0
fr
US
WSM
232953295
Votre panier est vide.
Menu

Quantité limitée

Nerve Comfort

Complément alimentaire pour la santé nerveuse & le confort des nerfs

Les meilleurs nutriments neuroprotecteurs pour la fonction nerveuse
  • L’acétyl-L-carnitine est abondamment étudiée comme traitement potentiel contre les douleurs neuropathiques et les pertes de sensation.
  • La N-acétylcystéine est un précurseur du glutathion, un bouclier cellulaire naturel qui combat le stress oxydatif à l'origine de nombreux troubles nerveux.
  • L’acide alpha-lipoïque est l’une des substances les plus prometteuses en cas de neuropathie (en particulier diabétique).
  • La vitamine B1 (benfotiamine), la vitamine B12 (méthylcobalamine) et le bisglycinate de magnésium contribuent au fonctionnement psychologique normal et au fonctionnement normal du système nerveux.

Achat immédiat

60 comprimés

59.00 €

Nouveau

Auto-Livraison

60 comprimés

59.00 €

54.28 €

Je voudrais

chaque

Nerve Comfort

Vegan
Sans gluten
Sans nanoparticules
Sans excipients controversés
Sans lactose
Sans édulcorant

Le complément alimentaire Nerve Comfort réunit les composés les plus bénéfiques en matière de neuroprotection (la protection des cellules nerveuses). Ses différents ingrédients ont été sélectionnés pour vous aider à maintenir une fonction nerveuse saine et à réduire les inconforts liés aux nerfs.

Cette formule novatrice s'avère donc particulièrement intéressante en cas de neuropathie. La neuropathie désigne un ensemble de troubles généralement causés par des dommages aux nerfs périphériques. Elle peut entraîner des douleurs, un engourdissement, une faiblesse, un dysfonctionnement au niveau des zones affectées, etc. Les nerfs concernés peuvent avoir été endommagés par le diabète, par une blessure ou encore par une carence en vitamines B.

Nerve Comfort s’inscrit dans notre catégorie dédiée à la nutrition cérébrale et au système nerveux.

Nerve Comfort, un complément inspiré des traitements contre les douleurs neuropathiques

Les traitements prescrits contre les douleurs neuropathiques associent couramment des médicaments à des compléments alimentaires destinés à augmenter l'apport en certaines vitamines et autres nutriments bons pour le système nerveux.

Nerve Comfort s’appuie ainsi sur les toutes dernières avancées scientifiques portant sur la neuropathie, pour proposer une synergie de 6 composés triés sur le volet :

  1. de la N-acétylcystéine (NAC) : cet acide aminé est le précurseur du glutathion, le célèbre antioxydant naturel de l'organisme. Impliqué dans la détoxification des substances nocives et la régénération d'autres antioxydants, le glutathion fait office de véritable sentinelle face aux diverses formes de stress cellulaires. Il est ainsi étudié pour ses potentielles propriétés neuroprotectrices (1) ;
  2. de l’acétyl-L-carnitine : cet ester acétylique de la L-carnitine compte parmi les molécules les plus récemment testées et les plus prometteuses dans le soulagement des neuropathies. La littérature scientifique lui prête de possibles propriétés analgésiques (anti-douleur) via une activation de récepteurs situés dans les neurones des ganglions de la racine dorsale (modulant la transmission des signaux de la douleur). Elle serait également efficace contre les pertes de sensibilité (2) ;
  3. de la benfotiamine : cette forme de vitamine B1 contribue au fonctionnement normal du système nerveux en améliorant notamment le métabolisme énergétique au sein des cellules nerveuses. Une carence en vitamine B1 se manifeste typiquement par une perte de sensation aux extrémités et des douleurs brûlantes (3). En plus d'être une forme de vitamine B1 plus biodisponible que la forme « classique » (appelée thiamine), la benfotiamine semble offrir une protection contre les dommages induits par la glycosylation des protéines nerveuses, un processus souvent accéléré dans les contextes de neuropathie ;
  4. de l’acide alpha-lipoïque : des études portant sur des personnes atteintes de neuropathie ont mesuré le potentiel de l’acide alpha-lipoïque (un protecteur endogène présent naturellement dans les cellules humaines) dans le piégeage des radicaux libres lipophiles du nerf périphérique et la régénération des fibres nerveuses. Ce composé s'avère particulièrement efficace chez les sujets diabétiques, pour qui les hyperglycémies non contrôlées induisent un stress oxydatif qui entrave la bonne irrigation des cellules neuronales et provoque la glycation des enzymes antioxydantes neuroprotectrices (d’où les lésions nerveuses périphériques fréquemment observées) (4) ;
  5. du bisglycinate de magnésium : le magnésium contribue au fonctionnement normal du système nerveux et à un fonctionnement psychologique normal. Des études suggèrent que ce minéral pourrait stabiliser les canaux de calcium, exercer des effets anti-inflammatoires et bloquer les récepteurs NMDA, réduisant ainsi l'hyperexcitabilité nerveuse et la transmission de la douleur (5). La forme de magnésium choisie, à savoir le bisglycinate de magnésium, est réputée pour être la plus biodisponible et jouit d'une excellente tolérance digestive ;
  6. de la méthylcobalamine : cette forme de vitamine B12 participe également au fonctionnement normal du système nerveux en contribuant à la réparation et à la régénération des nerfs ainsi qu'à la synthèse de la myéline (la gaine du nerf). Le manque de vitamine B12 est étroitement associé au développement d’atteintes neuropathiques périphériques (6). La forme choisie de vitamine B12, la méthylcobalamine, présente l'avantage d'être directement utilisable et facilement absorbée par l'organisme.

Douleurs neuropathiques : quels symptômes ?

Caractéristiques de ces douleurs nerveuses chroniques

Il n’existe pas de marqueur biologique qui puisse attester formellement une douleur neuropathique. Le diagnostic repose principalement sur la description que les patients font de leurs propres ressentis douloureux. Il existe en revanche des référentiels qui condensent leurs principales caractéristiques afin d’aider les praticiens à les reconnaître.

Douleur neuropathique : des exemples types

  • une douleur à type de brûlure, de froid douloureux et/ou de décharge électrique;
  • des fourmillements, des picotements, des engourdissements ou des démangeaisons dans le territoire concerné ;
  • une perte de sensation partielle ou totale au toucher de la zone douloureuse (hypoesthésie ou anesthésie) ;
  • une augmentation de la perception douloureuse à la suite d’un stimulus normalement indolore (allodynie) (7).

D'où viennent les douleurs neuropathiques ?

Si l’étiologie des douleurs neuropathiques demeure très variée, on recense différentes origines courantes :

  • les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les tumeurs cérébrales ;
  • la neuropathie diabétique en cas de glycémie mal régulée, qui se traduit par des polyneuropathies périphériques (8) ;
  • la neuropathie post-zostérienne, consécutive à un zona (9) ;
  • les compressions nerveuses localisées: tumeurs, disques vertébraux fracturés (douleurs neuropathiques dans les jambes), altération du nerf médian de la main (syndrome du canal carpien) ;
  • les lésions de la moelle épinière (accident, sclérose en plaques…) ;
  • certains actes chirurgicaux (thoracotomie, mastectomie, intervention rachidienne…) ;
  • certains traitements de chimiothérapie qui présentent une neurotoxicité (10) ;
  • une carence en certaines vitamines du groupe B (notamment B1, B6 et B12) (11).

Quelle différence entre douleur neurologique et douleur neuropathique ?

Les termes de douleurs neuropathiques, douleurs neurogènes ou douleurs neurologiques sont synonymes. À la différence des douleurs dites « nociceptives », elles ne sont pas déclenchées par une agression directe de l’organisme (inflammation, traumatisme, infection…), mais par une atteinte des circuits de détection de la douleur. Elles surviennent secondairement à des lésions ou à des dysfonctionnements du système nerveux (cerveau, moelle épinière ou nerfs) (12).

De quoi se compose Nerve Comfort

N-acétyl cystéine
Dérivé d'acide aminé
Acétyl-L-carnitine
Acide aminé
Benfotiamine
Vitamine
Acide alpha-lipoïque
Cofacteur enzymatique
Magnésium bisglycinate
Minéral
Méthylcobalamine
Vitamine

Des questions ? Des interrogations ?

Les douleurs neuropathiques peuvent-elles disparaître ?

Une douleur chronique tenace

Excepté dans les cas de compressions nerveuses « mécaniques », parfois résorbables par chirurgie ou réduction d’une masse tumorale, il est malheureusement rare qu’une douleur neuropathique disparaisse totalement. D’une part, la régénération des nerfs lésés ne s’opère pas systématiquement. D’autre part, les douleurs neuropathiques répondent mal aux antalgiques classiques (paracétamol) ainsi qu’aux dérivés opiacés (morphine), ce qui complexifie leur prise en charge (13).

Quels traitements conventionnels pour les douleurs neuropathiques ?

Néanmoins, il reste possible de réduire la perception douloureuse et de retrouver une meilleure qualité de vie. Les stratégies thérapeutiques actuelles associent habituellement des traitements médicamenteux (antiépileptiques comme la gabapentine ou la prégabaline, antidépresseurs tels que la duloxétine, emplâtres à la lidocaïne, patchs à la capsaïcine, administration de toxine botulique pour les douleurs localisées…) et non médicamenteux (stimulation électrique transcutanée ou transcrânienne…) (14)

Des effets indésirables aussi

Il faut toutefois préciser que ces classes de médicaments exposent à certains effets secondaires notables (somnolence, vertiges, tremblements, troubles de la coordination…) (15-16) Leur introduction doit se faire par paliers progressifs et sous contrôle médical étroit, avec augmentation graduelle des doses sur plusieurs semaines.

Comment vivre avec une neuropathie ?
  • orientez-vous vers les centres antidouleurs (avec redirection du médecin). Les unités spécialisées dans la gestion de la douleur apportent une réponse plus complète, grâce à une prise en charge pluridisciplinaire et un encadrement personnalisé qui permettent de réviser en permanence la stratégie thérapeutique ;
  • surveillez votre glycémie en cas de diabète. La prévention des neuropathies diabétiques passe par un contrôle régulier du taux de sucre sanguin, dont les élévations brutales affectent l’intégrité du tissu nerveux ;
  • pensez à la kinésithérapie. Les séances de kinésithérapie aident à prévenir l’atrophie musculaire des membres atteints par les neuropathies, à diminuer la sensibilité à la douleur et à conserver une certaine mobilité (17) ;
  • testez des approches alternatives complémentaires. Certaines personnes trouvent parfois un certain soulagement physique et psychique en recourant à l’hypnose, à l'acupuncture ou la méditation de pleine conscience (18) ;
  • apprenez à mieux gérer votre stress. Il semblerait que douleurs neuropathiques et stress entretiennent une relation mutuelle (19). Lorsque la douleur chronique débouche sur des troubles anxieux ou dépressifs, les thérapies comportementales et cognitives peuvent s’avérer salutaires.
Quelles sont les meilleurs compléments à associer avec Nerve Comfort en cas de neuropathie ?

En cas de neuropathie diabétique

Dans le cas des neuropathies diabétiques, la normalisation de la glycémie constitue un enjeu crucial. Des plantes comme le banaba (au cœur du complément Glucofit™), qui contribue à la gestion du taux de glucose sanguin, ou encore la berbérine extraite de l’épine-vinette, qui favorise le métabolisme glucidique, peuvent vous apporter un soutien précieux (avec l’aval de votre diabétologue) (20-21).

Pour juguler l’inflammation des nerfs

Pour temporiser l’inflammation nerveuse sous-jacente aux atteintes neuropathiques, vous pouvez également vous tourner vers le curcuma, qui dispose de propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires attribuables à sa curcumine (Curcumin Solution, dont la forme de curcumine est 185 fois plus biodisponible que la forme classique) (22). Autre option, miser sur une formulation synergique qui en renferme (comme InflaRelief Formula, qui combine le curcuma à 11 autres substances naturelles dédiées à l’équilibre intérieur).

Avis

La note de ce produit est de 5 sur 5 étoiles.
Nous avons récolté 2 avis.

100%

0%

0%

0%

0%

Excellent 2 Avis
Chantal Everhard

28 mai 2024

Soulage les petites douleurs neurologiques. Efficace.

Lilette

22 avril 2024

Réellement efficace sur douleurs neuropathiques

Besoin d'aide ?

Téléphone

Appel gratuit* au
0800 _666 742
de 8h30 à 19h00 du lundi au vendredi
(*France Métropolitaine uniquement, +352 283 831 29 depuis les autres pays)

Questions fréquentes

Trouver les réponses aux questions les plus courantes

Formulaire de contact

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur le site et souhaitez nous contacter directement ?
Nous écrire
Paiement sécurisé
32 années d'expérience
Satisfait
ou remboursé
Envoi rapide
Consultation Offerte