quelles sont les conséquences d’une consommation excessive d’alcool sur le foie et le cerveau ?

Après un excès d’alcool, une série de désagréments temporaires est habituellement constatée : maux de tête, soif intense, fatigue, nausées, vertiges, intolérance à la lumière ou au bruit, irritabilité... On parle de veisalgie, ou plus communément de « gueule de bois » (11). Ces symptômes variables culminent lorsque l’alcoolémie retombe à zéro, et peuvent persister durant 24 heures. Souvent banalisés, ces troubles ne doivent pourtant pas être pris à la légère, car susceptibles d’altérer la vigilance, la prise de décision ou la coordination des mouvements.

Lorsqu’elle devient récurrente, la consommation d’alcool perturbe le métabolisme des graisses et des sucres. Cela se traduit par un développement excessif de triglycérides dans les tissus hépatiques, provoquant un phénomène appelé stéatose. Par ailleurs, l’accumulation de l’acétaldéhyde engendre la formation de radicaux libres et la glycation des protéines, tout en entravant la production de glutathion, tripeptide protecteur des cellules. Elle crée ainsi un terrain propice aux inflammations chroniques du foie et du tube digestif (12-13).

Les dommages de l’éthanol touchent aussi le système nerveux central, plus particulièrement les régions du cortex frontal (inhibition, maîtrise de soi…), de l’hippocampe (mémoire), du cervelet (équilibre) ainsi que la médulla du tronc cérébral (fonctions autonomes comme le rythme cardiaque, la pression artérielle…) (14). Cela explique la pluralité des troubles physiques ou comportementaux éprouvés après une soirée trop arrosée.

Quel lien entre alcool et assimilation des vitamines ?

L’alcool en excès accroît également le risque de carences en vitamines. Plusieurs études suggèrent notamment une relation entre une consommation importante d’alcool et un déficit en vitamines A, B1, B9 et C (15).

Si les mécanismes en œuvre demeurent encore obscurs, plusieurs pistes sont aujourd’hui avancées pour justifier ce fait :

  • une altération dans l’absorption, le stockage ou le métabolisme des substances vitaminiques ;
  • un « vol des vitamines » par l’alcool lui-même, pour satisfaire ses réactions métaboliques propres ou induites ;
  • une substitution de tout ou partie de la ration calorique journalière par les calories « vides » de l’alcool (rappelons au passage que 1 g d’éthanol = 7 kcal).

Comment combattre la gueule de bois ?

Si les remèdes de grand-mère contre la gueule de bois se disputent leurs mérites, peu d’entre eux ont démontré une réelle efficacité. Le temps reste le meilleur des alliés pour permettre à l’organisme de dégrader l’éthanol et d’éliminer ses sous-dérivés néfastes.

Il existe toutefois quelques bons réflexes à adopter pour éviter toute aggravation de vos symptômes :

  • hydratez-vous. L’alcool inhibe la vasopressine, hormone gouvernant la rétention hydrique au niveau rénal (16). Les mictions sont donc plus fréquentes. Pour prévenir la déshydratation, il est dès lors préconisé de boire régulièrement de l’eau plate, ainsi que du bouillon ou des jus de légumes riches en sels minéraux pour maintenir une bonne balance électrolytique ;
  • soyez prudent(e) avec le paracétamol. Les interactions entre alcool et paracétamol sont particulièrement complexes et font l’objet de nombreux débats scientifiques. Des cas d’hépatotoxicité sévères ont toutefois été rapportés chez les sujets alcooliques, ce qui doit conduire à la vigilance (17-18). Quant aux antalgiques à base d’aspirine ou d’ibuprofène, ils restent susceptibles d’irriter une muqueuse gastrique déjà fragilisée.
  • Mangez léger. Pour détoxiquer le foie et ne pas le surcharger, préférez des aliments digestes comme les œufs pochés, le poisson maigre ou les légumes vapeur. Certains ingrédients reminéralisants, tels que la banane ou le miel, apportent également un bon coup de pouce (19). Proscrivez en revanche les agrumes, qui pourraient accentuer vos brûlures d’estomac.

Avec quels compléments alimentaires associer Alcohol Detox ?

Pour vous remettre d’aplomb après une soirée trop festive et atténuer la gueule de bois, pensez aussi à :

  • Dihydromyricetin, complément naturel de dihydromyricétine, le flavonoïde de référence des lendemains de fête (20) ;
  • LIV 52®, concentré de 8 plantes ayurvédiques détoxifiantes soutenu par 180 études cliniques.
Informations nutritionnelles
Dose journalière : 1 gélules
Nombre de doses par boîte : 120
Quantité par dose
N-acétyl-cystéine 125 mg
Acide ascorbique 125 mg
Sodium R-lipoate 50 mg
Thiamine HCl 50 mg
Asparagine 50 mg
Chardon-Marie 80 % sylimarine 50 mg
Picrorhiza kurroa 4 % Kutkin 50 mg
Kudzu 40 % isoflavones 50 mg
Benfotiamine 25 mg
Autres ingrédients :  Gomme d’acacia, farine de riz.
Conseils d'utilisation
adultes. Prendre une gélule avec chaque verre d’alcool.
Attention : Alcohol Detox ne protège pas de l’ivresse et n’a aucune influence sur le taux d’alcool sanguin. Par contre, Alcohol Detox réduit significativement les effets nocifs de l’alcool : gueule de bois, dénutrition, stress oxydatif, hépato et neuro-toxicité.

Précautions : ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée. Ce produit est un supplément nutritionnel qui ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée, ni à un mode de vie sain. Ne pas laisser à la portée des jeunes enfants. Conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. Comme avec tout supplément nutritionnel, consultez un professionnel de santé avant de le consommer si vous êtes enceinte, allaitez ou si vous avez un problème de santé.

4.5
4.4 /5 5 avis
Description
5
5.0 / 5
Qualité
5
5.0 / 5
Rapport qualité-prix
4
3.6 / 5

Avis 5
Excellent
60 %
Bon
20%
Moyenne
20%
Mauvais
0%
Très mauvais
0%

MESSADI Samir
5
Réduit réellement les effets désastreuses de la consommation excèssive d'alcool..

Christian Chevalier
3
Produit vraiment très cher. Une alternative moins sophistiquée mais quand même efficace serait la bienvenue
GOREUX Anne
5
Cela me convient
GOREUX Anne
4
comme je bois de l'alcool je le prends !
VLIEGHE Emmanuelle
5
Product beantwoordt totaal aan verwachtingen,
Références scientifiques
  1. Šalamon Š, Kramar B, Marolt TP, Poljšak B, Milisav I. Medical and Dietary Uses of N-Acetylcysteine. Antioxidants (Basel). 2019;8(5):111. Published 2019 Apr 28. doi:10.3390/antiox8050111
  2. Vasdev S, Mian T, Longerich L, Prabhakaran V, Parai S. N-acetyl cysteine attenuates ethanol induced hypertension in rats. Artery. 1995;21(6):312-6. PMID: 8833231.
  3. Lim DJ, Sharma Y, Thompson CH. Vitamin C and alcohol: a call to action. BMJ Nutr Prev Health. 2018;1(1):17-22. Published 2018 Dec 5. doi:10.1136/bmjnph-2018-000010
  4. Pirlich M, Kiok K, Sandig G, Lochs H, Grune T. Alpha-lipoic acid prevents ethanol-induced protein oxidation in mouse hippocampal HT22 cells. Neurosci Lett. 2002 Aug 9;328(2):93-6. doi: 10.1016/s0304-3940(02)00415-9. PMID: 12133563.
  5. Langlais PJ. Alcohol-Related Thiamine Deficiency: Impact on Cognitive and Memory Functioning. Alcohol Health Res World. 1995;19(2):113-121.
  6. Manzardo AM, He J, Poje A, Penick EC, Campbell J, Butler MG. Double-blind, randomized placebo-controlled clinical trial of benfotiamine for severe alcohol dependence. Drug Alcohol Depend. 2013;133(2):562-570. doi:10.1016/j.drugalcdep.2013.07.035
  7. Kärkkäinen O, Klåvus A, Voutilainen A, Virtanen J, Lehtonen M, Auriola S, Kauhanen J, Rysä J. Changes in Circulating Metabolome Precede Alcohol-Related Diseases in Middle-Aged Men: A Prospective Population-Based Study With a 30-Year Follow-Up. Alcohol Clin Exp Res. 2020 Dec;44(12):2457-2467. doi: 10.1111/acer.14485. Epub 2020 Nov 2. PMID: 33067815.
  8. Gillessen A, Schmidt HH. Silymarin as Supportive Treatment in Liver Diseases: A Narrative Review. Adv Ther. 2020;37(4):1279-1301. doi:10.1007/s12325-020-01251-y
  9. Rastogi R, Saksena S, Garg NK, Kapoor NK, Agarwal DP, Dhawan BN. Picroliv protects against alcohol-induced chronic hepatotoxicity in rats. Planta Med. 1996 Jun;62(3):283-5. doi: 10.1055/s-2006-957882. PMID: 8693047.
  10. Penetar DM, Toto LH, Lee DY, Lukas SE. A single dose of kudzu extract reduces alcohol consumption in a binge drinking paradigm. Drug Alcohol Depend. 2015;153:194-200. doi:10.1016/j.drugalcdep.2015.05.025
  11. Swift R, Davidson D. Alcohol hangover: mechanisms and mediators. Alcohol Health Res World. 1998;22(1):54-60.
  12. Patel R, Mueller M. Alcoholic Liver Disease. [Updated 2022 Jan 19]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK546632/
  13. Lieber CS. Metabolic effects of acetaldehyde. Biochem Soc Trans. 1988 Jun;16(3):241-7. doi: 10.1042/bst0160241. PMID: 3181606.
  14. Nutt D, Hayes A, Fonville L, et al. Alcohol and the Brain. Nutrients. 2021;13(11):3938. Published 2021 Nov 4. doi:10.3390/nu13113938
  15. Hoyumpa AM. Mechanisms of vitamin deficiencies in alcoholism. Alcohol Clin Exp Res. 1986 Dec;10(6):573-81. doi: 10.1111/j.1530-0277.1986.tb05147.x. PMID: 3544907.
  16. Madeira MD, Sousa N, Lieberman AR, Paula-Barbosa MM. Effects of chronic alcohol consumption and of dehydration on the supraoptic nucleus of adult male and female rats. Neuroscience. 1993 Oct;56(3):657-72. doi: 10.1016/0306-4522(93)90363-k. PMID: 8255426.
  17. Prescott LF. Paracetamol, alcohol and the liver. Br J Clin Pharmacol. 2000;49(4):291-301. doi:10.1046/j.1365-2125.2000.00167.x
  18. Mofredj A, Cadranel JF, Darchy B, Barbare JC, Cazier A, Pras V, Biour M. Toxicité hépatique du paracétamol à dose thérapeutique chez le sujet éthylique chronique. A propos de 2 cas d'hépatite mortelle chez des patients cirrhotiques [Hepatotoxicity caused by therapeutic doses of paracetamol in alcoholics. Report of 2 cases of fatal hepatitis in cirrhosis]. Ann Med Interne (Paris). 1999 Oct;150(6):507-11. French. PMID: 10615538.
  19. Shi, Peiying et al. “Honey reduces blood alcohol concentration but not affects the level of serum MDA and GSH-Px activity in intoxicated male mice models.” BMC complementary and alternative medicine vol. 15 225. 14 Jul. 2015, doi:10.1186/s12906-015-0766-5
  20. Shen Y, Lindemeyer AK, Gonzalez C, et al. Dihydromyricetin as a novel anti-alcohol intoxication medication. J Neurosci. 2012;32(1):390-401. doi:10.1523/JNEUROSCI.4639-11.2012

Packs synergie

Supplément Alcohol Detox
Alcohol Detox
Une formule optimisée contre les effets néfastes de l’alcool
49.00 €(48.04 US$)
4.5 5 avis
Liver Support Formula
Liver Support Formula
La formule naturelle de référence pour la santé du foie
39.00 €(38.24 US$)
5 8 avis
Pack "Liver Support Formula + Alcohol Detox"
88.00 €(86.28 US$)
Newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
et obtenez un rabais permanent de 5%
Notre sélection d'articles
Le régime alcalin pour lutter contre l'acidification de l'organisme

Depuis plusieurs décennies, l’alimentation occidentale industrialisée perturbe profondément l’équilibre acido-basique de notre organisme. Découvrez comment lutter contre cette acidification.

Détox : comment garder un foie en bonne santé ? [VIDÉO]

Hélène Tinguely, nutritionniste consultante pour SuperSmart, vous indique comment protéger et détoxifier votre foie.

10 astuces nutrition à suivre pendant les fêtes

Comment gérer au mieux la succession infinie de repas de fin d'année ? Découvrez nos 10 meilleurs conseils alimentaires et détox pour garder la ligne et la santé.

Alcohol Detox
-
+
49.00 €
(48.04 US$)
Ajouter au panier
© 1997-2022 Supersmart.com® - Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2022 Supersmart.com®
Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok